Ethique Info

Accueil > Sciences > Nouvelles de l’Europe à l’heure de la Rencontre de Copenhague

Quel climat promet Copenhague ?

Nouvelles de l’Europe à l’heure de la Rencontre de Copenhague

Est-ce qu’il fera beau demain ?

jeudi 17 décembre 2009, par Georges Messin, Picospin

C’est cet esprit qui a animé les bâtisseurs de cette nouvelle idée, née au lendemain de la 2è guerre mondiale, de construire une communauté de pensée, d’idéal, d’union pour que cesse le cycle infernal des destructions et que naisse un projet apte à rassembler les fragments encore épars d’une esquisse prompte à se transformer en programme et à se concrétiser en entreprise d’avenir.

Fondation :

Editorial
Alors que s’ouvre la 15ème conférence sur le climat à Copenhague, le président de la Fondation Robert Schuman Jean-Dominique Giuliani publie un éditorial sur son site intitulé "Copenhague ou l’apprentissage de la puissance".
Lire

Rapport/Etat UE
Le traité de Lisbonne est entré en vigueur le 1er décembre. Pour mieux comprendre ses enjeux, consultez "L’état de l’Union 2009, Rapport Schuman sur l’Europe". C’est un ouvrage de référence pour tout comprendre sur l’Europe.
Lire

Conférence/Défense
Le président de la Fondation, Jean-Dominique Giuliani, se rend les 8 et 9 décembre à Berlin pour participer au 8ème Congrès sur la défense et la sécurité européennes. Il intervient durant le premier panel sur le thème : "Développer la stratégie européenne de sécurité - comment mettre en oeuvre un concept stratégique révisé ?".
Lire | Autre lien | Autre lien

Election/Roumanie
Le Chef de l’Etat sortant, Traian Basescu (Parti démocrate-libéral, PD-L), a remporté le 6 décembre le 2e tour de l’élection présidentielle roumaine. Recueillant 50,37% des suffrages, il a battu le leader du Parti social-démocrate (PSD) et actuel président du Sénat roumain, Mircea Geoana qui a obtenu 49,62% des voix.
Lire

Elections/Croatie
Les Croates sont appelés aux urnes le 27 décembre prochain pour le 1er tour de l’élection présidentielle. Le Président de la République croate est élu pour 5 ans au suffrage universel direct et au scrutin majoritaire. 12 candidats se présentent pour succéder à Stjepan Mesic qui ne peut pas se représenter. La dernière enquête d’opinion réalisée par l’institut Puls pour la chaîne de télévision Nova TV et publiée le 30 novembre dernier donne en tête du 1er tour Ivo Josipovic, crédité de 25,3% des intentions de vote. Il serait suivi de Milan Bandic 16,6% et de Nadan Vidosevic 16%. Le candidat de l’HDZ, Andrija Hebrang, obtiendrait 7,9% des voix, Vesna Pusic 5,8%, Dragan Primorac 5,1% et les 6 autres candidats moins de 5% des voix chacun.
Lire

Crise financière :

BCE
La Banque centrale européenne (BCE) a publié, le 3 décembre, ses estimations concernant l’économie et la croissance dans la zone euro. La BCE table sur une faible reprise économique, avec un PIB moyen situé entre -4,1% et -3,9% en 2009. La BCE estime que le PIB connaîtra une augmentation en 2010, se situant entre 0,1% et 1,5%, pour enfin se situer, en 2011, entre 0,2% et 2,2%. Concernant l’inflation, la BCE l’estime autour de 0,3% en 2009, située entre 0,9% et 1,7% en 2010, et entre 0,8% et 2% en 2011. Enfin, la BCE a décidé, le 3 décembre, de maintenir inchangés les taux d’intérêt des opérations principales de refinancement, de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt, à respectivement 1%, 1,75% et 0,25%.
Lire | Autre lien | Autre lien

Commission
La Commission européenne a rendu public, le 30 novembre, son logiciel de simulation économique qui doit contribuer à la prévention des crises financières. Ce logiciel, fruit de travaux de recherche innovants et disposant d’un budget de 2,5 millions € partiellement à charge de l’Union européenne, permet d’anticiper les relations entre les importantes populations de différents acteurs économiques qui réalisent des activités commerciales et sont en concurrence dans la réalité. Ces simulations permettent de mieux appréhender les effets de nouvelles politiques destinées à résoudre les difficultés auxquelles sera confrontée notre société.
Lire | Autre lien

Allemagne
Inquiet de l’attitude restrictive des banques en matière de crédit, le gouvernement allemand a nommé le 2 décembre un médiateur du crédit. À compter du 1er mars 2010, Hans-Joachim Metternich aura pour tâche d’aider les entreprises lorsqu’elles rencontrent des difficultés à obtenir un prêt ou une garantie bancaire. La chancelière Angela Merkel a, par ailleurs, convoqué un sommet le 2 décembre à la chancellerie pour remédier à la pénurie de crédit. L’objectif consistait à parvenir à un consensus global sur la sortie de crise.
Lire | Autre lien

