Ethique Info

Accueil > Société > Nouvelles de la Commission Européenne

En provenance de la fondation Schumann

Nouvelles de la Commission Européenne

Comment se porte l’Europe ?

mardi 20 octobre 2009, par Georges Messin, Picospin

Dans l’espoir que ce bref compte-rendu aura suscité et mérité votre intérêt, nous sommes à l’écoute de vos suggestions pour améliorer cette rubrique en même temps que toutes les autres publiées sur ce site.

Fondation :
Colloque/communisme
À l’occasion du 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin, la Fondation pour l’innovation politique et la Fondation Robert-Schuman organisent, sous la direction de Stéphane Courtois, un colloque international sur le thème : "Sortir du communisme, changer d’époque", les 4, 5 et 6 novembre 2009, à la Salle de l’horticulture. Ces trois journées seront consacrées à la réflexion sur ce qui subsiste du communisme 20 ans après, en Europe et ailleurs.



Avenir/UE
Jean-Dominique Giuliani, président de la Fondation Robert Schuman, a publié dans la Revue politique et parlementaire de juillet-août-septembre 2009, consacrée aux élections européennes de 2009, un article intitulé "Après les élections européennes : l’Europe par gros temps". Il appelle à un "sursaut" pour "sortir de l’état de torpeur où les questions institutionnelles ont plongé la construction communautaire".



EADS
Le président de la Fondation Robert Schuman, Jean-Dominique Giuliani, a accordé une interview au Figaro.fr le 14 octobre, à l’occasion du 10e anniversaire d’EADS. Il qualifie EADS de succès remarquable. Il plaide pour une relance de l’Union européenne dans ces domaines et estime que la France et l’Allemagne devraient y jouer un rôle moteur.



Frontières
Michel Foucher, membre du comité scientifique de la Fondation Robert Schuman, exposait le 12 octobre son point de vue sur les frontières de l’Europe, dans une tribune parue dans le journal Le Monde.



Crise financière :
Parlement
La commission spéciale sur la crise financière, économique et sociale (CRIS), lors de sa séance inaugurale du 15 octobre, a élu à sa présidence Wolf Klinz (ALDE, DE). Cette commission spéciale, mise en place le 7 octobre en vue d’analyser et d’évaluer l’ampleur de la crise au sein de l’Union européenne, présentera au Parlement européen un rapport à mi-parcours et un rapport final contenant des recommandations sur les mesures et initiatives à prendre.



Commission
La Commission européenne a publié, le 14 octobre, une communication relative à la viabilité des finances publiques à long terme dans le cadre de la relance économique. Les mesures nationales d’impulsion budgétaire ont permis d’atténuer le ralentissement de l’activité mais elles ont également conduit à une détérioration des finances publiques qui, combinée au vieillissement démographique, constitue un défi majeur pour l’Europe. Ces mesures doivent être maintenues pour soutenir la relance, mais elles doivent être temporaires et accompagnées de stratégies de sortie de crise à long terme. La communication met en particulier l’accent sur les mesures d’assainissement budgétaire ainsi que sur les réformes structurelles en matière d’emploi, retraites et santé.



Allemagne
Selon les principaux instituts allemands d’analyse économique, dont le rapport d’automne commun a été publié le 15 octobre, l’Allemagne et le monde sont en train de sortir de "la plus grave récession économique depuis la Seconde Guerre mondiale", mais la reprise prendra du temps. En Allemagne, le recul du PIB devrait être moins important que prévu, atteignant 5% au lieu des 6% annoncés au printemps dernier. La croissance devrait redémarrer l’an prochain autour de 1,2%. Selon les instituts allemands, la stabilisation des marchés financiers a ouvert la voie à un redémarrage du commerce international, qui est sensible depuis l’été 2009.

France
Invité sur RTL le 13 octobre, le Premier ministre français François Fillon s’est notamment exprimé sur les chiffres de la croissance française. Il a confié croire à une croissance de plus de 1% pour l’année 2010, supérieure donc aux prévisions de 0,75%. Il a en outre ajouté que "le plus dur de la crise financière est passé".

