Ethique Info

Accueil > Politique > Légitimité politique de l’Union Européenne

Nouvelles de l’Europe

Légitimité politique de l’Union Européenne

La Fondation Schumann toujours à l’affût de nouvelles

mardi 2 février 2010, par Georges Messin

Comment caractériser l’UE en tant qu’entité politique et juridique ?".

Fondation :

Conférence
Le 2 février a lieu à Bruxelles l’Assemblée générale de l’Amicale des Agronomes Français de Belgique. Pascale Joannin, directeur général de la Fondation Robert Schuman, interviendra sur le thème "L’Union est-elle prête pour les 5 prochaines années ?".
Lire

Séminaire/CERI
La Fondation Robert Schuman et le CERI organisent le 9 février un séminaire intitulé "L’Union européenne en quête de légitimité politique : vers un nouveau récit commun ?". Ce séminaire, ouvert au public, vise à nourrir un questionnement sur la possibilité d’un nouveau récit commun sur l’Union européenne. Le thème de la troisième rencontre de ce séminaire porte sur le thème "Le problème de la dénomination de l’Union : comment caractériser l’UE en tant qu’entité politique et juridique ?". La séance se déroulera autour d’Olivier Beaud, professeur de droit public à l’Université Paris II - Panthéon Assas. Nicolas Jabko, chercheur au CERI - Sciences Po, sera le discutant.
Lire

Agriculture
Nicolas-Jean Bréhon, économiste agricole, publie une tribune dans le Monde du 30 janvier intitulée "La PAC est morte, vive la PAAC". Il est l’auteur d’une note de la Fondation Robert Schuman "L’agriculture européenne à l’heure des choix : pourquoi croire à la PAC ?"
Lire | Autre lien

Crise financière :

Commission
La Commission européenne a publié le 28 janvier des données montrant l’amélioration, pour le 10e mois d’affilée, des indicateurs du climat des affaires et du sentiment économique au mois de janvier. Le premier indicateur a connu une augmentation (tout en restant à un niveau assez bas) qui reflète les attentes optimistes des dirigeants concernant les commandes et la production. Quant à l’indicateur du sentiment économique, bien que la croissance commence à ralentir, il est presque revenu à son niveau normal. L’Italie est le pays qui a connu la hausse la plus importante (4,2 points), alors qu’elle a été moins marquée en Espagne (0,3) et en France (0,6).
Lire | Autre lien

Parlement
La commission spéciale sur la crise financière, économique et sociale a auditionné le 28 janvier des experts en vue de préparer le rapport qui sera soumis à un vote du Parlement en septembre. Plusieurs questions ont été abordées : le taux de chômage très élevé et les mesures de l’Etat providence qui ont permis d’en contenir la croissance, la nécessité de réformes structurelles, qui permettraient à l’Europe de conserver sa compétitivité, l’harmonisation des politiques sociale et fiscale, la coopération entre les différentes institutions économiques internationales. La réforme et la diversification des retraites, face aux coûts budgétaires du vieillissement de la population, ont été particulièrement débattus. Mario Monti, président de l’Université Bocconi de Milan et ancien commissaire européen, a invité à l’optimisme, car "la crise économique pourrait peut-être créer des opportunités pour la relance du processus d’intégration du marché en Europe".
Lire

Davos

Le Forum de Davos s’est conclu le 30 janvier dans une ambiance loin d’être euphorique, car si la croissance est repartie, les problèmes budgétaires d’Etats comme la Grèce suscitent beaucoup d’inquiétudes, tandis que les banques attendent de mauvaise grâce une régulation renforcée. Le rétablissement des finances publiques sera l’un des principaux problèmes pour l’économie mondiale. Les Etats se sont endettés pour sortir leur économie de la récession et doivent maintenant se préparer à revenir sur les mesures exceptionnelles et coûteuses mises en place.
Lire | Autre lien

Allemagne

Le gouvernement allemand a relevé à 1,4% ses prévisions de croissance pour 2010 ; le PIB a connu une chute de 5% en 2009. Selon le ministre de l’économie Rainer Brüderle, la reprise sera "lente et difficile". Les trois principaux défis à relever sont la stabilisation à court terme de l’économie, l’augmentation des marges de manoeuvre de la croissance à moyen terme et la maîtrise des mesures structurelles de consolidation des budgets publics. Dans cette perspective, un certain nombre d’allègements fiscaux ont été pris tandis que des réformes structurelles sont prévues en termes de formation, de qualification, de technologies d’avenir ou encore de concurrence. Par ailleurs, le moral des entrepreneurs allemands a poursuivi son amélioration. L’indice IFO est passé de 94,7 en décembre à 95,8 points en janvier, a annoncé l’Institut d’études économiques le 26 janvier. Cet indicateur précoce de la conjoncture allemande a enregistré sa 10e hausse consécutive.
Lire | Autre lien | Autre lien

Espagne
Le 29 janvier, le gouvernement espagnol a annoncé un plan d’austérité de 50 milliards € sur trois ans visant à réduire de façon drastique des déficits publics à la dérive, et donner des gages au-delà de ses frontières sur la solidité des finances du pays. Ce plan 2010-2013 "supposera une économie d’environ 50 milliards €", dont 40 à la charge de l’Etat et 10 des collectivités locales, a déclaré la vice-présidente du gouvernement, Maria Teresa Fernandez de la Vega, à l’issue du conseil des ministres. "L’objectif est que le déficit public se situe de nouveau à 3% du PIB en 2013", conformément à la limite fixée par le pacte de stabilité et de croissance européen, a déclaré la ministre de l’Economie et des Finances, Elena Salgado, qui a explosé en 2009 à 11,4% du PIB. Ce plan d’austérité prévoit des coupes claires dans l’emploi public. En 2010, l’administration ne remplacera plus qu’un fonctionnaire partant sur dix et "il n’y aura aucune nouvelle embauche d’intérimaire".

