Ethique Info

Accueil > Société > Civilisation > Dire mensonge ou mentir ?

Qu’en pense Montaigne ?

Dire mensonge ou mentir ?

Tromperies ?

mercredi 31 juillet 2013, par Picospin

Celle-ci varie entre l’administration, le commerce, les activités diverses mises à leur disposition et prétendues plus adaptées que contraires à leur intérêt et besoin de vivre dans un monde où l’éthique se devrait de l’emporter sur l’avidité des prestataires de services. Dans la relation qui lie les premiers aux seconds, le langage est la forme de médiation la plus usitée, même si elle est trop souvent parcourue de parasites qui en brouillent l’émission et la réception des messages.

Lignes virtuelles

Une de ces bêtes qui se promènent le long des lignes virtuelles menant d’un point à un autre s’appelle le mensonge, terme trop dur à entendre et qu’on préfère remplacer par l’euphémisme de contre-vérité ou dérive, voire fiction, hypocrisie, parade ou ruse. Les milieux politiques s’en abreuvent, ceux des affaires tout autant sinon plus. Progressivement, une dérive, un changement de tonalité s’installe, qui envahit les territoires du droit, du contrat, du serment, de l’accord et qui remplit de fausses notes l’audition des morceaux que l’ensemble instrumental s’était engagé à exécuter. Dire mensonge et mentir ne sont pas du même ordre car dans le premier cas il s’agit de dire, d’affirmer, de prétendre à connaître et répercuter une chose fausse en la croyant vraie alors que dans l’autre hypothèse le locuteur dit une chose fausse qu’il connaît comme telle et qu’il a l’outrecuidance de prétendre vraie alors qu’il sait pertinemment qu’elle est inexacte. Langage et parole qui lui sert de support assurent la transmission intégrale de la pensée au receveur dans le premier cas alors que le mensonge altère les conditions et les règles du commerce entre les hommes ce qui relâche la tension des liens entre hommes et institutions que les premiers sont censés représenter et rend impossible la compréhension des propos échangés, des signifiants exprimés, des signifiés contenus.

Primeur

Le problème central dans ces définitions est d’accorder la primeur à l’intention de l’émetteur qui accepte la définition selon laquelle un mensonge est une affirmation qu’il croit fausse, qui est émise avec l’intention de tromper le receveur et qui contient une assertion que l’émetteur croit et connaît comme fausse. Mentir, c’est produire une déclaration crue comme fausse avec l’intention de faire accepter par l’autre qu’elle est vraie. Pour ordonner ce qui précède dans une suite logique plus claire et plus convaincante, il est possible d’en extraire les conditions nécessaires et suffisantes pour la rendre acceptable :
1. La première condition est de se soumettre à l’obligation de faire une déclaration
2. La seconde implique que le déclarant croie qu’elle est fausse, qu’elle n’est pa vraie
3. La troisième implique de même que la déclaration qui n’est pas vraie soit faite à une autre personne ou à plusieurs personnes si l’on veut, un groupe d’auditeurs, d’écoutants auxquels on souhaite transmettre un faux message ce qui est le cas le plus fréquent quand il s’agit de relations d’ordre politique, commercial ou tout rapport entre plusieurs groupes d’individu liés par un intérêt commun ou opposé et sur lesquels on souhaite exercer une pression morale, juridique ou déclarative capable de faire modifier les réactions aux fausses données du mensonge prononcé.
4. L‘authenticité du mentir exige que le receveur soit persuadé que la déclaration fut vraie qu’elle s’adresse à une personne et non à personne et que la déclaration contienne une affirmation qui ne soit ni vraie ni fausse.

Des armes de destruction massive ?

Elle peut aussi contenir une affirmation selon laquelle « l’ennemi possède des armes de destruction massive » avec l’intention de faire croire à l’autre que ceci est vrai alors que ce n’est pas le cas, cette hypothèse n’implique nullement qu’il s’agisse d’un mensonge si l’auteur de la déclaration ne croit pas que ce fait constitue un mensonge, même si la sentence est prononcée en vue de faire croire à l’existence d’un fait inexact. Ces tromperies peuvent être réalisées par d’autres moyens que le langage comme le port ou l’exhibition de signes extérieurs tels que le port de perruques, de signes conventionnels, de bagues, d’uniformes, sinon de l’emploi d’exclamations, d‘exhortations ou encore de faire appel à des éléments négatifs comme le silence, l’absence volontaire de commentaires, toute une panoplie de discours, attitudes, jeux de rôles susceptibles de fausser l’opinion que l’on peut se faire de telle personne ou de tel groupe.

Messages

  • "Vel, lærte meg hvordan Nike Free Run ferdigheter det !" Uansett, denne gangen også uten problemer, Nike Free Run også ønsker å prøve det. Men når praktisere etter, vet hvor vanskelig styrken på trening, den moderne hodet helt ulikt de gamle som bare satt der, er en halv dag fortsatt mindre enn hjertet, vanskelig å Nike Free roe ned litt, er utsiden kom de ulike støy, så han sa også at de ikke kunne gå inn Shuanger slags riket inne, endelig hadde ikke noe annet valg enn å gi opp. Kapittel 37 Lolita opplæringsplan Shuanger er virkelig en smart liten jente, under veiledning av Nike Sko, og snart er hun i utgangspunktet mestret bruken av noen datamaskin. Shuanger til nike free sa en kompetanse tilnærming til denne metoden er ikke vanskelig. men atmosfæren er å mobilisere kroppens sirkulasjon i kroppen, nfl jerseys også raskt husket. Ferdigheter selvfølgelig å stille, men nå datamaskinen er ekstremt Shuanger nysgjerrig, er nike free run lært Shuanger noen enkel bruk, du gikk til stuen for å gå dit for å meditere. rett og slett fordi når Shuanger deres lesing er rett og slett ikke lært pinyin, så ikke si at å bruke Wubi, er heller ikke med skrivemåten, Nike Free Run 2 måtte hjelpe til å ønske å se noe de ønsker å vite. " Nike Free Run Dame Brother, jeg husker da du først så meg, jeg vil snakke om ting hjemme, hvor det nå er å se det ?" Shuanger sitter foran datamaskinen, og snudde for å spørre Nike Free Run ineffektivt.

  • Les choses doivent commencer à partir ugg pas cher 2012 pas cher de la Révolution ugg pas cher culturelle. Pour cette campagne, a dénoncé le langage des intellectuels que je n’ai bottes ugg 3 pas trop, parce que c’est bottes ugg l’histoire d’un échec. Cependant, c’est à cause de cela, ugg pas cher j’ai commencé à coller cette chose horrible. Je me souviens de ce ugg france moment-là, j’étais enfermé bottes ugg pas cher dans l’enclos des releveurs.

  • Il se redressa, un prix uggs examen plus approfondi, il s’est avéré que ma grand-mère aimait épingle à cheveux en air max 87 homme bois. Il était venu très sûr de son lit a rien de tel en épingle à cheveux air max ltd 90 en bois, puis il est vraiment endormi quand sa grand-mère est venu ? Ou tout simplement un rêve, mais ce dre beats n’est tout simplement pas vrai ? Jeunes états hâté sa tête baissée et de regarder sous le lit, air max 2009 classic rien à l’intérieur. Il se hâta de saisir épingle à cheveux en bois, a chaussure nike air max 1 ouvert la porte de la chambre, à court, criant avec enthousiasme dit : "wow, ce n’est pas mont blanc classic grand-mère arrière grand-mère ne reviendra pas grand-mère, grand-mère de - ?"