Ethique Info

Accueil > Société > Civilisation > Méfaits de la télévision

Méfaits de la télévision

lundi 10 octobre 2011, par Picospin

La télévision trône maintenant sur la plus haute marche du foyer de la majorité des foyers du monde occidental et même de celui qui l’est moins ou plus du tout. C’est pourquoi les responsables de la Santé Publique constatent que leur conscience se brise chaque fois qu’ils sont confrontés aux statistiques révélant les dangers des petites lucarnes que De Gaulle se plaisait à appeler ainsi pour montrer son mépris hautain devant ce phénomène culturel qui avait tout emporté sur son passage dès les débuts de l’introduction de ces instruments médiatiques de la nouvelle culture s’insinuant lentement mais sûrement dans les familles.

Un trône

La télévision trône maintenant sur la plus haute marche du foyer de la majorité des foyers du monde occidental et même de celui qui l’est moins ou plus du tout. C’est pourquoi les responsables de la Santé Publique constatent que leur conscience se brise chaque fois qu’ils sont confrontés aux statistiques révélant les dangers des petites lucarnes que De Gaulle se plaisait à appeler ainsi pour montrer son mépris hautain devant ce phénomène culturel qui avait tout emporté sur son passage dès les débuts de l’introduction de ces instruments médiatiques de la nouvelle culture s’insinuant lentement mais sûrement dans les familles. Les adultes firent de même après les dernières informations de la soirée, avant la tombée de la nuit. Devant le succès planétaire remporté par cet instrument qui s’est aplati d’avant en arrière pour devenir aussi mince que les mannequins défilant chez M. Lagerfeld, on s’extasie devant les progrès techniques et esthétiques amorcés par tous les concurrents qui font assaut d’innovations pour profiter de l’engouement des petits écrans désormais colorés, livrant des images haute définition qui transforment les branches des arbres en toiles d’araignée et les méduses en voile de mariée. Cette montée en puissance de la technologie et de la beauté suscite chez beaucoup des réserves quant à l’utilisation excessive de l’instrument qui couche les familles réunies sur les canapés et les enfants sur le sol. Après une expérience de dizaines de mois, on commence à établir le bilan de l’addiction à l’image.

Effets délétères

On y dénonce les effets délétères de l’immobilité, de la passivité, du manque de réaction cérébrale devant la flopée d’images qui pénètrent dans l’intimité des foyers. Il parait que les enfants deviennent violents, les adultes grossissent, accumulent les sucres dans leur corps et s’endorment facilement devant la banalité des spectacles présentés. Cette médiocrité et l’inadaptation des programmes aux catégories de spectateurs produit des effets délétères sur l’ensemble de la population, à commencer par les enfants qui représentent l’élément le plus fragile devant l’invasion incontrôlée des images servies en rafales autrefois par les tubes cathodiques et maintenant par le plasma. Regarder la télévision produirait à la longue des retards d’élaboration du langage, des résultats scolaires médiocres et à terme des résultats scolaires moins performants qu’une population témoin échappant à l’attraction de cette machine à présenter des formes variées d’imagerie. Le plus frappant dans des statistiques à peine croyables est la réduction de l’espérance de vie de près de 22 minutes pour chaque heure passée devant le petit écran après l’âge de 25 ans. Regarder la télévision 3 heures par jour pendant 20 ans amputerait l’espérance de vie d’une année. En suivre les émissions 2 heures par jour a pour conséquence le risque de développer un diabète avec une fréquence de 20% et une affection cardio-vasculaire de 15 % alors que la mortalité s’accroit de 15 %.

Alzheimer

Le risque de développer une maladie d’Alzheimer, le gros fléau du 20è siècle affiché en tête des préoccupations sanitaires de l’équipe Sarkozy, augmente de 30 % par heure passée dans l’immobilité et l’immobilisme intellectuel. Ces deux facteurs jouent le rôle majeur dans la pathogénie des maladies consécutives, « attrapées » par la soumission aux images de la télé. Dans cette éventualité, les risques seraient moins dues à la vision des spectacles offerts par la TV qu’à l’absence de toute stimulation intellectuelle pour des candidats qui de toute façon sont déjà des cibles privilégiées pour cette maladie. Sans parler de l’effet négatif sur des populations jeunes de la vision de dessins animés qui diminuent significativement les capacités d’imagination, de mise en place et de réalisation chez les consommateurs de plus de trois heures de TV par jour par rapport à ceux qui n’en reçoivent qu’une heure.

Un triste bilan

Triste bilan inquiétant pour les pouvoirs publics et les parents qui ont du souci à se faire devant les dégâts causés par le défilé trop rapide, excessif et « quantique » des images lorsqu’elles dépassent le cap fatidique de plusieurs heures par jour. Faudra-t-il se résoudre à verrouiller les écrans pour les plus petits pour espérer les mettre à l’abri de tels désastres pathologiques ? Cette mesure ne devrait pas suffire si l’on tient compte du fait que la passivité physique et mentale devant les petits écrans qui ont bien grandi récemment devient la principale responsable des catastrophes engendrées par la surconsommation de ce média.

Messages

  • "Vel, lærte meg hvordan Nike Free Run ferdigheter det !" Uansett, denne gangen også uten problemer, Nike Free Run også ønsker å prøve det. Men når praktisere etter, vet hvor vanskelig styrken på trening, den moderne hodet helt ulikt de gamle som bare satt der, er en halv dag fortsatt mindre enn hjertet, vanskelig å Nike Free roe ned litt, er utsiden kom de ulike støy, så han sa også at de ikke kunne gå inn Shuanger slags riket inne, endelig hadde ikke noe annet valg enn å gi opp. Kapittel 37 Lolita opplæringsplan Shuanger er virkelig en smart liten jente, under veiledning av Nike Sko, og snart er hun i utgangspunktet mestret bruken av noen datamaskin. Shuanger til nike free sa en kompetanse tilnærming til denne metoden er ikke vanskelig. men atmosfæren er å mobilisere kroppens sirkulasjon i kroppen, nfl jerseys også raskt husket. Ferdigheter selvfølgelig å stille, men nå datamaskinen er ekstremt Shuanger nysgjerrig, er nike free run lært Shuanger noen enkel bruk, du gikk til stuen for å gå dit for å meditere. rett og slett fordi når Shuanger deres lesing er rett og slett ikke lært pinyin, så ikke si at å bruke Wubi, er heller ikke med skrivemåten, Nike Free Run 2 måtte hjelpe til å ønske å se noe de ønsker å vite. " Nike Free Run Dame Brother, jeg husker da du først så meg, jeg vil snakke om ting hjemme, hvor det nå er å se det ?" Shuanger sitter foran datamaskinen, og snudde for å spørre Nike Free Run ineffektivt.