Bulgarie
Le parlement bulgare a adopté le 3 décembre le budget 2010 qui table sur une contraction de l’économie de -2%. Les recettes s’élèvent à 26,4 milliards de leva (13,5 milliards €), soit 41,6% du PIB. Les dépenses de 26,9 milliards de leva (13,75 milliards €) se chiffrent à 42,3% du PIB, ce qui correspond à un déficit de -0,7%, selon le budget consolidé.
Lire

Espagne
Le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a annoncé le 2 décembre plusieurs réformes socio-économiques pour 2010, dont une du droit du travail visant à contrecarrer l’envolée du chômage. Il a déclaré que cette réforme allait s’inscrire dans le cadre du dialogue social entre patronat et syndicat, actuellement très dégradé, alors que le taux de chômage a explosé depuis 2007, s’établissant à près de 18%, soit environ le double de la moyenne européenne.
Lire

France
La France va connaître en 2009 une récession un peu moins forte que prévu, avec un recul du PIB de -2% à -2,1%, a déclaré le 2 décembre le président français Nicolas Sarkozy en déplacement à La Seyne-sur-Mer dans le Var, une estimation plus optimiste que la dernière prévision officielle de -2,25%. La France a par ailleurs accepté de se fixer comme objectif de ramener son déficit public en dessous de 3% du PIB dès 2013.
Lire

Hongrie
Le parlement hongrois a adopté le 30 novembre par 201 voix, contre 179 et aucune abstention, un budget d’austérité pour 2010 réclamé par les bailleurs internationaux de ce pays durement touché par la crise. Le Premier ministre hongrois Gordon Bajnai s’était engagé en avril à respecter les demandes du Fonds monétaire international, de l’Union européenne et de la Banque mondiale qui avaient débloqué 20 milliards € fin 2008 pour aider la Hongrie à surmonter la crise financière mondiale alors que les investisseurs étrangers se retiraient massivement du pays menacé de faillite. Les députés socialistes et libéraux, qui soutiennent le gouvernement minoritaire du Premier ministre sans étiquette Gordon Bajnai, ont ainsi adopté un budget fixant l’objectif du déficit public à 3,8% du PIB (3,9% du PIB estimé pour l’année en cours). Selon le budget, le PIB affichera un recul de 0,6% (-6,7% estimé pour 2009) et un taux d’inflation visé inférieur à 3%.
Lire

Italie
D’après les estimations publiées le 30 novembre par l’Institut national de la statistique italien (Istat), l’inflation a accéléré en novembre en Italie, s’établissant à 0,7% sur un an (et 0,1% sur un mois) contre 0,3% en octobre. L’augmentation n’a cependant pas touché les secteurs du logement, de l’eau, de l’électricité, de l’essence, qui a reculé de 2,1%.
Lire | Autre lien

République tchèque
Les chiffres du déficit public de la République tchèque, publiés le 1er décembre par le ministère des Finances sont très préoccupants : il s’élève à 6,8 milliards €. Le budget approuvé pour 2009 prévoyait un déficit de 2,08 milliards €. Le 2 décembre, les députés ont étudié en 2e lecture le projet de budget pour 2010, qui table d’ores et déjà sur un déficit de 162,7 milliards de couronnes, soit 5,3% du PIB. La République tchèque va devoir limiter ses dépenses car la Commission européenne avait notamment demandé en novembre de réduire d’ici 2013 le déficit public pour qu’il revienne en dessous des 3% autorisés par le traité.
Lire | Autre lien

Marguerite
Les principales institutions financières publiques européennes ont lancé le 4 décembre un fonds d’infrastructure paneuropéen doté d’un capital initial de 600 millions € et invitent d’autres investisseurs à les rejoindre à l’occasion d’une première levée de fonds à l’échéance du 3 mars 2010. Le Fonds s’est fixé un objectif de collecte de 1,5 milliard € pour la dernière levée en 2011. Le Fonds Marguerite est un fonds d’investissement paneuropéen qui entend servir de catalyseur aux investissements dans les infrastructures nécessaires à la mise en oeuvre des politiques clés de l’UE dans les domaines du changement climatique, de la sécurité énergétique et des réseaux transeuropéens.
Lire

OCDE
Selon les chiffres de l’OCDE publiés le 1er décembre, entre octobre 2008 et octobre 2009, les prix à la consommation ont augmenté de 0,2% dans la zone OCDE, la première variation annuelle positive depuis mai 2009. Stable entre août et septembre, la variation mensuelle des prix à été de 0,1% entre septembre et octobre 2009.
Lire

Présidence :

Traité
Une cérémonie conjointe de la Commission européenne, de la présidence suédoise et le gouvernement portugais a été organisée, le 1er décembre, afin de célébrer l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne. La Commission européenne s’est félicitée d’un texte porteur d’avancées majeures pour les citoyens et qui règle le débat institutionnel pour les prochaines années. Pour mieux comprendre le traité de Lisbonne, la Fondation Robert Schuman vous propose 10 fiches pour comprendre les principales modifications apportées par le nouveau traité. 4 annexes complètent ces 10 fiches pour celles et ceux qui veulent aller plus loin.
Lire | Autre lien | Autre lien

