Ethique Info

Accueil > Société > Civilisation > Coupable ou présumé innocent ?

Coupable ou présumé innocent ?

mardi 7 décembre 2010, par Picospin

Où : dans un de ces pays dits neutres qui ne se mêlent de rien sauf qu’ils s’occupent de tout et qu’ils servent de relais à des agissements qui ne les concernent qu’indirectement ? Quand : pas plus tard qu’hier c’est à dire dans l’urgence lorsque les sections d’Interpol se sont concerté pour mettre à l’ombre des projecteurs de l’actualité ce « coupable » avant d’avoir été jugé, donc présumé innocent ?

 ? L’avantage avec ce dispositif, c’est que personne ne saurait prétendre que leur auteur est innocent puisque la diffusion de ses documents révélés ressortissent à des vols dont certains ont affirmé que leur circulation et leur dissémination était de l’ordre du recel, acte oh combien délictueux donc répréhensible. Il paraît donc que le responsable de la diffusion des documents secrets circulant entre ambassades, institutions nationales et internationales a été arrêté. Le délit ne concerne en rien les éventuels vols ou moyens légaux moins qu’illégaux dont il se serait servi pour bouleverser le ronronnement habituel des relations diplomatiques mais un grief qui n’aurait rien à voir avec cette activité. Il s’agirait de délits d’ordre sexuel, accusation qui ne saurait que contenter tout le monde puisque ce crime est universellement honni et condamné à juste titre. Grâce à cette accusation, les sorties de documents, favorables ou défavorables, en chenilles processionnaires, peuvent être stoppées au grand soulagement de leurs auteurs et de leurs associés. Cette procédure relève d’une étude éthique approfondie. Comment évaluer les bénéfices et risques, le rapport des bienfaits et surtout des méfaits infligés à la société par des conduites indépendantes les unes des autres et qui de ce fait ne peuvent tenir qu’en équilibre précaire sur les mêmes plateaux de la balance afin d’en peser la juste pression imposée à l’individu et à la société. Il fallait trouver le moyen de faire taire une voix qui comme souvent ne chante ni les louanges ni le bonheur mais au contraire est susceptible d’accuser innocente et coupables et de faire sortir le fleuve du lit de la vertu, souvent impliquée par le biais de la dénonciation. Avec le mélange des genres, celui des dérives de la sexualité et de la divulgation de faits et comportement secrets, la partie a de bonnes chances d’être gagnée pour pousser à l’arrière plan les intentions et actions délictueuses pour les remplacer sur le devant de la scène par la sainteté qui excuse, fait pardonner et sert de modèle aux riches comme aux pauvres, aux puissants comme aux faibles. Il sera intéressant de suivre l’évolution de ce suspense qui, pour une fois, ne sera pas écrit et mis en images par ce bon Alfred Hitchcock qui n’est malheureusement plus là pour illustrer par une séquence cinématographique la tension créée par la curiosité, sinon l’angoisse des spectateurs. Pendant ce temps, toujours au nom d’une certaine éthique, un ancien footballeur de grand renom recommande de dépouiller les banques de leurs avoirs alors que son épouse tourne de courtes séquences de publicité pour une autre banque et que du haut de son immense expérience américaine et de ses connaissance approfondies de la finance balaie d’un revers de ses grandes mains les conseils d’un citoyen chaussé de crampons qui n’a pas droit à la parole parce qu’il ne sort pas du sérail de la haute finance et que par dessus le marché il a gagné quelques Livres sterling en important les techniques françaises dans la fière Albion, suivi depuis quelques années par une envolée de moineaux chaussés par Adidas qui s’appellent Drogba, Nasri, Evra etc. Ceci vaut bien cela comme le répèteraient nos brillants commentateurs sportifs des chaines nationales qui ont beaucoup de mal à accorder les sujets et les verbes pour en construire des phrases compréhensibles par le peuple des gradins.

Questionnement éthique :

1. Quels sont actuellement les rapports entre sport et finance quand on constate les curiosités dans l’attribution des pays choisis pour les prochaines confrontations de la Coupe du Monde de Football ?

2. Que signifie la provocation de Cantona concernant les retraits de fonds des banques ?

3. Est-ce que l’écroulement des banques est susceptible d’aider la reprise économique et la stabilisation de l’économie ?

4. Que penser de l’intervention plutôt agressive et méprisante de la Ministre des Finances concernant un footballeur du nom de Cantona qui sait jour au football mais ne connait rien à la finance. Est-ce si vrai ?