Ethique Info

Accueil > Politique > Le colosse aux pieds d’argile ?

Un autre autodidacte ?

Le colosse aux pieds d’argile ?

Le guidage du sport

mardi 20 octobre 2009, par Picospin

Cet homme eut son heure de gloire comme sportif de haut niveau représentant la France au sommet de la hiérarchie de ce sport venu autrefois du Japon et dans lequel excellent quelques natifs du premier pays jusqu’au de vaincre en combat singulier des représentants du second.

Charmeur ?

Il eut la chance de plaire par son charme à l’épouse du précédent Président de la République au point de l’avoir entourée de son impressionnante masse musculaire et de l’avoir aidée à mettre sur pied des associations caritatives efficaces. Il vient de battre sur le terrain politique cette fois, non un autre judoka mais un homme politique qui se présentait contre lui dans un parti en déclin, avide de trouver une nouvelle organisation, une autre motivation et une mission moins désuète que celle qu’il avait défendue auparavant. Que sait-il du nouveau travail qu’on lui demande d’accomplir dans sa région sinon ailleurs au moment où il pourrait être appelé à d’autres fonctions administratives et où il serait dans l’obligation de répondre aux questions posées par le peuple ? Comme pour Jean, le très jeune fils de l’actuel Président, il tient plus de l’autodidacte que de l’étudiant instruit, rompu au métier des armes civiles que sont censés remplir avec compétence, rigueur, habileté et professionnalisme les représentants du peuple quelle que soit leur mission particulière.

Riche biographie

Si l’on veut se donner la peine de lire sa biographie, on s’apercevra que son curriculum n’est pas des plus brillants dans d’autres domaines que le sport, sans être nécessairement négatif, même s’il a été impliqué en 2000 dans une affaire de complicité et recel de banqueroute par détournement d’actifs de la société Travelstore dont il détenait 21 % du capital. Estimant qu’il s’agissait de voler à son secours, le Canard Enchaîné a baptisé du nom de David Douillet un amendement à une loi d’amnistie votée en 2000 lors de l’accession au pouvoir de la droite française. Cette loi emporta l’extinction des poursuites avant le jugement et profita également à d’autres sportifs proches du couple Chirac, notamment Guy Drut ou Jean-François Lamour, et fut l’occasion d’une passe d’armes vigoureuse entre la gauche et la droite, écrit à ce sujet un blog sur Internet. Ce dernier ajoute que le judoka possède un compte en banque au Liechtenstein et que son nom figure sur une liste de personnes suspectées de fraude fiscale liée en autre à la banque LGT. David Douillet assigne ce site en justice pour diffamation.

Démêlés judiciaires

Le judoka, qui réclamait 110 000 euros de dommages et intérêts, a été débouté en première instance et condamné à verser 1 000 euros à Bakchich, le site, blog en question. Pas d’hommes politiques, à notre connaissance, sur les listings du Liechtenstein, mais des patrons de grands groupes français, dont quelques labos pharmaceutiques. Sur les cinq cents contribuables mis en cause, trois cents d’entre eux ont vu immédiatement leurs dossiers classés par les services fiscaux (dont, apparemment, celui de David Douillet). La victoire d’un sportif de haut niveau suffit-elle à combler l’absence de personnalités compétentes susceptibles de siéger dans les diverses assemblées qui offrent leurs fauteuils aux nouveaux élus de la République, de l’Etat, des collectivités où ils seront conduits à effectuer un travail sérieux, compétent, parfois technique, en faisant appel à l’enseignement, aux outils qui leur auront été offerts au cours de leur apprentissage d’homme politique. L’excellent résultat, presque inattendu, obtenu ainsi a suscité une envolée de félicitations, de gratitude, de triomphe à l’instar de ces exclamations de bonheur qui montrent que "le soutien au président de la République continue à être affirmé", malgré "un déversement politico-médiatique" sur les récentes "polémiques".

Une victoire appréciée et applaudie

La victoire de l’ex-judoka permet "tout simplement" de remettre "les pendules à l’heure, parce que voilà quelques semaines on nous disait que cette circonscription était perdue pour le Mouvement populaire", a déclaré M. Bertrand sur RFI. Autre remarque et cri de joie « "la meilleure réponse à ce monde politico-médiatique qui cherche par tous les moyens à détruire le président de la République". "Il y a un phénomène dans ce pays, c’est qu’on a une opposition qui ne fait plus son travail" et que "les médias considèrent chaque matin qu’il faut trouver le sujet pour essayer de déstabiliser le président de la République", s’est écrié le porte-parole Frédéric Lefèbvre. La renommée de David Douillet pourrait dépasser le cadre de sa région et le conduire au Ministère des sports où il aurait à utiliser tous ses moyens intellectuels, son expérience, pour offrir à la jeunesse de ce pays des perspectives d’épanouissement et de discipline, notions qu’il peut tirer de sa propre personnalité mais qui serait assurément plus complète, plus organisée, plus riche en savoir historique, pédagogique, physiologique, sinon médical.

Retour à l’éthique

Au lieu de cet exercice, il affirme sa préférence pour les transports, sorte de hobby pour lequel il manifeste une tendresse particulière, sans en révéler ni l’origine, ni les raisons, ni le contenu. Pendant ce temps, l’Université de Toulon se trouve orpheline de son état-major pour avoir négocié la vente de diplômes à des acheteurs qui en avaient besoin pour la suite de leur carrière dans leur pays d’origine. Une manifestation exemplaire d’éthique…