UE-Ukraine
Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a accueilli, le 4 décembre, le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt ainsi que le président de la Commission européenne José Manuel Barroso pour un sommet UE-Ukraine. Ils ont abordé les priorités de la présidence suédoise : le climat et la crise économique. Mais les débats se sont aussi focalisés sur la sécurité énergétique et l’aprovisionnmeent en gaz ainsi que sur la nécessité et le besoin de réformes politiques et économiques en Ukraine. Concernant le domaine énergétique, les discussions ont porté sur le projet d’efficacité énergétique, l’Eastern Europe Energy Efficiency and Environment Partnership (EEEEEP). Ce partenariat permettra de réduire la consommation d’énergie et, dès lors, réduira les émissions de gaz à effet de serre. La crise gazière a fait l’objet de discussions, en raison de la position stratégique de l’Ukraine dans l’approvisionnement de l’UE en gaz.
Lire

Parlement :

Auditions
Catherine Ashton, Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères, a été auditionnée par la commission des Affaires étrangères du Parlement européen, le 2 décembre. Toutefois, la Conférence des présidents du Parlement européen, par la voix du président du Parlement européen Jerzy Buzek, a annoncé, le 1er décembre, que les auditions des commissaires européens de la Commission Barroso II auront lieu du 11 au 19 janvier 2010. Le vote final sur l’ensemble du collège se déroulera le 26 janvier.
Lire | Autre lien

Budget 2010
Le 2 décembre, le budget de l’Union européenne pour 2010 a été approuvé en deuxième lecture par la commission des budgets. Ce vote a confirmé l’accord de concertation budgétaire avec le Conseil des ministres du 18 novembre et repris les priorités de la première lecture du Parlement, notamment pour l’énergie et l’entrepreneuriat.
Lire

Commission :

Transports
Une nouvelle réglementation visant à moderniser les règles applicables au transport routier est entrée en vigueur le 4 décembre. Le "paquet routier" simplifie et clarifie le cadre juridique pour les 900 000 entreprises européennes de transport actives dans le secteur du transport routier de marchandises et de passagers. Par ailleurs, les voyageurs ferroviaires bénéficieront désormais de nouveaux droits qui les protégeront, eux et leurs effets personnels, lors d’un trajet en train dans n’importe quel pays de l’Union européenne. Le règlement CE 1371/2007 sur les droits et obligations des voyageurs ferroviaires, qui est entré en vigueur le 3 décembre, consacre les droits fondamentaux des voyageurs et impose aux entreprises ferroviaires un certain nombre d’obligations en matière de responsabilité envers leurs clients. Près de 8 milliards de voyages en train sont effectués chaque année.
Lire | Autre lien

Téléphones
La Commission européenne a adopté, le 30 novembre, une décision réservant des numéros de téléphone européens pour le service téléphonique d’assistance aux victimes de délits (116.006) et le service médical de garde hors urgence (116.117). Cette décision exige que les Etats membres garantissent que les deux numéros puissent être attribués par les autorités réglementaires nationales des télécommunications dès le 15 avril 2010. Les organisations nationales compétentes devront alors présenter leur candidature pour ces numéros.
Lire | Autre lien

Agriculture
La Commission européenne a approuvé, le 30 novembre, des mesures d’information et de promotion de produits agricoles dans les pays tiers. Sur les 20 programmes soumis à examen par les Etats membres, les 10 programmes retenus sont ceux de la France, de la Grèce, d’Italie, de Lituanie, de la Pologne, du Portugal et de la Roumanie. Ces programmes portent sur les AOP et IGP, les vins, les fruits et légumes, les viandes, les spiritueux, l’huile d’olive et les produits biologiques. La contribution financière de l’Union européenne s’élève à 11,1 millions €, soit 50% du budget total des programmes.
Lire

Guirlandes/Noël
La Commission européenne a publié, le 2 décembre, un rapport établissant que 30% des guirlandes lumineuses de Noël exposent les consommateurs à un risque flagrant et direct d’incendie et de choc électrique. Ce rapport conseille aux consommateurs de se montrer vigilants et de prendre des mesures de précaution de base pour réduire au maximum les risques. Une forte pression s’exerce en outre sur les fabricants et les détaillants pour qu’ils offrent des guirlandes lumineuses au prix le plus bas possible.
Lire

Conseil :

Economie/Finances
Les 27 ministres de l’économie et des finances, réunis le 2 décembre, sont parvenus à un accord concernant une nouvelle structure de supervision financière qui se compose de 3 nouvelles autorités pour la supervision au niveau microprudentiel : l’Autorité bancaire européenne, l’Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles et l’Autorité européenne des valeurs mobilières et des marchés. Cette structure se couple avec le Comité européen de risque systémique, créé en octobre, et chargé de la supervision macroprudentielle. En outre, les ministres se sont mis d’accord sur des mesures de "reverse charge" en cas de transfert d’un pays à l’autre de quotas de CO2 ainsi que sur l’application des stratégies budgétaires de sortie de crise. Ils ont demandé à 14 pays d’assainir leur situation budgétaire, 9 d’entre eux devant ramener leur déficit sous la limite européenne autorisée de 3% du Produit intérieur brut d’ici 2013.
Lire | Autre lien | Autre lien

