Ethique Info

Accueil > Société > Economie et krach : ceux qui savent ?

Qui sait ?

Economie et krach : ceux qui savent ?

Spécialistes et profanes

mardi 7 octobre 2008, par Picospin

ll y a une semaine encore, des banques étaient renflouées ou rachetées. Cette action des Etats est largement insuffisante.

Nous sommes face à une crise de liquidités et les Etats ne pourront financer la crise indéfiniment en raison de leur fort endettement. Ni la Chine ni l’Inde, les pays qui ont aujourd’hui des liquidités, ne pourront prêter indéfiniment de l’argent aux autres Etats. La BCE doit baisser ses taux d’intérêt car l’argent est trop cher ce qui nous oblige à faire tourner la planche à billets. L’effondrement de la bourse pourrait durer encore et la bourse ne devrait pas remonter avant la semaine prochaine. Si l’on ne retrouve pas dans les jours qui viennent de nouveaux cadavres dans les banques, la confiance reviendra et la chute s’estompera. Si, par contre, on assiste à de nouvelles faillites de banques, on court à la catastrophe. La question que tout le monde se pose aujourd’hui est : « Est-ce que les banquiers disent la vérité ? » Quand les baisses se seront estompés, on pourra passer à une deuxième phase : restaurer la confiance envers les banques. Les chutes d’aujourd’hui étaient prévisibles car ce sont des vagues successives générées par la crise financière américaine. Ce phénomène est semblable à la crise de 1929. Cette crise était sans doute nécessaire pour nettoyer les marchés, mais il ne faut pas que cela dure trop longtemps. Il aura fallu l’arrivée de la crise pour se rendre compte des problèmes de gouvernance des entreprises. Les sociétés et les organes de régulation ne jouent pas leur rôle, qu’il s’agisse du rôle et des fonctions des commissaires aux comptes ou des administrateurs. Le MEDEF a fait un pas dans ses recommandations sur les parachutes dorés, mais cela ne va pas assez loin car les parachutes dorés sont toujours autorisés. Il convient de s’interroger sur les objectifs réels, les biais éventuels, le rôle et l’efficacité des textes publiés par le Comité d’Ethique du MEDEF, rédigés dès mai 2003.