Ethique Info

Accueil > Société > Civilisation > La vie insupportable d’un philosophe

Irritations, démangeaisons ou agressions ?

La vie insupportable d’un philosophe

Agressivité ou haine de soi ?

lundi 11 novembre 2013, par Picospin

J’appelle ces documentaires des réalisations audacieuses et passionnantes qui donnent de notre site d’habitation et de vie une image différente de celle que l’on contemple du bord de mer, de la plongée en son sein ou des sommets des Alpes, des Pyrénées, des Andes ou du Tibet.

Visions à distance

J’appelle ces perspectives insolites et variables des visions à distance, mais d’une distance insolite, capable de modifier sa focale, de balayer le monde inanimé et vivant selon un grossissement qui projette les images des insectes à la taille des trompes d’un éléphant, de l’imaginaire d’un dinosaure disparu, d’une amibe en microscopie électronique se frayant un passage mystérieux au prix des déformations de son corps unicellulaire et simpliste. Je crains que le débat actuel sur les trémulations physiques et psychiques d’un des grands esprits de l’intellectualisme en France ne soit le reflet, le résultat de ces changements de focale qui permettent, par une simple rotation imprimée par la main posée sur le microscope de provoquer des réactions affectives, émotionnelles hors de propos avec le maintien d’une rationalité vivante mais stable, adaptée aux impératifs liés aux conditions d’observation, d’analyse et de jugement des faits soumis à investigation.

Interrogations

S’est-on suffisamment interrogé sur ces conditions exigées par la science pour obtenir un rapport fiable, neutre, neutralisé, objectif sur l’imagerie fournie par les objets ainsi soumis à l’analyse visuelle, plus ou moins amplifiée, déformée, subjectivée ? Carlo Ginzburg l’a fait autrefois non sans faire allusion à la position de l’observateur par rapport à celle de l’objet observé. A l’appui de son discours, Machiavel fait allusion au caractère de l’observateur du gouvernement des princes. Comme ceux qui dessinent les paysages se placent en bas dans la plaine pour considérer la nature des montagnes et des lieux élevés et pour considérer celle des lieux bas se placent en haut sur les montagnes, de même pour bien connaître la nature du peuple, il faut être prince et pour bien connaître celle des princes, il faut être du peuple. Un homme qui veut en tous les domaines faire profession de bonté, il lui faut s’écrouler au milieu de tant de gens qui ne sont pas bons.

Distanciation analytique

La conscience tragique de ce qu’est la réalité nait d’une exhortation passionnée à la distanciation analytique, d’où le parallèle avec ceux qui dessinent les paysages et implicitement avec la pratique de la perspective car des points de vue différents engendrent des représentations différentes de la réalité politique. Cette prophétie, prévision, prédicat sera réalisé quelques mois plus tard par Léonard de Vinci lorsqu’il montre par un exemple extraordinaire, sa propre capacité à dessiner un paysage vu d’en haut.

Objectivité

L’objectivité ne peut être atteinte que dans une vue extérieure et distante et depuis une position périphérique et marginale. Le modèle augustinien propose à cet égard de considérer la métaphore acoustique au lieu de son semblable optique en fonction de l’opposition entre un modèle fondé sur sur l’adaptation divine, selon lequel une première vérité, juive, conduit à une vérité supérieure, chrétienne et à un modèle profane, séculier, pourquoi pas laïque, ( ?) fondé sur le conflit. Le peuple des écrivains, philosophes invités à ce débat à propos des « irritations » de notre philosophe feraient bien de considérer ces attendus avant de juger et décider.