Compétitivité
Les 27 ministres de la recherche et de la consommation, réunis les 3 et 4 décembre, ont évoqué la recherche européenne. Ils ont adopté des conclusions visant à rendre la recherche européenne plus compétitive et plus prospère, notamment dans le domaine des TIC. Ils sont même parvenus à un acoord sur les brevets en Europe. En outre, ils ont adopté des conclusions établissant une collaboration des Etats membres dans le cadre de la lutte contre les maladies neuro-dégénératives. Les ministres en charge de la consommation ont proposé une nouvelle directive englobant l’ensemble des directives existantes en matière de protection du consommateur.
Lire | Autre lien | Autre lien

Emploi/Social
Les 27 ministres de l’emploi et des affaires sociales ont approuvé, le 30 novembre et le 1er décembre, de nouvelles règles relatives au congé parental qui sera étendu. En vertu de la révision de la directive sur le congé parental, chaque parent qui travaille aura le droit à un congé d’au moins quatre mois (contre trois actuellement) après la naissance ou l’adoption de l’enfant. Ils ont adopté des conclusions sur la stratégie de Lisbonne pour l’après-2010 et sur l’égalité des sexes pour renforcer la croissance et l’emploi et notamment l’égalité de traitement entre hommes et femmes exerçant une activité indépendante. Ils ont adopté des conclusions sur l’alcool et la santé et ont procédé à un échange de vues sur la pandémie de grippe A(H1N1). Ils recommandent les États membres à prendre, d’ici 2012, des mesures législatives afin de protéger leurs citoyens contre l’exposition à la fumée de tabac.

Justice/Intérieur
Les 27 ministres de la justice et de l’intérieur, réunis les 30 novembre et 1er décembre, ont évoqué le programme de Stockholm ainsi que l’accès des autorités américaines aux données bancaires des citoyens européens. Concernant le Programme de Stockholm, les ministres se sont mis d’accord sur une politique flexible en matière de migrations. Le Programme de Stockholm sera adopté par les chefs d’État et de gouvernement lors du Conseil européen des 10 et 11 décembre. Concernant les données bancaires, les ministres ont rejeté les souhaits du Parlement européen et ont trouvé un accord provisoire avec les Etats-Unis permettant aux enquêteurs américains d’avoir un large accès aux données bancaires de l’UE. Ils ont décidé d’accorder la permission de circuler sans visa aux citoyens de Macédoine, du Monténégro et de Serbie au sein de l’espace Schengen.

Eurogroupe
Le Premier ministre luxebourgeois Jean-Claude Juncker, a présidé la réunion de l’Eurogroupe, c’est-à-dire les ministres des finances des 16 Etats membres de la zone euro, le 1er décembre. Ils ont échangé leurs points de vue sur la situation économique, financière et monétaire de la zone euro autour de plusieurs axes : les derniers développements sur les marchés financiers et les questions liées au taux de change, les événements à Dubaï, le pacte de stabilité et de croissance, la préoccupante situation de la Grèce et les implications de l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne sur l’Eurogroupe. Par ailleurs, Jean-Claude Junker a informé ses collègues qu’il était candidat à sa propre succession.
Lire

Allemagne :

Afghanistan/Liban
Le 3 décembre, les députés allemands ont voté pour la prolongation de 12 mois du déploiement de la Bundeswehr en Afghanistan, sans augmenter le plafond de 4 500 hommes. Une large majorité du Bundestag, 445 sur 594 présents, a soutenu la décision du gouvernement. Ils ont également voté pour la prolongation du mandat au Liban jusqu’au 30 juin 2010 (500 pour, 82 contre, 10 abstentions).
Lire | Autre lien

Chômage
Selon l’Agence fédérale pour l’emploi (BA), le nombre de demandeurs d’emploi a légèrement baissé (-13 000 personnes en données brutes) au mois de novembre pour atteindre 3,215 millions. L’Allemagne compte 7,6% de chômeurs. Cette résistance du marché du travail aux effets de la crise économique tient à plusieurs facteurs : le recours au chômage partiel dans de nombreuses entreprises (un peu plus d’un million des salariés concernés en septembre), la politique de l’emploi et la baisse du nombre d’actifs (-135 000 en 2009). La crise est cependant loin d’avoir épargné le marché du travail allemand. En un an, le nombre de chômeurs a augmenté de 227 000 tandis que le nombre d’offres d’emploi publiées par la BA diminuait de 74 000 par rapport à novembre 2008. Il est actuellement de 465 000.
Lire | Autre lien

Autriche :

Gouvernement
Un an après l’entrée en fonction de son gouvernement, le chancelier autrichien Werner Faymann a dressé le bilan de l’activité gouvernementale et présenté un programme en cinq points, avec des mesures concrètes, pour les années à venir. Ses priorités sont ainsi l’emploi, l’éducation, l’environnement, la recherche et l’assurance sociale.
Lire | Autre lien

Espagne :

Estonie
Lors de sa visite en Espagne le 2 décembre, le Premier ministre Estonien, Andrus Ansip, a rencontré son homologue espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, dont le pays assurera la présidence du Conseil de l’Union à partir du mois de janvier 2010. Il a également rencontré le gouverneur de la Banque centrale espagnole, Miguel Fernández Ordóñez.
Lire | Autre lien | Autre lien

