Ethique Info

Accueil > Société > Civilisation > La note juste

A-t-on le droit de jouer faux ?

La note juste

Sans doute pour les sourds

dimanche 4 juillet 2010, par Picospin

Le tabou garde toute sa place dans les conversations de la République pour peu que quelqu’un ose aller trop loin dans des insinuations ou des paroles et écrits cachés

La chasse au démon peut être parfois ouverte à condition de garder limites à la transgression de la violence, du respect et de la dignité de la personne humaine. Il n’est guère admissible que certains débats entre débatteurs se terminent dans des lieux éventuellement promis à la sacralisation en chahuts de collégiens, en lancers de chaussures pour compenser par des actes agressifs les mots qu’on ne peut concevoir et faire sortir de la bouche faute de culture et de connaissances suffisantes pour en étayer la signification. A quoi servent les débats s’ils doivent se terminer en boucherie, en crachats et en capture de micros comme on le ferait de prisonniers ou de terroristes ? La discussion permet parfois d’officialiser des reproches et des critiques, voire des insultes qui autrement ne pourraient avoir lieu. Vaut-il mieux que ces expectorations sortent des poitrines comme des hymnes nationaux plutôt que d’avaler une salive remplie de microbes ? C’est tout le débat entre personnes non civilisées qui croient contribuer au bien de la nation lorsqu’elles crachent leur venin comme vipère en cours d’écrasement avant qu’elle ne ferme ses crochets. Discuter pour ne rien dire ou le faire dans des bruits de fond qui écrasent les décibels est un exercice inutile d’autant plus qu’il n’apporte aucun profit ni aucune solution pour les oreilles chastes, pure et le plus souvent sourdes. Se débarrasser de voix acceptées car elles disent parfois le vrai n’est guère la solution pour se débarrasser de ses ennemis. C’est dans un autre registre qu’il faut jouer pour que les notes s’alignent en harmonie dans une séquence dominante au moment où la note magique et reconnue sonne assez juste pour être en mesure de prendre la pouvoir.