Ethique Info

Accueil > Société > Civilisation > Enterrement et vigueur des témoignages

Enterrement et vigueur des témoignages

mardi 15 janvier 2013, par Picospin

Ce silence est moins celui des voix que celui des images que d’habitude, les télévisions du monde entier diffusent avec une constance, une joie, une jubilation sans réserve.

Pas d’images

Celle-ci les dispense de créer, de mettre sur pied des émissions à l’intention de spectateurs saturés de publicités, de photographies, de mises en demeure d’acheter tout et n’importe quoi. On a vu ce phénomène de la discrétion et du mutisme apparaître lors des écroulements du Trade Center de New York lorsque les ruines, les cadavres, les reliquats des écroulements ont été littéralement enterrés dans le sol américain pour que ces témoins de la catastrophe disparaissent aux yeux des spectateurs. Cette politique de la terre brûlée, de la disparition des restes refait surface au moment où se déclenche la guerre au Mali qui doit rester discrète voire secrète pour les uns, exemplaire pour les autres, tout simplement visible pour les troisièmes. Les appuis à l’action militaire de la France restent pour l’instant réservés, mesurés sinon circonspects d’un côté, de celui provenant de ses voisins les plus immédiats, les Européens alors qu’il est plus enthousiaste de la part des diplomaties, surtout celles qui sont les plus éloignées des dispositifs militaires.

Citations

« Paris ne pourra, toutefois, tabler sur un engagement massif. Londres lui a proposé deux avions de transport C-17 et leur équipage en précisant que les troupes britanniques ne seraient pas engagées. L’Allemagne a dit la même chose, tout en étudiant un soutien médical, logistique et humanitaire. Manifestement désireux de faire oublier l’épisode libyen, le gouvernement d’Angela Merkel avait insisté, au cours des dernières semaines, sur l’importance du dossier malien. Sa résistance quant à tout engagement de forces combattantes dans un pays dont, pourtant, elle forme beaucoup de jeunes officiers, s’expliquerait par l’approche d’échéances électorales et par une pointe de mauvaise humeur face au " cavalier seul " de M. Hollande lorsqu’il s’est agi de déployer l’armée française, analyse un diplomate allemand à Bruxelles. Le Danemark va mettre un avion de transport à la disposition de l’opération et la Belgique enverra deux avions de transport et un avion médicalisé. L’Espagne et l’Italie, très concernées par la sécurité en Afrique, ont actuellement d’autres priorités. Si les États-Unis apportent un appui (communications et transports), la Pologne et d’autres ne cachent pas leur désintérêt pour cette partie du monde. »

Ascension

Cette situation a un avantage, l’ascension du Président de la République vers des sommets qu’on croyait inaccessibles pour lui car nimbés de nuages, obscurcis par les ballets diplomatiques, les échecs politiques des premières décisions ou de leur absence trop criante aux yeux de certains. Il en compte un autre, celui de la fabrication d’un mythe, celui d’une guerre qu’on ne montre plus et qui de ce fait donne l’occasion de construire des mythes sur un terrain d’autant plus favorable qu’il a vu autrefois y passer des héros historiques évoluant dans les mirages des déserts et des villes mystérieuses. C’est le cas du Père Charles de Foucauld qui a sillonnée les régions actuellement en vedette et a déposé un peu partout, dans les territoires considérés comme « colonisés » des souvenirs, des écrits et des relents de spiritualité qui ont inspiré les promoteurs de son processus de béatification.

Épopées

Les traces de ces épopées ne sont pas anodines qui rappellent au moment des bouleversements sociétaux actuels du monde en général et de la France en particulier. L’époque est propice à la fabrication des mythes qui se développeront avec une richesse et une vitesse d’autant plus grande que l’obscurité, sinon l’obscurantisme se jette sur les lieux, les décors, les personnages de leur production. N’y a t-il pas une certaine convergence à voir exalter simultanément la montée en puissance de François Hollande, les décisions enfin exprimées fortement en temps voulu, une certaine conception de la défense de valeurs ancestrales, y compris celle du rôle de l’homme dans la cellule familiale ?

Messages