France :

Chômage
Selon les chiffres publiés le 3 décembre par l’INSEE, le taux de chômage s’établit à 9,5% de la population active en France (incluant les Dom). Pour la France métropolitaine, le taux de chômage s’établit à 9,1 %, soit près de 2,6 millions de personnes. Il est stable par rapport aux données révisées du deuxième trimestre 2009. Le taux de 9,1 % avait été atteint début 2006, avant que le chômage ne baisse jusqu’au début 2008.
Lire

Eurodéputés
Le 30 novembre, le Premier ministre français, Farnçois Fillon, a adressé une lettre au Président de l’Assemblée nationale, concernant la désignation de deux observateurs au Parlement européen. L’application du traité de Lisbonne prévoyant l’attribution de deux sièges supplémentaires de députés européens à la France, le Premier ministre demande la désignation des deux observateurs parmi les députés. "Ces deux députés, issus du suffrage universel direct, conserveraient à titre transitoire leur mandat national tout en étant observateurs au Parlement européen, en attendant qu’une modification de la loi du 7 juillet 1977 sur l’élection des députés européens permette de leur donner le statut de député européen jusqu’aux élections de juin 2014", explique le Premier ministre.
Lire

Grèce :

OSCE
L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a décidé le 2 décembre à Athènes de poursuivre le dialogue sur l’avenir de la sécurité européenne. A l’issue d’une réunion de deux jours, plus de 50 ministres des Affaires étrangères ont affirmé dans une déclaration politique leur engagement à "reconfirmer, réétudier et revigorer les obligations de l’OSCE en matière de sécurité et de coopération de Vancouver à Vladivostok" et "décidé de poursuivre le dialogue" qu’ils avaient ouvert à ce sujet sur l’île grecque de Corfou. L’OSCE "continue à s’inquiéter fortement que les principes de l’acte final d’Helsinki ne soient toujours pas totalement respectés et mis en oeuvre, que l’usage de la force n’ait pas cessé, que le danger de conflits entre Etats n’ait pas été éliminé et que des conflits armés aient eu lieu au cours des dernières décennies", précise la déclaration de l’organisation.
Lire | Autre lien

Opposition
Antonis Samaras a été élu président du parti conservateur grec, Nouvelle-Démocratie (ND, opposition), succédant à l’ancien Premier ministre Costas Caramanlis, chef du parti depuis douze ans et démissionnaire après sa défaite aux éléctions législatives du 4 octobre.
Lire | Autre lien

Hongrie :

Démission
Le ministre hongrois de la Justice, Tibor Draskovics, a présenté le 2 décembre sa démission au Premier ministre Gordon Bajnai à quelques semaines de l’ouverture de la campagne électorale pour les élections législatives d’avril 2010.
Lire | Autre lien

Italie :

Afghanistan
Le gouvernement italien, réuni le 3 décembre en Conseil des ministres, a donné son feu vert à l’envoi d’un millier de soldats supplémentaires l’année prochaine.
Lire

Biélorussie
Le Président du conseil italien, Silvio Berlusconi, était à Minsk le 30 novembre pour la première visite d’un dirigeant occidental en Biélorussie depuis l’arrivée au pouvoir d’ Alexandre Loukachenko en 1994. Les deux dirigeants ont signé de nombreux accords en matière économique, de fiscalité et d’adoption. Le Président biélorusse a souligné qu’il considère cette visite comme "un soutien éloquent sur la scène internationale". Il espère que cette visite, qui intervient dans le contexte d’un rapprochement entre la Biélorussie et l’Union européenne, constitue le premier pas vers la fin de l’isolement diplomatique dont son pays est l’objet en raison des atteintes aux droits de l’homme.
Lire

Russie
Le Président russe Dmitri Medvedev a rencontré le Président du Conseil italien Silvio Berlusconi dans le cadre du sommet italo-russe qui se tenait le 3 décembre à Rome. Silvio Berlusconi s’est félicité de la signature de nombreux accords institutionnels et commerciaux (Alitalia/Aeroflot), notamment concernant le projet South Stream (Eni/Gazprom), et a exprimé sa satisfaction pour le document proposé par la Russie pour le nouveau Traité sur la sécurité européenne. Dmitri Medvedev a appelé l’Italie à aider la Russie à "développer de nouveaux rapports avec l’UE", dans "l’esprit de Pratica di Mare" (le lieu qui a hébergé en 2002 le sommet de la réconciliation entre la Russie et l’OTAN).
Lire | Autre lien | Autre lien

Chômage
Le taux de chômage a grimpé à 8% de la population active au mois d’octobre en Italie et le nombre de chômeurs a dépassé les 2 millions pour la première fois depuis mars 2004, selon une estimation publiée le 1er décembre par l’Institut national de statistique Istat. Le nombre de personnes à la recherche d’un emploi s’est élevé à 2,004 millions en octobre, en données corrigées des variations saisonnières, soit le niveau le plus haut depuis le mois de mars 2004, a indiqué l’Istat dans un communiqué.
Lire