Belgique
Le déficit public belge devrait atteindre 5,7% du Produit intérieur brut (PIB) en 2010, puis 5,26% en 2011, soit très au-dessus des limites européennes, avant un retour à l’équilibre escompté en 2015, a annoncé le 13 octobre le gouvernement. Les finances publiques belges avaient renoué avec l’équilibre entre 1999 et 2007, avant que les conséquences de la crise financière de 2008 ne les creuse à nouveau. Après un recul du PIB de 3,1% en 2009, la Belgique devrait toutefois connaître en 2010 une croissance de 0,4% et de 1,9% en 2011, selon les chiffres publiés par le gouvernement.

- 

Irlande
L’économie irlandaise va se contracter de 7,2% cette année, et encore de 1,1% l’an prochain, a estimé le 13 octobre l’institut économique ESRI dans son dernier bulletin trimestriel, relevant ainsi légèrement ses prévisions par rapport à celles de juillet. Il tablait alors sur une chute de 7,9% cette année et de 2,3% l’an prochain.

Italie
La Banque d’Italie s’attend à un retour de la croissance au 3e trimestre mais juge que la reprise est encore fragile, dans son bulletin économique publié le 15 octobre. "Au 3e trimestre, le PIB devrait montrer une première reprise, de près de 1% par rapport au trimestre précédent".

Lettonie
La coalition gouvernementale en Lettonie est parvenue à un accord sur les coupes budgétaires réclamées par un groupe de bailleurs internationaux dirigé par le Fonds monétaire international (FMI), a indiqué le 12 octobre le ministre des Finances letton Einars Repše. "Il est évident que la Lettonie remplira pleinement ses obligations envers les prêteurs internationaux", a t-il déclaré ajoutant que le détail des coupes, destinées à réduire le déficit budgétaire, serait rendu publique "d’ici une semaine".

BERD
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé le 15 octobre à Londres une révision à la baisse de ses prévisions d’évolution du PIB dans sa zone d’activité pour 2009, à -6,3%, et à la hausse pour 2010, à +2,5%, tout en restant très prudente. Les précédentes prévisions de la banque faisaient état d’une baisse du PIB régional de 5,2% en 2009 avant une croissance de 1,4-1,5% en 2010.

Présidence :
Compétitivité
Les 14 et 15 octobre, les 27 ministres en charge de la compétitivité ont abordé les priorités pour renforcer le marché unique européen. Ils ont évoqué l’amélioration de la coordination des Etats membres dans l’application de la législation communautaire et la nécessité de développer une politique de consommation plus active afin d’encourager les citoyens à consommer au-delà des frontières de leur pays. Ils ont mis l’accent sur le marché unique de services, le brevet communautaire, l’innovation et les relations avec les pays tiers. Ils ont aussi souligné la nécessité de s’orienter le plus rapidement possible vers une économie éco-performante, fondée sur des entreprises durables et respectueuses de l’environnement.

Parlement :
Elargissement
Les membres de la commission Affaires étrangères du Parlement européen se sont prononcés, le 15 octobre, sur la stratégie annuelle sur l’élargissement adoptée par la Commission européenne, en présence du commissaire européen Olli Rehn. Les députés ont soutenu la proposition d’ouvrir les négociations avec la Macédoine (ARYM), en demandant la coopération du nouveau gouvernement grec. Ils ont également accueilli favorablement la proposition de libéralisation des visas dans les Balkans, tout en insistant sur la nécessité de ne pas relâcher la pression sur ces pays.

Commission :
Elargissement
La Commission européenne a adopté le 14 octobre sa stratégie annuelle d’élargissement. Les négociations avec la Croatie, entamées en octobre 2005 comme pour la Turquie, sont "proches de la ligne d’arrivée" et pourraient être bouclées à l’été 2010, avant une adhésion l’année suivante. La Macédoine (ARYM) a fait un nouveau pas vers son intégration après que la Commission a recommandé l’ouverture de négociations d’adhésion malgré la question de la dénomination officielle du pays en litige avec la Grèce. Concernant la Turquie en revanche, la Commission européenne a réclamé de nouvelles réformes pour faire avancer ses négociations d’adhésion à l’UE, actuellement au point mort. Elle a épinglé des atteintes aux libertés fondamentales en Turquie,s’en prenant à la liberté de la presse. Elle estime aussi que l’égalité entre les sexes reste "un défi majeur", elle exhorte enfin la Turquie à ouvrir ses ports et aéroports aux Chypriotes. La Commission a également fait un rapport sûr l’Albanie, le Monténégro, la Bosnie-Herzégovine, la Serbie et le Kosovo.