France

Le nombre d’inscrits au chômage, sans aucune activité, a baissé en décembre en France métropolitaine de 18 700 sur un mois, pour s’établir à 2,61 millions fin 2009, mais a augmenté de 8 600 avec ceux en activité réduite, 3,82 millions, a annoncé le ministère français de l’Emploi le 27 janvier. Le nombre de demandeurs d’emploi n’ayant pas du tout travaillé dans le mois a baissé de à 0,7% sur un mois, à 2 611 700 en métropole. En revanche, sur un an, par rapport à décembre 2008, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi a connu une augmentation massive, progressant de 407 200, soit +18,5%. Par ailleurs, selon les chiffres publiés par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) le 27 janvier, l’opinion des ménages sur la situation économique est quasi stable en janvier 2010 ; l’indicateur résumé d’opinion gagne un point par rapport à décembre. L’opinion des ménages sur le niveau de vie passé en France progresse assez nettement (+3 points).
Lire | Autre lien

Grèce

Le Premier ministre grec, George Papandreou, a reconnu le 27 janvier qu’il y avait un "déficit de crédibilité" de la Grèce sur les marchés financiers. Il a annoncé sa volonté de résorber le déficit public par une imposition alourdie des ménages favorisés, n’excluant toutefois pas de recourir à d’autres mesures, malgré un climat social tendu. Le Premier ministre grec Georges Papandréou a convoqué le 31 janvier une réunion ministérielle pour étudier un calendrier précis de mesures destinées à faire sortir le pays de sa crise financière. Il a réitéré que les mesures prévues dans le programme la stabilité et de croissance, déposé à la Commission européenne à la mi-janvier, seraient réalisées "sans délai". "La situation économique est grave et nous devons tous nous concentrer sur ce problème (...), je n’accepterai aucun changement" sur les mesures prévues, a t-il indiqué.
Lire | Autre lien | Autre lien

Hongrie
La banque centrale hongroise MNB a abaissé son taux directeur d’un quart de point à 6% le 25 janvier après une réduction également d’un quart de point fin décembre dernier.

Italie

Le taux de chômage a atteint en décembre 8,5%, en augmentation de 0,2 point par rapport au mois précédent et 1,5 point par rapport à décembre 2008, selon les estimations d’Istat. Ce taux s’établit à 26,2% pour les jeunes et 10% pour les femmes, respectivement 3 et 1,5 point de plus que l’année précédente. Quant au taux d’occupation, il est de 57,1%, en légère baisse par rapport à 2008.
Lire | Autre lien

Pologne
Selon les chiffres publiés le 28 janvier, la Pologne a enregistré une croissance de 1,7% en 2009, le seul des 27 Etats membres de l’Union européenne à avoir augmenté son activité économique sur cette année marquée par la crise mondiale. Le produit intérieur brut de a cru de 1,7% en 2009, selon l’estimation préliminaire de l’office national des statistiques. En 2008, la Pologne avait connu une croissance de 5%.
Lire | Autre lien

Portugal
Le Premier ministre portugais, José Socrates, s’est montré déterminé à ramener le déficit public de son pays sous la barre des 3% d’ici 2013. Lors d’une rencontre avec la presse étrangère le 27 janvier, il a expliqué que l’Etat portugais avait laissé se creuser les déficits en 2009 pour surmonter le moment le plus dur de la crise mais qu’il faut désormais entamer l’assainissement des finances publiques pour soutenir une croissance stable de l’économie. Il a rappelé aux journalistes qu’il avait déjà opéré un tel redressement en 2005 lors de son arrivée au pouvoir. Dans son projet de budget, présenté le 26 au parlement, le gouvernement table sur une croissance de 0,7% en 2010 qui lui permettrait de ramener son déficit public à 5,2%, après une récession de 2,9% en 2009.
Lire | Autre lien

République tchèque
La mission annuelle du FMI en République tchèque s’est achevée le 25 janvier. Selon ses conclusions, le taux de croissance économique du pays devrait s’élever à 1,5% en 2010. En revanche, le FMI a mis en garde les responsables politiques tchèques : sans réformes d’envergure, le déficit des finances publiques sera supérieur à moyen terme à 5% du PIB. Le FMI réclame une réforme en profondeur des systèmes de retraite et de santé.
Lire | Autre lien | Autre lien

Roumanie
Le 27 janvier, le FMI et l’UE ont annoncé qu’ils reprenaient le versement de leur aide anticrise à la Roumanie. Le déblocage total attendu est de 3,3 milliards €. Le FMI a prévu de donner 2,3 milliards € en février et l’UE 1 milliard €.
Lire | Autre lien

