Ethique Info

Accueil > Société > Civilisation > Mooc ou formation à distance ?

Mooc ou formation à distance ?

Une autre application de cette nouvelle forme d’apprentissage pour les réfugiés jetés sur les chemins du monde ?

mercredi 4 novembre 2015, par Picospin

Nombre des ces jeunes et moins jeunes étudiants errent sur les routes européennes à la recherche d’un nouveau sens à la vie, de la continuité de leur enseignement interrompu et compromis par l’impossibilité physique de suivre un apprentissage qui avait commencé sous les auspices de la satisfaction de leur désir de construire une vie basée sur l’acquisition des connaissances indispensables à la construction de leur vie future

Des réfugiés

Des centaines de milliers de réfugiés sont ainsi lancés sur les routes européennes en provenance du Moyen Orient, d’Asie et d’Afrique. Les perspectives de leur vie sont ainsi soumises au doute, au questionnement, à l’angoisse du lendemain et à l’abordage d’un voyage périlleux à la recherche d’un avenir plus sécurisé et plus prospère. Beaucoup d’entre eux manquent des moyens nécessaires pour s’emparer des difficultés inhérentes à l’apprentissage des langues indispensables à la traversée d’une épreuve qui exige la connaissance de l’anglais et d’autres dispositions pour parfaire leur éducation. Des initiatives commencent à voir le jour dans le sens de ces applications. La plus récente et la plus efficace semble être celle mise à la disposition des quémandeurs de cette application par une Université allemande dénommée Kiron.

Une université de pointe

Elle vient d’inaugurer cette nouvelle forme d’apprentissage à l’intention d’un millier d’étudiants réfugiés à travers le monde. Elle livre un enseignement gratuit à partir d’une école basée à Berlin à l’usage exclusif des réfugiés en attente d’un statut officiel de ce type leur permettant de résider dans leurs pays d’accueil. Car la plupart des personnes qui peuvent passer jusqu’à un an que la procédure soit achevée ne peuvent même pas s’inscrire dans un cours de formation à l’anglais. Cette opinion a été révélée par un des co-fondateurs de cet enseignement. Justement cette université a recours au dispositif appelé MOOC pour Mass Open Online Course qui s’est engagée dans cette voie en collaboration avec des institutions aussi prestigieuses que Harvard ou le MIT.

Exemples

Une des réfugiées confirme avoir vu des amis et collègues partir en perdition à cause des évènements qui ont contribué à faire dérailler leur engagement dans l’apprentissage de leur future profession et des moyens d’en réaliser les objectifs. Cette initiative devient d’autant plus urgente qu’elle s’adresse aux élèves en début de cursus. Malgré cette relative urgence, tout le monde n’est pas convaincu dans la plupart des pays du Moyen Orient de cette priorité pour la simple raison que cette modalité d’apprentissage n’y est guère connue.

Manque de mises à jour

La plupart des réfugiés n’ont qu’une connaissance relative de cette nouvelle forme d’acquisition des connaissances qui est jusqu’à maintenant confinée aux moyens classiques en vigueur depuis de très longues années. Cette opinion ne fait pas l’unanimité parmi les autres candidats à cette révolution pédagogique, mise en route dans l’urgence des besoins à l’intention des plus jeunes qui ressentent - plus qu’ils ne connaissent - le besoin de ce type de formation. Sous peine de rester sur le bord de la route pendant que leurs camarades seront en mesure d’accélérer leurs pas à la rencontre des nouvelles données recueillies par l’intermédiaire des médiations offertes par les instruments aptes à diffuser les nouvelles connaissances.