Ethique Info

Accueil > Editorial : les riches moissons > Editorial

Le mot de Picospin

Editorial

Comment échanger davantage, mieux et rassembler autour du succès ?

lundi 4 août 2008, par Picospin

Je vous remercie de votre fidélité et de l’intérêt grandissant que vous apportez à nos échanges, même si pour le moment, ils expriment une certains unilatéralité du fait d’une circulation des idées, des données et des informations dans un sens dominant et privilégié qui va de l’auteur de ce message à tous les récepteurs inconnus qui nous font l’honneur et le plaisir de s’intéresser à notre façon de penser, de réagir et de nous exprimer. Nous sommes tous très émus du succès que remporte ce site Internet ou ce blog si vous voulez.

Un démarrage lent

Cela d’autant plus qu’il a démarré très doucement, sans aucune publicité, de la façon la plus discrète qui soit et qu’il touche actuellement un nombre que je considère comme relativement élevé d’internautes ce qui constitue un franc succès. Il a été obtenu sans grands moyens, au prix d’une réflexion continue, d’une sagesse dans les propos et les concepts et de données empruntées à la science, la philosophie, l’histoire, la sociologie quand les thèmes se prêtaient à cette analyse. Nous avons convoqué à la table des débats des écrivains, des journalistes, des éditorialistes, des enseignants, toutes les notoriétés du passé et du présent pour les interroger, à travers les réseaux de la microinformatique, sur leur sentiment, leur émotion, leur raisonnement concernant les sujets que nous avons décidé de traiter avec vous. Nous ne vendons ni chemises ni courgettes, ni photographies alléchantes.

L’appel aux Lumières

Nous nous contentons de confronter nos idées, celles de la modernité, avec celles du passé pour vous présenter un panorama aussi large et aussi approfondi que possible en faisant appel aux Lumières, pas seulement du siècle qui a emprunté ce nom à ce phénomène physique dérivé de la mécanique quantique, sinon ondulatoire, mais celui qui continue d’éclairer nos cellules cérébrales pour extraire d’elles le meilleur de leur rendement. C’est à un travail de tous les jours, ininterrompu que nous vous convions, comme nous l’accomplissons nous-mêmes dans un effort continu d’acquisition des connaissances. Nous sommes persuadés que c’est cette démarche qui nous inspire et nous permet de renouveler nos propositions d’idées, d’imagination, au jour le jour et dans la perspective d’un chemin à accomplir en votre compagnie, avec votre appui, votre aide et votre enthousiasme pour l’élaboration d’une société plus « éthique » capable de répondre aux exigences de ce mot. Il reste encore trop contesté, trop souvent confondu avec la morale ce qui devrait nous enrôler sous la bannière d’un comportement intègre, irréprochable et sans doute aussi hors du commun.

Débattre

C’est au contraire en en discutant les divers aspects, les frontières, les transgressions que nous nous approcherons tout doucement de notre objectif commun. C’est être capable de jeter un regard aussi objectif que possible sur l’actualité et les évènements, sans en éliminer le côté émotionnel et affectif, de porter une analyse critique mais non destructrice, sur les hommes et les femmes, les actions et les agissements, les oeuvres et les projets. Dans cette tâche, nous comptons sur votre collaboration, votre aide et vos ressources intellectuelles, énergétiques, tout simplement humaines car nous ne disposons d’aucun autre moyen pour avancer sur la route que nous nous sommes fixé. C’est aussi et surtout celle de l’épanouissement de l’homme dans sa liberté au sein d’une société du vivre ensemble puisque telle est la mission à laquelle désormais nous devons répondre dans une approche multi culturelle et le respect de l’humain, de ses convictions et de sa dignité.

Picospin