Royaume-Uni
Selon les statistiques publiées le 26 janvier par l’Office national, le Royaume-Uni n’est plus en récession : la croissance a augmenté de 0,1% au 4e trimestre 2009 alors qu’elle avait baissé de 0,2% au 3e trimestre. Les services ont augmenté de 0,1%, la production industrielle de 0,4% ; la croissance a été nulle dans le domaine de la construction tandis que la production dans les domaines de l’agriculture, de la forêt et de la pêche a baissé de 0,6%.
Lire

Conseil européen :

Président
Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, s’est rendu en Pologne, au Luxembourg et en République tchèque. Le 26 janvier, il s’est entretenu avec le Premier ministre polonais Donald Tusk de la sortie de crise, des négociations climatiques et de la préparation de la présidence polonaise du Conseil de l’Union européenne en 2011. Les deux hommes ont également évoqué le Conseil européen informel du 11 février prochain. Ce thème a également été abordé avec le Premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Juncker, qu’il a rencontré le 27 janvier, ainsi que la mise en place du traité de Lisbonne. Le 29 janvier, il a effectué une visite à Prague, où il a rencontré le Premier ministre tchèque, Jan Fischer.
Lire | Autre lien | Autre lien

Culture
Le président du Conseil européen, Herman van Rompuy, a participé le 25 janvier au colloque "Quelle langue, quelle culture, dans un monde du numérique et du divertissement ?" organisé par l’Alliance française. Pour répondre à cette peur de perdre "notre spécificité dans l’homogénéisation culturelle", il affirme que l’Europe est le fruit d’un double mouvement d’unification et d’éclatement car "la diversité constitue notre richesse historique ; l’universalité constitue notre message politique". Les nouveaux moyens de communication peuvent offrir de nouvelles opportunités. En ce qui concerne la langue, l’Union européenne n’a pas adopté une langue unique car les Etats "veulent être ensemble ; ils ne veulent pas être un" ; le président du Conseil européen s’est engagé à "bien gérer cette tension entre l’unité et la diversité, tant sur le plan politique, que sur le plan culturel".
Lire

Commission :

Autoroute/Mer
La Commission européenne a autorisé le 27 janvier le financement public du projet Fres Mos, une "autoroute de la mer" entre les ports français de Nantes Saint-Nazaire et espagnol de Gijon, par la France et l’Espagne (15 millions € chacune), ainsi qu’une subvention européenne de 4 millions €, dans le cadre de l’appel à propositions Marco Polo II. Ce dernier finance des projets visant à transférer une partie du transport de fret de la route vers d’autres moyens de transports avec un impact plus limité sur l’environnement. Le projet devrait, d’après la Commission, permettre de réduire de 3% à 5% le trafic routier dans l’Ouest des Pyrénées, ce qui correspond à 40 000 camions par an au début et 80 000 après cinq ans.
Lire

Climat
Le 28 janvier, l’Union européenne a officialisé son soutien à l’accord de Copenhague sur le climat et a présenté ses engagements en matière d’objectifs de réduction des émissions. Dans une lettre conjointe avec la présidence espagnole du Conseil, la Commission européenne a officiellement notifié la volonté de l’Union européenne d’être associée à l’accord et a soumis pour information les objectifs de réduction des gaz à effet de serre établis par l’UE pour 2020. Ceux-ci comprennent un engagement unilatéral à réduire les émissions globales de l’UE de 20% par rapport aux niveaux de 1990 ainsi qu’une offre conditionnelle de porter cette réduction à 30% si les autres grands émetteurs de carbone acceptent d’assumer une juste part de l’effort collectif. Aux termes de l’accord, les notifications doivent être présentées d’ici au 31 janvier 2010.
Lire | Autre lien

Contrefaçon
Une opération douanière conjointe menée dans le cadre de l’ASEM (Asia-Europa meeting - Rencontre Asie-Europe), a abouti à la confiscation de plus de 65 millions de cigarettes contrefaites et de 369 000 autres articles de contrefaçon (chaussures, jouets, caméras, écouteurs, chapeaux, casquettes, gants, sacs à main, etc.) représentant plus d’une vingtaine de marques différentes. L’opération a débouché sur l’ouverture d’autres enquêtes internationales concernant des activités criminelles. Cette opération douanière conjointe, coordonnée par la Commission européenne/l’Office européen de lutte antifraude (OLAF) avait reçu le nom de code "Diabolo II", à la suite de l’opération douanière conjointe couronnée de succès qui avait eu lieu en 2007, appelée "Diabolo I".
Lire

Déficit
La Commission européenne a demandé le 27 janvier à la Lettonie et la Hongrie de ramener leur déficit public sous la limite autorisée de 3% dans les délais prévus, alors que Malte et la Lituanie ont obtenu une prorogation, les délais précédemment fixés n’étant plus réalistes à cause de la dégradation de la situation économique. Les quatre pays, qui ont tous, d’après la Commission, pris des mesures adéquates en vue de corriger leur déficit excessif, devront se conformer aux exigences européennes d’ici 2011 ou 2012. 16 autres pays sont sous le coup d’une procédure pour déficit excessif. Tout en reconnaissant que "la détérioration des finances publiques était inévitable dès lors que les gouvernements ont été contraints de soutenir l’économie", la Commission souhaite veiller à ce que les États membres débutent le plus tôt possible l’assainissement des finances publiques, chacun selon un calendrier qui tienne compte de sa marge de manoeuvre budgétaire, comme base pour une stratégie de sortie de crise.
Lire