Numérique
L’Office des publications de l’Union européenne a annoncé le 15 octobre la mise en service de sa bibliothèque numérique. Après deux ans de scannage minutieux de 12 millions de pages, la bibliothèque permet désormais de consulter gratuitement et de télécharger plus de 110 000 publications éditées par l’Office des publications pour le compte des institutions, agences et autres organismes communautaires depuis 1952.


Mer
Dans trois documents publiés le 15 octobre, la Commission européenne dresse un état des lieux des réalisations de la politique maritime intégrée et donne les orientations stratégiques pour le futur : une meilleure gouvernance, une intégration des différents secteurs, une approche adaptée aux conditions de chaque bassin maritime, une réglementation des activités maritimes pour assurer la durabilité, un renforcement de la dimension internationale et la définition de priorités économiques cohérentes et globales. Le but est de libérer le potentiel économique des zones côtières, sans négliger les questions énergétiques, environnementales et de sécurité.

Succession
La Commission européenne a adopté, le 14 octobre, une proposition visant à simplifier les règles applicables aux successions internationales au sein de l’Union européenne. L’objectif est de faciliter la vie des citoyens en définissant des règles communes qui permettront d’identifier facilement l’autorité compétente ainsi que la loi qui s’appliquera à l’ensemble des biens constitutifs d’une succession : en principe, celles du lieu de résidence habituelle. Le futur défunt pourra cependant faire le choix du pays dont il a la nationalité. La proposition offre ainsi aux citoyens européens une meilleure sécurité juridique et donc plus de sérénité. Un certificat européen permettra de faire valoir ses droits partout dans l’Union.

Pêche
La Commission européenne a révélé, le 16 octobre, sa proposition pour les nouveaux niveaux des totaux admissibles de capture (TAC), ainsi que les nouveaux niveaux d’effort de pêche pour les stocks halieutiques. La Commission a également débattu avec les représentants des États membres et du secteur de la pêche sur les méthodes de travail et a tenu compte de leur avis en prévoyant notamment une réduction de 15% au maximum comparativement à l’année précédente. La Commission s’est en outre félicitée du fait que certains stocks ayant fait l’objet d’une gestion à long terme commencent à montrer des résultats positifs.

Education/art
La Commission européenne a présenté le 14 octobre l’étude "L’éducation artistique et culturelle à l’école en Europe". Fondée sur les travaux du réseau Eurydice, cette étude analyse les objectifs et la structure de l’éducation artistique en Europe, les activités en faveur du développement de cet enseignement et la formation des enseignants. Cette étude a été réalisée dans le cadre de l’Année européenne de la créativité et de l’innovation.

Corée/Sud
La commissaire européenne en charge du commerce, Catherine Ashton, et le ministre sud-coréen du commerce, Kim Jong-Hoon, ont signé, le 15 octobre, l’accord de libre-échange le plus important jamais négocié entre l’Union européenne et un pays tiers. Cet accord devrait générer 19 milliards € de nouveaux échanges et supprimera quasiment les obstacles tarifaires et les barrières non tarifaires entre les deux économies. Cet accord offrira de nouveaux débouchés pour les services et investissements et permet des avancées majeures notamment dans les domaines des droits de propriété intellectuelle, des marchés publics, de la politique de concurrence, du commerce et du développement durable.

Lait
La Commissaire européenne en charge de l’Agriculture, Mariann Fischer Boel, a annoncé le 19 octobre vouloir débloquer une aide de 280 millions € en faveur du secteur laitier en crise. Elle n’a pas donné immédiatement de détails sur la manière dont cette enveloppe serait dépensée mais précisé que la Commission en déciderait, en liaison avec les gouvernements européens.
Lire

Conseil :
Santé
Les 27 ministres européens de la santé ont adopté le 12 octobre une approche stratégique européenne face à la grippe pandémique. Ils se sont accordés sur le fait que les stratégies de vaccination demeurent de compétence nationale, mais invitent les États membres et la Commission à coopérer pour garantir à tout le monde l’accès au vaccin, en contrôler l’efficacité, informer le public et prendre les mesures nécessaires pour garantir les fonctions essentielles de la société en cas de pandémie.

