Ethique Info

Accueil > Société > Civilisation > Fonctionnement ou dysfonctionnement de la société

Ordre ou chaos ?

Fonctionnement ou dysfonctionnement de la société

Sonder la raison et les coeurs

vendredi 25 février 2011, par Picospin

Pensez-vous que cet audit permettra d’y voir plus clair pour révéler les sources de profit des uns et des autres surtout par temps de crise comme on se plait à le marteler sur toutes les chaines de télévision, tous les organes de presse et les sources radiophoniques ?

eux exemples viennent de m’en être présenté ce soir à l’heure où je rédige pour vous les réflexions consécutives aux évènements apparus comme importants dans la journée. Naturellement, tout le monde a l’attention attirée sur les évènements de Libye qui n’ont suivi que de peu ceux de Tunisie et d’Egypte et autres lieux avant que cette épidémie de soif de liberté n’envahisse d’autres pays qu’on croyait définitivement soumis à la domination des dictatures incarnées de façon plus ou moins sauvage par le dictateur unique qui se pavanait à leur tête. Il en ainsi du "colonel" Kadafi qui s’est montré le plus féroce au point que certaines personnalités n’ont pas hésité à le traiter de fou. Cet attribut a au moins l’avantage de diminuer la responsabilité et de ce faite d’atténuer la culpabilité de certains hommes d’état qui n’ont pas hésité à mettre ce type de comportement au rayon des relations diplomatiques et commerciales surtout lorsqu’on s’est cru obligé de dérouler le tapis rouge sous les semelles ensablées du chef d’état, d’accueillir par embrassades interposées les jolis minois des gardes du corps féminines exhibant leur beauté devant le bon peuple de Paris et d’aider à planter la tente du seigneur des sables en plein milieu de la capitale, tous dromadaires dehors qui imprimaient à cette exhibition une note folklorique dérivée des jeux du cirque. On apprend que la coopération envisagée entre les deux pays de la Méditerranée, Libye et France pouvait aboutir à des accords politico commerciaux au niveau de la santé comme le révèle a posteriori la livraison clés en mains au tyran d’hôpitaux entièrement équipés et fournis par la France en récompense des liens étroits qui devaient lier la dictateur à la République une et indivisible. L’aspect commercial des relations présentées ici ont peut-être incité des étudiants chinois encouragés par l’empire du milieu à profiter de l’expérience enseignée dans les universités françaises pour y apprendre les dessous des négociations à engager entre pays pour tirer le meilleur partie de ces échanges au profit de la nouvelle génération d’étudiants chinois qui seront les décideurs de demain, même si leur niveau de connaissances en langue française n’atteint pas toujours le niveau requis pour leur ouvrir les portes des sites d’enseignement les plus laxistes dans ce domaine. On apprend ainsi qu’un véritable trafic s’est établi entre ces sites d’enseignement pour Chinois désemparés et responsables de l’éducation par l’intermédiaire de trafiquants chinois grâce auxquels s’ouvrent sans grincer les grilles des établissements d’enseignement moyennant une somme généreuse. Ces accords obscurs ne doivent pas inquiéter démesurément les autorités françaises puisqu’ils leur permettent de faire entrer en ce pays des ressortissants de la grande puissance commerciale asiatique, grâce à laquelle les responsables français pourront espérer toucher un jour les dividendes à reverser pour avoir conclu des accords politiques et commerciaux, accentué les échanges entre les deux pays et généré une alliance enrichissante à l’heure où après s’être réveillé, le géant continuera son ascension impressionnante jusqu’aux hauteurs des toits des gratte-ciels de Shanghai. Peut-être que les habiles intermédiaires de ces négociations sont inspirés et encouragés dans leur tâche par l’autonomisation des Universités, désormais plus libérées de leurs mouvements et de leurs initiatives.

Messages