Développement rural
Le 29 janvier, le comité pour le développement rural a approuvé l’utilisation du financement disponible dans le cadre du plan européen de relance économique et du bilan de santé de la PAC. Entre les mois d’octobre 2009 et de janvier 2010, tous les programmes de développement rural ont été modifiés, et un montant complémentaire d’environ 5 milliards € est prêt à être investi dans l’agriculture, dans l’environnement et dans les infrastructures à large bande en milieu rural. La majeure partie des fonds sera concentrée dans les domaines de la biodiversité (31,2% du total, soit 1,5 milliard €) et de la gestion de l’eau (26,9%, soit 1,3 milliard €). La restructuration du secteur laitier bénéficie de 14,5% du budget total (0,7 milliard). Les mesures liées au changement climatique représentent 14,2% (0,7 milliard) de ce budget, alors que le soutien aux énergies renouvelables se voit octroyer 5,6% du financement complémentaire (0,3 milliard €).
Lire

Télécom
Le 28 janvier, les régulateurs des télécommunications des 27 États membres se réunissaient pour la première fois en tant que membres du nouvel Organe des régulateurs européens des communications électroniques (ORECE), appelé à renforcer le marché unique des télécom, caractérisé par une forte activité transfrontalière, et l’application d’une régulation cohérente sur l’ensemble du territoire européen. D’après Viviane Reding, commissaire en charge des télécommunications, qui avait proposé la création de cet organe en 2007, les services de télécom pourront ainsi devenir un moteur important de la relance économique en Europe. L’ORECE rendra des expertises sur le fonctionnement du marché des télécom et complétera les travaux des régulateurs nationaux, en prenant ses décisions à la majorité, contrairement à l’organe qu’il remplace, le "Groupe des régulateurs européens", qui ne pouvait statuer que sur la base du consensus.
Lire | Autre lien | Autre lien

Parlement :

Sécurité
Les députés européens se sont penchés le 27 janvier sur deux questions qui font débat entre l’Union et les Etats-Unis : les scanners corporels dans les aéroports et le transfert de données bancaires via le réseau SWIFT. Plusieurs députés de la commission Libertés civiles ont protesté contre l’annonce de la publication d’un rapport sur l’accord SWIFT le même jour que le vote du Parlement et ont réfuté l’argument d’une nécessité d’un vote positif pour éviter un vide juridique. Les députés privilégient le partage d’informations par rapport au déploiement de nouveaux dispositifs dans les aéroports, préférant attendre le rapport d’impact de la Commission. De même, les députés de la commission Transports ont souligné qu’aucune technologie ne garantirait une sécurité à 100% et que la formation du personnel et un meilleur échange d’informations devraient être privilégiés. Ils ont souligné le besoin d’une approche commune de l’Union sur l’utilisation des scanners.
Lire

Conseil :

Affaires étrangères
Les 27 ministres des Affaires étrangères, réunis le 25 janvier, ont approuvé, face au séisme qui a secoué Haïti, une contribution de 300 policiers et la mise en place de "EUCO Haïti", chargée de coordonner le soutien fourni par les États membres dans le domaine militaire. Les ministres ont approuvé une mission de formation des forces de sécurité somaliennes, en soutien au gouvernement de transition, qui débutera au printemps en Ouganda. Enfin, la mission ALTHEA en Bosnie-Herzégovine soutiendra désormais la réforme du secteur de la sécurité, afin d’aider ultérieurement le pays à avancer vers l’intégration européenne. Les ministres se sont penchés sur le dossier nucléaire iranien, le soutien au gouvernement du Yémen et la prise en charge, de la part des autorités afghanes, de la sécurité du pays. Ils ont examiné le rapport de la Cour des comptes sur l’efficacité des projets de la Commission dans le domaine de la justice et pour les Balkans occidentaux.
Lire | Autre lien

Affaires générales
Le 25 janvier, le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Ángel Moratinos, a présenté à ses homologues le programme de la présidence espagnole de l’Union. La priorité espagnole sera la mise en oeuvre du traité en matière de politique extérieure pour permettre à l’Union d’être un acteur de poids sur la scène internationale. Sur le plan économique, l’Espagne entend promouvoir la coordination des politiques des États membres afin de favoriser une croissance durable et orientée vers l’emploi. Enfin, l’Espagne souhaite renforcer les droits, les libertés civiles et la sécurité des citoyens ainsi que l’égalité hommes/femmes et lutter contre la violence à caractère sexiste. Les ministres ont donné leur consentement à la conclusion d’un accord avec les Etats-Unis pour l’échange de données de messagerie financière dans le cadre de la prévention du terrorisme.
Lire

Cour des comptes :