- 
Allemagne :
Coalition
Le 16 octobre, les chrétiens-démocrates (CDU/CSU) et libéraux (FDP) sont entrés dans la phase décisive de leurs négociations en vue de former une nouvelle coalition de gouvernement. Les négociateurs ont notamment décidé d’amender la réforme de politique fiscale connue comme "Hartz IV". Dans le domaine de l’énergie, la future coalition "noire-jaune" entend corriger les projets de sortie du nucléaire arrêtés il y a dix ans. Enfin, les partenaires sont parvenus à s’entendre dans le domaine de la justice et des libertés, qui était pourtant considéré comme l’un des champs de négociation les plus délicats. La chancelière souhaite aboutir à un accord d’ici au 23 octobre, et voir son nouveau gouvernement entrer en fonction avant le 9 novembre.

Autriche :
Hongrie
Le 15 octobre, lors de la 3e réunion de travail conjointe des gouvernements autrichien et hongrois, les discussions ont porté sur la situation économique générale et sur les solutions pour y faire face, mais aussi sur la sécurité intérieure et sur les initiatives communes de lutte contre la criminalité. Les questions relatives à l’énergie, l’environnement et les transports, ainsi qu’à la formation, à la culture et aux sciences ont également été abordées. Le Chancelier autrichien Werner Faymann et le Premier ministre hongrois Gordon Bajnai ont signé une déclaration commune indiquant leur souhait de renforcer les relations entre les deux pays.

Belgique :
Nucléaire
Le gouvernement belge a décidé, le 12 octobre, de reporter de 10 ans (année 2025) la première phase de sortie du nucléaire. Un Comité de suivi sera mis en place et aura pour mission d’évaluer, chaque année, l’évolution des coûts de production de l’énergie nucléaire et des prix de marché. Ce processus sera accompagné d’un plan ambitieux d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables.

Bulgarie :
France
Le Premier ministre bulgare Boïko Borissov s’est rendu le 12 octobre en France pour sa première visite bilatérale à l’étranger. Il s’est entretenu avec le Président Nicolas Sarkozy et avec son homologue français François Fillon. Ils ont débattu des possibilités de coopération entre les deux pays en matière de justice, de défense maritime, d’énergie nucléaire et de formation de cadres pour l’administration publique, Sofia désirant ouvrir une institution sur le modèle de l’ENA. Il a rencontré enfin le président de la Fondation Robert Schuman.

Chypre :
Turquie
Le 13 octobre, le ministre chypriote des Affaires étrangères Marcos Kyprianou a reçu la ministre suédoise des Affaires européennes suédoise Cecilia Malmström. Ils ont évoqué la question de l’adhésion turque. La ministre suédoise a rassuré son homologue du fait que la solution du problème chypriote demeure une condition essentielle à la poursuite des négociations et que, si la situation ne devait pas se débloquer d’ici décembre, il y aurait sans doute des "répercussions" pour la Turquie. Le ministre autrichien des Affaires étrangères Michael Spindelegger a appelé le 15 octobre la Turquie à accélérer son rythme de réformes notamment pour régler la question chypriote, obstacle sérieux dans le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. "Des changements doivent intervenir pour la mise en oeuvre du protocole d’Ankara", a t-il déclaré à l’issue d’une rencontre avec son homologue chypriote Markos Kyprianou.

Espagne :
Etats-Unis
Le 13 octobre, le Président du gouvernement espagnol, José Luis Zapatero, s’est rendu à Washington pour sa première rencontre officielle avec le Président américain, Barack Obama. La sortie de la crise, le développement des énergies renouvelables, la sécurité et la paix internationales, la réduction des armes nucléaires et les enjeux de la Présidence espagnole de l’Union Européenne ont été les principaux sujets abordés par les deux dirigeants.

Agriculture
La ministre espagnole de l’environnement et du milieu rural et marin, Elena Espinosa, a déclaré le 13 octobre que parmi les priorités de la Présidence espagnole de l’Union figureront la compétititivité et la stabilité du marché agro-alimentaire. A cette fin, il sera nécessaire de consolider le cadre et les instruments de la Politique agricole commune. La Présidence espagnole veut également promouvoir l’adaptation du milieu rural au changement climatique ainsi que la parité hommes-femmes dans le secteur.