FEDER/Mafia
Paweł Samecki, commissaire européen à la politique régionale, a annoncé le 1er décembre que le Fonds européen de développement régional (FEDER) investira 64 millions € pour cofinancer la reconversion de biens saisis à la mafia dans le Sud de l’Italie en des activités légales, au titre de la politique de cohésion. Ce vaste programme, qui couvre la période 2007-2013, s’appuie sur un projet pilote qui a déjà permis, avec un investissement de 11 millions €, de transformer 50 propriétés confisquées à la mafia en agritourismes, centres pour la jeunesse ou autres activités économiques et sociales.
Lire

Lettonie :

Malte
Le Premier ministre letton, Valdis Dombrovskis, a rencontré son homologue maltais, Lawrence Gondzi, le 2 décembre dernier. Au cours de la visite du Premier ministre maltais, les deux hommes ont abordé la question migratoire dans l’Union. Le Premier ministre letton s’est dit satisfait de l’installation à Malte du Bureau européen d’appui chargé d’aider les pays du sud de l’UE dans le traitement des demandes d’asile des migrants débarqués sur leur territoire ainsi que d’assurer une meilleure coopération entre les Etats membres de l’Union.
Lire

Pays-Bas :

Kosovo
Le 30 novembre le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Maxime Verhagen, a rencontré son homologue kosovar, Skender Hysen. Lors de la réunion, il a affirmé que les Pays-Bas continue de soutenir le Kosovo en construisant un nouvel Etat indépendant, en particulier concernant l’amélioration de son système de justice et sa gouvernance. Il a également félicité le Kosovo pour ses élections locales, en exigeant que le pays améliore la position des minorités et fasse plus pour combattre la corruption et le crime organisé.
Lire

Portugal :

Mercosur
L’Espagne et le Portugal ont exprimé le 30 novembre leur "fort intérêt" pour une reprise des négociations en vue d’un accord commercial entre l’UE et le MERCOSUR, union douanière sud-américaine. Les pays du Mercosur ont "manifesté un fort intérêt pour une rapide reprise des négociations" afin de "parvenir à un accord équilibré et ambitieux entre l’UE et le Mercosur", selon une déclaration conjointe publiée à l’issue d’une réunion ministérielle informelle en marge du sommet ibéro-américain d’Estoril.
Lire | Autre lien

Roumanie :

Election présidentielle
Selon les résultats portant sur 99,13% des bulletins dépouillés, le président roumain sortant, Traian Basescu (Parti démocrate-libéral, PD-L), a remporté le 6 décembre le 2e tour de l’élection présidentielle : il receuille 50,37% des suffrages. Il a battu le leader du Parti social-démocrate (PSD) et actuel président du Sénat roumain, Mircea Geoana qui a obtenu 49,62% des voix.
Lire

Royaume-Uni :

Irlande
Le Premier ministre britannique Gordon Brown et son homologue irlandais Brian Cowen se sont rencontrés le 30 novembre pour évoquer les dernières évolutions en Irlande du Nord. Ils se sont mis d’accord pour coopérer et travailler en partenariat avec les parties en présence afin de surmonter les derniers obstacles et trouver une base commune pour les questions de dévolution des pouvoirs judiciaire et policier. Ils ont confirmé que de nombreux progrès avaient toutefois été réalisés, dans le cadre des accords du Vendredi Saint et de Saint-Andrews. Les deux chefs de gouvernement ont, par ailleurs, évoqué le rôle de leur pays respectif dans l’Union européenne à la veille de l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne et plaidé en faveur d’une stratégie européenne pour l’emploi et la croissance.
Lire | Autre lien

Afghanistan
Le 30 novembre, le Premier ministre britannique Gordon Brown a annoncé l’envoi de 500 soldats britanniques supplémentaires en Afghanistan. Ces troupes apporteront plus de sécurité aux Afghans, renforceront les gouvernements locaux et national, soutiendront l’armée et la police afghanes pour prendre leurs responsabilités en termes de sécurité. Le Royaume-Uni accueillera le 28 janvier 2010 une conférence sur l’Afghanistan avec les membres de la coalition internationale afin d’évoquer les modalités de transfert du contrôle du pays aux autorités locales.
Lire

Bosnie-Herzégovine :

EUFOR
Le major-général Bernhard Bair a pris le 4 décembre les commandes de la Force de l’Union européenne en Bosnie (Eufor), chargée du maintien de la paix dans ce pays qui a connu une guerre intercommunautaire de 1992 à 1995. Le général autrichien a remplacé le major-général italien Stefano Castagnotto qui dirigeait l’Eufor en Bosnie-Herzégovine depuis décembre 2008.
Lire | Autre lien

Serbie :

TPIY
La coopération de la Serbie avec le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) s’est renforcée ces derniers mois, a affirmé le 3 décembre le procureur du TPIY, Serge Brammertz. Ces progrès effectués par la Serbie sont essentiels mais l’arrestation des accusés encore en fuite, Ratko Mladic et Goran Hadzic, demeure le point le plus délicat. L’arrestation de Mladic est considérée par la communauté internationale comme le meilleur moyen de prouver sa bonne volonté pour la Serbie : le rapprochement avec l’Union européenne (UE) est notamment dans la balance. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE pourraient décider la semaine prochaine de dégeler un accord intérimaire de libre-échange entre la Serbie et l’UE, en attendant le déblocage d’un accord de stabilisation et d’association (ASA). Toutefois, les Pays-Bas continuent de conditionner la signature de l’accord à l’arrestation de Ratko Mladic.
Lire