Formation/femmes
Dans un rapport présenté le 26 janvier, la Cour des comptes européenne examine les actions de formation professionnelle pour les femmes, cofinancées par le Fonds social européen (à hauteur de 3 milliards €) pour la période 2000-2006 pour promouvoir l’égalité des chances sur le marché du travail. La Cour conclut que, dans l’ensemble, la sélection de ces actions ne répondait pas à une analyse des exigences du marché du travail. Ainsi certains projets, censés promouvoir l’emploi des femmes dans des secteurs où elles étaient sous-représentées, se concentraient en réalité sur la formation à des activités exercées traditionnellement par des femmes. Dans d’autres cas, les candidates sélectionnées n’étaient pas celles qui avaient le plus besoin d’aide pour intégrer le marché du travail. La procédure de suivi vise à évaluer l’efficacité des actions présentes, les informations disponibles étant peu fiables ou incomplètes, les indicateurs trop restrictifs et les objectifs rarement indiqués.
Lire

Allemagne :

Chômage
Le taux de chômage brut en Allemagne a bondi à 8,6% en janvier en raison du ralentissement traditionnel de l’activité suivant les fêtes de fin d’année, selon des chiffres annoncés le 28 janvier par l’Agence fédérale pour l’emploi qui les a aussitôt dédramatisés. En janvier, 8,6% de la population active allemande était au chômage, contre 7,8% en décembre. Cela représente 3,617 millions de personnes, soit 342 000 personnes de plus qu’en décembre.
Lire

PME
Le gouvernement allemand a mis en place un fonds spécial de microcrédit de 100 millions € afin d’aider les très petites entreprises auxquelles les banques refusent de prêter, a annoncé le 28 janvier la ministre du Travail, Ursula von der Leyen. Les "toutes petites entreprises", tout comme les travailleurs indépendants, sont particulièrement touchés par "la pénurie de crédit".
Lire

Belgique :

Litiges
La Commission européenne a saisi le 28 janvier la Cour de justice d’un recours contre la Belgique pour défaut de transposition de la directive relative à la transparence des relations financière entre les États membres et les entreprises publiques. Le même jour, la Commission a demandé à la Belgique de modifier ses dispositions fiscales relatives aux dividendes versés par les fonds de placement immobiliers et les fonds d’investissements. Il s’agit en effet pour la Commission de dispositions discriminatoires, qui constituent une entrave à la libre circulation des capitaux et à la libre prestation des services.
Lire | Autre lien | Autre lien

Espagne :

Chômage
Selon l’Institut national espagnol de statistiques, le taux de chômage s’est élevé à 18,83% de la population active au 4ème trimestre 2009, soit une augmentation de 203 200 chômeurs par rapport au 3ème trimestre. Fin 2008, le taux de chômage s’élevait à 13,9% ; il a donc connu une augmentation de près de 5 points en variation annuelle.
Lire

Retraites
Le gouvernement espagnol a annoncé le 29 janvier qu’il allait proposer de retarder l’âge de la retraite à 67 ans contre 65 ans actuellement, pour faire face au vieillissement de la population et assuré la viabilité financière de son système de pensions. La proposition de réforme de la Sécurité sociale vise à établir "le nouvel âge de la retraite à 67 ans", a déclaré la vice-présidente du gouvernement Maria Teresa Fernandez de la Vega à l’issue du conseil des ministres. L’âge légal de la retraite en Espagne est actuellement de 65 ans. La ministre de l’Economie, Elena Salgado, a déclaré que le gouvernement voulait que cette réforme s’applique graduellement à partir de 2013.
Lire

Estonie :

Euro
Le ministère estonien des Finances a annoncé le 28 janvier que l’Estonie répondait désormais à tous les critères pour adopter la monnaie européenne, ce qu’elle espère faire en 2011. "L’Estonie a répondu à tous les critères pour rejoindre la zone euro le 1er janvier 2011, conformément au programme de convergence révisé". La Commission européenne a estimé en novembre que ce pays de 1,3 million d’habitants serait en mesure d’adopter l’euro en 2011.
Lire

France :

Franco-allemand
le prochain conseil des ministres franco-allemand se tiendra à Paris le 4 février prochain. Il s’agit du premier conseil des ministres conjoint après l’entrée en fonction du nouveau gouvernement allemand et après l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne. Ce conseil doit définir les orientations de la coopération franco-allemande pour les dix ans à venir. Cet "Agenda franco-allemand 2020" devrait s’articuler autour de six points : sortie de crise, énergie/climat, innovation/recherche/éducation/enseignement supérieur, politique étrangère/défense/sécurité intérieure/immigration, régime matrimonial franco-allemand et coopération institutionnelle.
Lire

Grèce :

Election
L’élection du président de la République grecque par le parlement (Vouli) aura lieu le 3 février, a annoncé le 27 janvier le président du parlement, Philippos Petsalnikos. Le président sortant, Carolos Papoulias, est le seul candidat en lice jusqu’à présent. Selon la Constitution grecque, le président est élu au 1er tour de scrutin s’il recueille les voix de 200 des 300 députés.
Lire

Hongrie :

Gaz
La Russie a signé le 29 janvier un accord avec la Hongrie sur la création d’une coentreprise chargée de construire le tronçon hongrois du gazoduc russo-italien South Stream, lors d’une visite de travail du vice-Premier ministre russe Viktor Zoubkov à Budapest. Le contrat a été signé par M. Zoubkov, qui est également le président du conseil d’administration du géant russe Gazprom, maître d’oeuvre de South Stream, et par le ministre des Finances hongrois Peter Oszko.
Lire