Estonie :
Pays-Bas
Lors de sa rencontre avec le Premier ministre estonien, Andrus Ansip, le Premier ministre néerlandais, Jan Peter Balkenende, a confirmé le soutien que son pays apportait à l’Estonie dans son projet de rejoindre la zone euro, pourvu qu’elle remplisse l’ensemble des critères de Maastricht. Les deux dirigeants ont parlé des relations bilatérales et du traité de Lisbonne qui "rendra l’Union européenne plus forte".

Finlande :
Energie
Le gouvernement finlandais a adopté le 15 septembre son Rapport sur les perspectives de long terme pour sa politique énergétique et climatique. Il se fixe comme objectif de baisser d’au moins 80% les émissions de gaz à effet de serre de la Finlande d’ici 2050, ce qui s’inscrit dans le cadre de l’effort international en la matière. Ce rapport trace la voie vers une Finlande à faible empreinte carbone en 2050.



Hongrie :
Slovaquie
Le 13 octobre, la Hongrie a demandé à l’Union européenne d’ouvrir une procédure judiciaire contre la Slovaquie en raison de l’incident du 21 août dernier qui a vu la Slovaquie refuser l’accès à son territoire au Président hongrois Laszlo Solyom. Selon la Hongrie, la Slovaquie n’a pas respecté le traité de Schengen, qui stipule la libre circulation des personnes entre les pays membres.
Lire



France
Le secrétaire d’État hongrois en charge des Affaires européennes, Gábor Iván, recevait le 13 octobre son homologue français Pierre Lellouche. Les discussions entre les deux ministres ont porté principalement sur le traité de Lisbonne, dont ils souhaitent une mise en oeuvre la plus rapide possible, ainsi que sur le sommet de Copenhague, pour lequel ils appellent l’Europe à jouer un rôle de leader.
Lire |
Autre lien



Irlande :
Traité/ratifié
L’Irlande a achevé, le 16 octobre, son processus de ratification du traité de Lisbonne avec la signature, par la Présidente Mary McAleese, d’un amendement qui modifie la Constitution irlandaise. Cette ratification intervient deux semaines après le résultat positif du référendum.
Lire |
Autre lien



Luxembourg
La Présidente irlandaise Mary McAleese a effectué du 14 au 15 octobre une visite d’État au Luxembourg. Elle s’est notamment entretenue avec le Premier ministre Jean-Claude Juncker ainsi que le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn. Pendant cette visite, la Présidente a prononcé un discours sur sur "L’Irlande et l’Union européenne" dans lequel elle a rappelé que les Irlandais étaient enthousiastes à l’égard du projet européen et que la communication et l’éducation à l’Europe devaient partout être améliorées.
Lire |
Autre lien



Lettonie :
Pays-Bas
Le ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, Maxime Jacques Marcel Verhagen, s’est entretenu le 12 octobre avec son homologue letton, Maris Riekstins. Leurs échanges ont porté sur les relations bilatérales et les possibilités de coopération économique entre les deux pays. Les ministres ont aussi évoqué la situation économique et financière dans leurs pays et au niveau global et la nécessité d’une action concertée et d’une représentation des intérêts de tous les États européens dans le cadre du G20. La discussion a enfin porté sur l’implémentation du traité de Lisbonne et les relations atlantiques.
Lire



Malte :
UE/Ligue Arabe
Le 14 octobre a été inauguré à Malte le bureau de liaison entre l’Union européenne et la Ligue arabe. Le Premier ministre maltais, Lawrence Gonzi, recevait à cette occasion la commissaire européenne aux Relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, et le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa. Des officiels de la Commission européenne, de la Ligue arabe, et de Malte coordonneront en effet les affaires de ce bureau, dont le but est de promouvoir un dialogue plus ouvert et renforcer la coopération bilatérale entre l’Union européenne et la Ligue arabe.
Lire |
Autre lien



Pologne :
Gouvernement
Le Premier ministre polonais Donald Tusk a désigné le 13 octobre les nouveaux membres du Conseil des ministres. Jerzy Miller prend en charge le ministère de l’Interieur, Krzysztof Kwiatkowski le ministère de la Justice et Adam Giersz le ministère des Sports.
Lire