ONU :

Climat
Du 7 au 18 décembre, les délégués de 192 pays se réunissent à Copenhague au Danemark à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques pour conclure un accord qui devrait entrer en vigueur à l’expiration du Protocole de Kyoto en 2012.
Lire

Kosovo
La Cour Internationale de Justice (CIJ), saisie par l’Assemblée générale de l’ONU, est amenée à donner un avis sur l’indépendance du Kosovo. Les auditions ont commencé le 1er décembre. L’avis de la CIJ, qui est non contraignant, devrait être rendu dans plusieurs mois.
Lire | Autre lien

OTAN :

Avenir
Lors d’une réunion des 28 ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’OTAN, les pays alliés des Etats-Unis ont promis des renforts d’au moins 7.000 soldats pour l’Afghanistan, "et il y en aura d’autres", a assuré le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen. L’Otan et la Russie ont annoncé une relance de leur coopération, un temps suspendue par leur brouille sur la Géorgie, en insistant sur les sujets d’intérêt commun, comme le terrorisme ou l’Afghanistan, plus que sur ce qui les divise. Des discussions ont eu lieu avec l’Ukraine et la Géorgie. Le Monténégro a fait un pas de plus vers une adhésion pleine et entière à l’Otan tandis que la Bosnie-Heréegovine a été invitée à faire des progrès suffisants.
Lire

Eurostat :

Croissance
Selon les chiffres publiés par Eurostat le 3 décembre, au cours du 3e trimestre 2009, le PIB de la zone euro a augmenté de 0,4% et celui de l’Union européenne de 0,3% par rapport au trimestre précédent. Au cours du 2e trimestre 2009, le taux de croissance avait été de -0,2% dans la zone euro et de -0,3% dans l’Union européenne. En comparaison avec le 3e trimestre 2008, le PIB de la zone euro a enregistré une baisse de 4,1% et celui de l’Union européenne de 4,3%, après respectivement -4,8% et -5% au trimestre précédent.
Lire | Autre lien

Chômage
Selon les chiffres publiés par Eurostat le 1er décembre, le taux de chômage s’est établi dans la zone euro à 9,8% en octobre 2009, et reste donc inchangé par rapport à septembre. Ce taux était de 7,9% en octobre 2008. Dans l’Union européenne, le taux de chômage s’est élevé à 9,3% en octobre 2009, contre 9,2% en septembre. Ce taux était de 7,3% en octobre 2008.
Lire

Industrie
Selon les chiffres publiés par Eurostat le 2 décembre, l’indice des prix à la production industrielle a augmenté de 0,2% tant dans la zone euro que dans l’Union européenne en octobre 2009 par rapport à septembre 2009. En septembre, les prix avaient baissé de 0,4% dans les deux zones. En octobre 2009 comparé à octobre 2008, les prix à la production industrielle ont reculé de 6,7% dans la zone euro et de 5,8% dans l’Union européenne.
Lire

Eurobaromètre :

Climat
Un sondage réalisé par Eurobaromètre, publié fin novembre, montre que les Européens restent préoccupés par le changement climatique. 65% des Européens estiment qu’il s’agit d’un problème très grave et 47% pensent que le changement climatique est l’un des deux problèmes les plus graves auxquels le monde est confronté. De même, 63% des citoyens européens sont convaincus que les questions environnementales seraient capables de relancer la croissance économique au sein de l’Union européenne.
Lire | Autre lien

Etudes/Rapports :

BEI
La Banque européenne d’investissement (BEI) a présenté, le 2 décembre, son rapport d’activité 2008 à la commission du contrôle budgétaire du Parlement européen. Au nombre des projets soutenus par la BEI, on trouve notamment les trains à grande vitesse, la protection de la faune et de la flore, les prêts étudiants, la construction et la rénovation d’hôpitaux ou la réduction de la pollution industrielle. Financièrement indépendante, la BEI a renforcé, au fil des ans, le dialogue avec le Parlement européen. Les députés européens se prononceront ensuite sur le rapport d’activité en session plénière au printemps 2010.
Lire | Autre lien

Allemagne
La commission des affaires européennes du Sénat publie un rapport d’information intitulé "La Constitution allemande et l’Europe", suite à l’arrêt rendu le 30 juin 2009 par la Cour constitutionnelle fédérale allemande au sujet de la loi d’approbation du traité de Lisbonne. Cet arrêt était important dans la mesure où il statuait sur la compatibilité du traité de Lisbonne avec la Loi fondamentale allemande, précisant ainsi le cadre de la participation de l’Allemagne à la construction européenne. Ce rapport analyse le contexte, puis le contenu de cet arrêt controversé, avant d’en tirer quelques enseignements pour la construction européenne. Le 7 septembre, les fondations Robert Schuman et Konrad Adenauer avaient organisé un débat sur ce sujet autour de deux juristes, Anne Levade et Rupert Scholz.
Lire | Autre lien