Italie :

Litiges
La Commission européenne a engagé le 28 janvier une procédure contre l’Italie pour non-respect des normes communautaires en matière de vie privée dans les télécommunications, qui prévoient que les abonnés figurant dans un annuaire public doivent être informés de ses objectifs et consentir à l’utilisation à des fins commerciales de leurs données personnelles. Par ailleurs, la Commission européenne a décidé le 29 janvier d’envoyer l’Italie devant la justice européenne, car elle n’a pas tenu compte d’une décision l’obligeant à récupérer des aides publiques illégales octroyées à l’industrie hôtelière en Sardaigne.
Lire | Autre lien

Lituanie :

Gouvernement
Audronius Azubalis, ancien journaliste et président de la commission parlementaire aux Affaires étrangères, a été nommé le 29 janvier au poste de chef de la diplomatie lituanienne, a annoncé le service de presse de la présidente Dalia Grybauskaite.
Lire

Pologne :

Auschwitz
D’anciens détenus d’Auschwitz-Birkenau et de nombreuses personnalités, dont le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, ont rendu hommage, le 27 janvier, à 1,1 million de victimes de ce camp symbole de l’Holocauste. Les participants se sont recueillis devant le mémorial de Birkenau. Une conférence sur la mémoire et l’enseignement de l’holocauste avait par ailleurs été organisée, alors que les survivants sont de moins en moins nombreux. L’Etat fédéral allemand et les Länder contribuent chaque année pour 60 millions € au maintien du site.
Lire | Autre lien | Autre lien

Royaume-Uni :

Ulster
Le Premier ministre irlandais Brian Cowen et son homologue britannique Gordon Brown se sont rencontrés à Dublin et Londres les 25 et 27 janvier, pour discuter de la situation en Irlande du Nord. Les rencontres et les discussions se sont multipliées ces dernières semaines afin d’essayer de trouver des solutions au problème de la dévolution des pouvoirs de police et de justice en Irlande du Nord. Les négociations ont repris le 30 janvier à Belfast entre protestants et catholiques d’Irlande du Nord, au lendemain de l’expiration d’un délai fixé par Londres et Dublin pour trouver un accord évitant l’effondrement des institutions régionales.
Lire | Autre lien | Autre lien

Afghanistan
Le Royaume-Uni a accueilli le 28 janvier une conférence internationale sur l’Afghanistan, en présence du Premier ministre britannique Gordon Brown, du président afghan Hamid Karzaï et du secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon. Le président afghan Hamid Karzaï a rallié près de 70 pays à sa stratégie de la "main tendue" aux insurgés repentis, et assuré que les forces afghanes reprendraient le contrôle de plusieurs provinces d’ici la fin 2010. "Les participants ont accueilli favorablement les projets du gouvernement afghan d’offrir une place honorable dans la société à ceux qui veulent renoncer à la violence" selon le communiqué final. Mais les taliban concernés devront "couper leurs liens avec Al-Qaïda et les autres organisations terroristes". La réunion a ainsi mis en place un fonds international pour soutenir la réintégration. Selon des sources diplomatiques allemandes, il réunirait 500 millions $. Plus de 140 millions $ ont déjà été promis.
Lire

Yemen
Le 27 janvier se tenait à Londres une réunion pour réaffirmer le soutien de la communauté internationale au Yémen. Une réunion de pays donateurs sur le Yémen se tiendra les 27 et 28 février à Ryad, rapporte le communiqué final de la réunion. Cette réunion à Ryad rassemblera des pays occidentaux et arabes sous l’égide du Conseil de coopération du Golfe (CCG), a précisé le minsitre britaniique des Affaires étrangères, David Miliband lors d’une conférence de presse. "La réunion ne servira pas seulement à partager des analyses sur une meilleure distribution de l’aide au Yémen mais également à établir un dialogue conjoint avec le gouvernement du Yémen sur ses priorités en matière de réforme", a ajouté le ministre.
Lire | Autre lien

Roumanie :

Moldavie
Le président roumain Traian Basescu, en visite en Moldavie les 27 et 28janvier pour la première fois depuis la fin de la domination des communistes sur ce pays, a salué la fin de l’ère des "malentendus" et promis de faciliter l’octroi de visas et de la nationalité roumaine aux Moldaves. "Ma visite en Moldavie dénote l’ouverture totale des relations roumano-moldaves et démontre la fin définitive des malentendus entre les deux Etats. Cela a été rendu possible par l’arrivée au pouvoir à Chisinau de partis démocratiques, qui ont mis en échec le régime communiste l’an dernier", a-t-il déclaré dans un discours devant l’université de Cahul.
Lire | Autre lien

Slovénie :

Démission
Le ministre slovène de l’Environnement Karl Erjavec, dont la démission était réclamée par le Premier ministre Borut Pahor depuis la publication d’un rapport de la Cour des comptes, a annoncé son départ du gouvernement le 26 janvier lors d’un débat au parlement.
Lire