Â
Â
Â
Limogeage
Le Premier ministre polonais Donald Tusk a limogé Mariusz Kaminski, chef du Bureau central de lutte contre la corruption, le 13 octobre. Proche du parti Droit et Justice (PiS) des frères Kaczynski, ce dernier avait révélé des négociations secrètes entre des ténors de la Plateforme civique (parti gouvernemental) et les représentants de l’industrie du jeu. Ces révélations avaient conduit aux démissions des ministres polonais des Sports, de la Justice et de l’Intérieur, bien que Donald Tusk prétendait que le remaniement n’avait rien à voir avec les accusations. Annonçant la mise en place d’une commission parlementaire pour enquêter sur le scandale du trafic d’influence, le Premier ministre a déclaré vouloir "éclaircir la situation" de son parti et du gouvernement et regagner la confiance des électeurs.
Lire



Portugal :
Gouvernement
Le Premier ministre portugais José Socrates a été reconduit le 12 octobre à la tête du gouvernement par le président Anibal Cavaco Silva, a annoncé la présidence dans un communiqué. Le 15 octobre, Le Premier ministre portugais José Socrates a annoncé qu’il allait former un gouvernement socialiste minoritaire, après avoir consulté les partis d’opposition qui ont tous refusé de participer à une coalition.
Lire |
Autre lien |
Autre lien



Roumanie :
Premier ministre
Le Parlement roumain a refusé le 13 octobre d’accorder sa confiance au gouvernement actuel du Premier ministre Emil Boc. Le président roumain Traian Basescu a chargé le 15 octobre un économiste indépendant, Lucian Croitoru, de former un nouveau gouvernement, avant des échéances cruciales pour Bucarest pour un prêt du Fonds monétaire international (FMI). "J’ai décidé de désigner Lucian Croitoru au poste de Premier ministre", a t-il déclaré lors d’une allocution télévisée.
Lire |
Autre lien |
Autre lien |
Autre lien



République tchèque :
Traité/fin ?
Le président tchèque Vaclav Klaus, dernier dirigeant européen à ne pas avoir paraphé le traité de Lisbonne, a laissé entendre qu’il signerait le texte, dans une interview publiée le 17 octobre. "Au train où vont les choses c’est à dire très vite, il n’est plus possible d’arrêter le traité ni de faire marche arrière, quand bien même certains d’entre nous le voudrions", déclare t-il au journal Lidove noviny.
Lire |
Autre lien



Royaume-Uni :
Afghanistan
Le 14 octobre, le Premier ministre britannique Gordon Brown a annoncé que 9 500 soldats supplémentaires pourraient être envoyés en Afghanistan, sous certaines conditions. Ce déploiement de troupes supplémentaires servirait à former davantage de soldats et de policiers afghans. M. Brown a également évoqué le cas du Pakistan, où il souhaite lutter contre la menace terroriste d’Al-Qaïda et des talibans. Une aide humanitaire supplémentaire de 10 millions £ devrait permettre d’améliorer l’assistance économique et la fourniture de services de base dans les zones où la sécurité s’améliore.
Lire



Kosovo :
Macédoine
Le parlement macédonien a ratifié le 17 octobre l’accord sur la démarcation de la frontière avec le Kosovo, dont le parlement a fait de même au cours de la journée, ouvrant ainsi la voie au plein établissement de relations diplomatiques. L’accord a été ratifié par 72 voix des 120 députés du parlement macédoniens. 11 députés ont voté contre
Lire



UE
Le 17 octobre, l’Union européenne a nommé un envoyé pour le nord du Kosovo afin d’y favoriser le maintien de l’ordre dans ce secteur peuplé en majorité de Serbes et qui fut le théâtre de tensions interethniques, ont indiqué les services du représentant spécial de l’UE au Kosovo, Pieter Feith. Le nouvel envoyé européen, Michael Giffoni, actuellement également ambassadeur d’Italie à Pristina, devrait "aider à renforcer et à promouvoir les visions et les valeurs de l’UE sur ce territoire", ont indiqué ces services dans un communiqué.
Lire



OCDE :
Chômage
Selon les statistiques publiées le 12 octobre par l’OCDE, le taux de chômage des pays de l’OCDE se situerait à 8,6% au mois d’août, soit +0,1 point qu’en juillet, et + 2,3 points par rapport à août 2008. Dans la zone euro, le chômage aurait atteint 9,6% au mois d’août, soit + 0,1 point par rapport à juillet et + 3,6 points il y a un an.
Lire |
Autre lien



ONU :
UE/droits-homme
Le 14 octobre, la Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pilla, a inauguré à Bruxelles le premier bureau des droits de l’Homme dans l’Union européenne. Ceci marque l’approfondissement de la coopération entre le système des droits de l’Homme des Nations Unies et les institutions européennes.
Lire