Sécurité
Le Center for European Reform publie une étude de Tomas Valasek intitulée "NATO, Russia and European security" (OTAN, Russie et sécurité européenne). Les pays d’Europe de l’Est et du Nord s’inquiètent d’une confrontation possible entre l’OTAN et la Russie. Ils ont demandé à ce que l’Alliance commence à se préparer à un conflit avec la Russie. L’auteur demande à l’OTAN de prendre des mesures pour rassurer ces gouvernements européens sinon l’Alliance atlantique risque d’avoir des difficultés pour "relancer" les relations avec la Russie et pour maintenir le soutien de la population à la guerre en Afghanistan.
Lire

Copenhague
La Fondation Bertelsmann publie une étude de Barbara Kunz et Daniela Röß intitulée "Forget Copenhagen" (Oubliez Copenhague). Le sommet de Copenhague du 7 au 18 décembre offre la possibilité de définir une réponse globale à la question du changement climatique. Toutefois, cette opportunité risque d’être gâchée et les perspectives d’une suite au protocole de Kyoto sont faibles. L’Europe ne doit cependant prendre l’éventuel échec de Copenhague comme excuse pour ne pas agir.
Lire

Climat
Selon une étude de l’Institut pour l’environnement de Stockholm, réalisée en partenariat avec Friends of the Earth Europe, l’Union européenne pourrait doubler son objectif de réduction des gaz à effet de serre à l’horizon 2020. Le rapport montre que les émissions pourraient être réduites de 40% en 2020 et de 90% en 2050 par rapport aux niveaux de 1990. Cette diminution pourrait passer par une amélioration de l’efficacité énergétique, par une accélération du désengagement dans les énergies fossiles, par une plus forte utilisation des énergies renouvelables et par une modification du style de vie, en utilisant davantage les transports en commun par exemple.
Lire | Autre lien

Publications :

France/Prusse
Les éditions be.bra Wissenschaft viennent de publier la traduction allemande de l’ouvrage de Philippe Meyer intitulé "France et Prusse - Une histoire croisée". Cette traduction a été publiée avec le soutien de la Fondation Robert Schuman et de la Fondation Entente franco-allemande.
Lire

PPE
Les éditions Racine publient un ouvrage intitulé "Voyage au coeur de l’Europe 1953-2009" de Pascal Fontaine sur l’histoire du Groupe Démocrate-Chrétien et du Parti Populaire Européen au Parlement européen.
Lire

Culture :

Prix/Cervantès
Le prix littéraire Cervantès, considéré comme le "Nobel" des lettres hispaniques, a été décerné le 30 novembre au poète et essayiste mexicain José Emilio Pacheco, a annoncé la ministre espagnole de la Culture, Angeles Gonzalez-Sinde.
Lire | Autre lien

Musée/Londres
Le Victoria and Albert Museum de Londres a dévoilé le 30 novembre le nouvel écrin de ses collections d’art du Moyen-âge et de la Renaissance, une extension qui a nécessité sept ans de travaux. Les dix nouvelles galeries, qui occupent une aile entière du musée et seront accessibles gratuitement à partir du 9 décembre, "présentent certains des plus importants trésors de la planète". Un millénaire d’oeuvres d’art et d’histoire sociale, y compris des pans entiers de bâtiments, des sculptures d’envergure et de vitraux côtoient des carnets de notes de Léonard de Vinci, des objets en émail —dont celui en hommage à l’archevêque assassiné Saint Thomas Beckett créé aux environs de 1180—, ou encore des sculptures de maîtres de la Renaissance tels Donatello. Plus de 1 800 objets sont présentés dans ces nouvelles salles, toutes reliées entre elles pour fournir un voyage en partie interactif à travers l’histoire de l’art et la création en Europe, de la chute de l’empire romain à la fin de la Renaissance.
Lire

Expo/Bielefeld
Le musée d’art de Bielefeld présente jusqu’au 28 février 2010 une rétrospective consacrée aux peintres impressionnistes allemands. 180 oeuvres y dévoilent la manière dont les peintres allemands se sont inspirés des peintres français du dernier quart du 19e siècle, avant de devenir à leur tour l’avant-garde de la modernité picturale en Allemagne. À côté des grands noms - Corinth, Liebermann, Slevogt -, les amateurs découvriront des artistes moins connus comme Thomas Herbst ou Robert Sterl. Non loin de Bielefeld, le musée Von-der-Heyd de Wuppertal propose jusqu’au 28 février une rétrospective consacrée à Claude Monet.
Lire | Autre lien | Autre lien

Allemagne/Numérique
Le gouvernement allemand a décidé de créer une bibliothèque numérique allemande (DDB) accessible via Internet. Les bases de données de plus de 30 000 fonds d’archives, de bibliothèques, de musées et d’autres institutions scientifiques ou culturelles deviendront consultables par chacun depuis un ordinateur. Les autorités débloqueront 5 millions € pour mettre en place cette bibliothèque. Pour le gouvernement allemand, c’est un moyen d’oeuvrer à la conservation du patrimoine. C’est aussi une réponse au projet de créer une bibliothèque virtuelle mondiale, envisagé par l’entreprise américaine Google.
Lire