Espace
Le ministre slovène de l’éducation supérieure Gregor Golobic a signé le 22 janvier un accord de participation de la Slovénie à l’Agence spatiale européenne. Ce statut acquis par la Slovénie permettra aux entreprises slovènes ainsi qu’aux étudiants de coopérer avec l’Agence sur différents projets. L’Agence n’accorde le statut de pays participant qu’à condition que les pays aient un développement scientifique suffisant pour pouvoir participer aux projets.
Lire

Albanie :

Grèce
La Cour constitutionnelle a annulé le 27 janvier un accord signé entre l’Albanie et la Grèce sur la délimitation des eaux territoriales dans la mer Ionienne, estimant qu’il était marqué de graves irrégularités juridiques. "La Cour a constaté des violations de procédures et de fond qui vont à l’encontre de la Constitution et de la Convention des Nations unies de 1982 sur le droit de la mer", a déclaré la Cour dans un communiqué.
Lire | Autre lien

Bosnie-Herzégovine :

BERD
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement a accordé le 27 janvier un prêt de 67 millions € à la Bosnie-Herzégovine afin de soutenir le secteur financier ainsi que celui du gaz. 17 millions seront consacrés à la construction d’un pipeline qui devrait être terminé en 2012.
Lire

Etats-Unis :

Europe
La sécurité de l’Europe "est une pierre angulaire de la politique étrangère américaine", a affirmé le 29 janvier à Paris la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, dans un discours visant aussi à rassurer la Russie et appelant l’Otan à se préparer aux "nouvelles menaces". Elle a énoncé les "principes centraux" de Washington pour revivifier l’Alliance atlantique, quelques mois après que la France en a pleinement réintegré les structures de commandement. Elle a réiteré l’opposition de l’Amérique à l’independance des deux provinces séparatistes de Georgie, l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud. "Il n’y a qu’une Europe", "Une Europe partenaire des Etats-Unis, et une Europe qui inclut la Russie".
Lire

Macédoine :

Réformes
Lors de ses deux dernières sessions, le gouvernement macédonien a adopté 37 projets de loi qui visent à harmoniser la législation nationale avec la législation européenne. Ils concernent des domaines variés tels que l’agriculture, la finance, la protection de l’environnement ou encore les transports. Selon l’agenda gouvernemental, la Macédoine devrait adopter 103 lois au cours de l’année 2010 pour se conformer à la législation européenne.
Lire

Serbie :

Accord ?
Le ministre serbe des affaires étrangères, Vuk Jeremic a effectué une visite à Bruxelles le 26 janvier. Il y a notamment rencontré la Haute Représentante pour la politique étrangère de sécurité commune, Catherine Ashton, le Commissaire à l’Elargissement Olli Rehn et le ministre des affaires étrangères espagnol Miguel Angel Moratinos. Ces deux derniers ont réaffirmé que la Serbie faisait tous les efforts pour se rapprocher de l’Union européenne. Vuk Jeremic a déclaré que la Serbie allait continuer les efforts et qu’il espérait que l’accord de stabilisation et d’association pourrait être ratifié cette année.
Lire

TPIY
En marge de la visite le 26 janvier à Bruxelles du chef de la diplomatie serbe qui espérait faire avancer la candidature à l’Union européenne de son pays, le procureur du Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie, Serge Brammertz a rappelé que la Serbie avait "encore du chemin" devant elle en matière de coopération judiciaire. Brammertz, qui doit rendre un nouveau rapport sur l’état de la coopération des autorités serbes en mai, a précisé qu’il coopérait avec les autorités serbes sur ce dossier "de façon quasi quotidienne", relevant au passage le "grand changement d’attitude" des autorités serbes en 2009."Mais je ne veux pas donner l’impression que tout va bien et que nous sommes arrivés (au but), absolument pas", a-t-il souligné. La Serbie doit toujours livrer Ratko Mladic et Goran Hadzic.
Lire | Autre lien

ONU :

Chypre
Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, est à Chypre du 31 janvier au 2 février pour appuyer les négociations. "Les dirigeants m’ont mandaté pour dire que des progrès significatifs ont été accomplis dans la partie (des discussions) portant sur la gouvernance", a déclaré le 29 janvier le représentant des Nations unies, Alexander Downer, à l’issue de trois jours de discussions intensives entre le président chypriote Demetris Christofias et le dirigeant de la République turque de Chypre-Nord (RTCN, reconnu uniquement par Ankara), Mehmet Ali Talat.
Lire | Autre lien

OTAN :

Russie
L’Otan et la Russie ont renoué le 26 janvier leurs liens militaires avec l’examen d’un programme de coopération pour 2010, en particulier sur l’Afghanistan, après un an et demi d’interruption due à la crise russo-géorgienne d’août 2008. Pour la première fois depuis le printemps 2008, les chefs d’état-major des 28 alliés occidentaux se sont réunis avec leur homologue russe, le général Nikolai Makarov.
Lire

Eurostat :

Chômage
En décembre 2009, le taux de chômage s’élevait à 10% dans la zone euro et 9,6% dans l’Union européenne, contre 9,9% et 9,5% le mois précédent et 8,2% et 7,6% en décembre 2008. Pour la zone euro, il s’agit du taux le plus élevé depuis août 1998, et depuis janvier 2000 pour l’Union. Plus de 23 millions de chômeurs sont actuellement recensés dans l’Union, soit + 4,6 millions par rapport à 2008. Les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés aux Pays-Bas (4%) et en Autriche (5,4%), et les plus élevés en Lettonie (22,8%) et en Espagne (19,5%).
Lire

Epargne
D’après les données diffusées par Eurostat le 28 janvier, au 3e trimestre 2009, le taux d’épargne des ménages a diminué par rapport au trimestre précédent, tant dans la zone euro (en passant de 16,2% à 15,8%) que dans l’Union (de 14,2% à 13,7%) tandis que le taux d’investissement des ménages est resté inchangé (9,1% pour la zone euro, 8,3% pour l’Union).
Lire

Industrie
En novembre 2009, l’indice des entrées de commandes dans l’industrie a augmenté de 2,7% dans la zone euro (jusqu’à 10,3% en Autriche) et de 2,6% dans l’Union, par rapport à octobre 2009, d’après les données publiées le 25 janvier par Eurostat. Le mois précédent, Eurostat avait enregistré une baisse respectivement de 2,1% et de 1,5%. Sur base annuelle, les entrées sont encore en baisse, de 0,5% dans la zone euro et de 1,2% dans l’Union. Les plus fortes baisses ont été enregistrées en Irlande (-26,5%), en Lituanie (-24,8%) et en Estonie (-16,3%).
Lire

Inflation
D’après les estimations publiées le 29 janvier par Eurostat, le taux d’inflation annuel de la zone euro s’établirait à 1% en janvier 2010, contre 0,9% en décembre 2009.
Lire

Etudes/Rapports :

Numérique
Bruegel publie une "note à l’attention du nouveau commissaire en charge de l’agenda numérique". En dépit des progrès réalisés sur les technologies de l’information et de la communication (TIC), l’Europe reste largement à la traîne par rapport aux Etats-Unis dans ce secteur, notamment en raison de l’absence d’un marché unique des TIC et de l’insuffisance de la recherche dans ce domaine. Les auteurs demandent à Neelie Kroes de se concentrer davantage sur les produits et services émergents, de sorte que de nouveaux marchés remplacent les anciens ou les forcent à s’adapter.
Lire

Agriculture
Alors que l’avenir de la politique agricole commune (PAC) est en discussion, l’Institut pour une politique européenne de l’environnement a publié, le 25 janvier, une étude affirmant que la PAC encourage les agriculteurs à offrir des biens et des services sociaux et environnementaux. Le rapport répertorie une liste de ces biens, comme la préservation des paysages culturels, la protection d’oiseaux des champs, la sauvegarde des prairies riches en espèces, le stockage du carbone et la préservation de la qualité de l’eau et des sols. A cette fin, il faut toutefois définir une politique appropriée, dotée d’objectifs clairs et de ressources budgétaires suffisantes. La PAC, avec ses aides directes soumises à conditionnalité, incite les agriculteurs à offrir de manière plus ciblée ce genre de biens publics. Le degré d’intervention publique devrait même, d’après le rapport, être augmenté car pour nombre de ces biens l’offre n’est pas suffisante et pourrait même diminuer à l’avenir.
Lire | Autre lien

Publications :

Géorgie
Palgrave Macmillan publie le livre de Ronald Asmus, directeur exécutif du Centre transatlantique du German Marshall Fund à Bruxelles : "A Little War that shook the world : Georgia, Russia and the Future of the West" (Une petite guerre qui a secoué le monde : la Géorgie, la Russie et le futur de l’Occident). L’auteur analyse les événements qui ont déclenché le conflit russo-géorgien en août 2008, ainsi que les difficultés de la diplomatie européenne face à une Russie de plus en plus décomplexée.
Lire

Culture :

Exposition/Danemark
Jusqu’au 13 juin, le musée d’art "Louisiana" à Humlebæk consacre une exposition à la couleur. Cette exposition intitulée "Color in Art" présente plus de 100 oeuvres d’art. Les travaux de plus de 80 artistes montrent comment les artistes ont employé la couleur comme moyen stylistique et d’expression. Les oeuvres proviennent d’une collection privée des Suisses Werner et Gabrielle Merzbacher.
Lire

Exposition/Portugal
Sous le titre "Resistência. Da Alternativa Republicana à Luta contra a Ditadura", le Centre Portugais de la Photographie à Porto organise une exposition sur la résistance pendant les années 1891-1974 au Portugal jusqu’au 5 octobre. Il expose des photos d’hommes et de femmes qui ont lutté pour la liberté et la démocratie portugaises.
Lire

Musée/Essen
Le nouveau musée Folkwang d’Essen, riche de nombreuses toiles impressionnistes, a ouvert ses portes le 30 janvier. Cette ouverture au public est l’un des points forts de l’Année européenne de la culture. Le musée, fondé en 1902, a bâti sa réputation avec des trésors impressionnistes de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, dont des Van Gogh, Gauguin ou Cézanne, qui ne seront toutefois pas visibles avant le printemps et une deuxième tranche de travaux. Le nouveau musée ambitionne également de s’ouvrir à l’art contemporain et comprendra la photographie, la peinture, la sculpture, jusqu’aux arts appliqués.