Eurostat :
Industrie
Eurostat a publié, le 14 octobre, des statistiques concernant la production industrielle en août 2009. Concernant la zone euro, cette dernière enregistre une hausse de 0,9% par rapport à juillet 2009, tandis que la hausse n’est que de 0,6% dans l’Union européenne. Comparativement à août 2008, la production a reculé de 15,4% dans la zone euro et de 13,5% dans l’Union.
Lire



Inflation
L’office européen des statistiques Eurostat a publié, le 15 octobre, les statistiques concernant le taux d’inflation. Pour la zone euro, le taux d’inflation annuel a été de -0,3% en septembre 2009 contre -0,2% en août 2009 et 3,6% en septembre 2008. Pour ce qui est de l’Union, il a atteint 0,3% en septembre 2009, contre 0,6% en août et 4,2 un an avant.
Lire



Commerce extérieur
Eurostat a publié, le 16 octobre, les statistiques concernant le commerce extérieur pour le mois d’août 2009. Pour la zone euro, le déficit du commerce extérieur s’élève à 4 milliards € avec le reste du monde, comparativement à -11,3 milliards € en août 2008. Les exportations ont diminué de 5,8% et les importations de 1,3%. Concernant l’Union européenne, en août 2009 le déficit est de 12,1 milliards €, contre -28,7 milliards € en août 2008. Les exportations ont chuté de 4,2% tandis que les importations ont reculé de 1,4%.
Lire



Etudes/rapports :
Lait
Dans un rapport publié le 15 octobre, la Cour des comptes européenne a jugé nécessaire de "continuer à superviser l’évolution du marché du lait et des produits laitiers pour éviter que la libéralisation du secteur ne conduise à la réapparition d’une situation de surproduction". Cette libéralisation, qui aboutira en 2015 à la suppression des quotas de production introduits en 1984 pour limiter les volumes, présente des "facteurs majeurs" de risque. Il s’agit notamment de la volatilité des prix qui peut "recréer rapidement des excédents importants" et "l’accélération de la restructuration" du secteur présente le "risque d’une concentration géographique toujours accrue de la production et la disparition d’un grand nombre de producteurs" dans les zones rurales défavorisées. "A défaut, l’objectif de la Commission de s’en tenir à un niveau de régulation minimal pourrait rapidement s’avérer impossible à respecter", met en garde la Cour. Elle critique ainsi de manière à peine voilée les réformes européennes du marché du lait.
Lire



Europe/liberté
A l’occasion de son 20e anniversaire, la Fundación para el análisis y los estudios sociales (FAES) présente ses "Propositions de liberté" pour l’Europe. Ce document, introduit par une préface de l’ancien Premier ministre José Maria Aznar, réunit un ensemble de propositions en matière de politique économique et sociale, d’énergie, d’éducation, de justice, ainsi que sur la dimension internationale de l’Union européenne, afin d’aboutir à une Europe "plus ouverte, prospère et sûre".
Lire



Agriculture
L’Institut suédois d’études européennes (SIEPS) vient de publier une étude sur la Politique agricole commune (PAC) et ses futurs défis. Mark Brady, Sören Höjgård, Eva Kaspersson et Ewa Rabinowicz présentent les deux piliers de la PAC dont les objectifs sont fondamentalement différents. Ils identifient ensuite les objectifs et modifications de long terme souhaitables pour la PAC ainsi que les changements de court terme qui faciliteraient son évolution à long terme.
Lire



Turquie/Arménie
La Fondation Bertelsmann vient de publier une étude intitulée " After Soccer Diplomacy : The Turkish-Armenian Relations" (Après la diplomatie du football : les relations turco-arméniennes). Le 10 octobre 2009, les protocoles de normalisation des relations entre la Turquie et l’Arménie ont été signés à Zurich. Cette étude fait le tour des échos entendus dans 4 capitales (Ankara, Erevan, Bakou, Moscou) et dans l’Union européenne.
Lire



Climat/Allemagne
La Société allemande pour la politique étrangère (DGAP) publie une étude sur la politique climatique allemande "Klimapolitik : Das Zugpferd lahmt. Deutschlands Außenpolitik braucht ein neues Großprojekt" (Politique climatique : la locomotive se traine. La politique étrangère allemande a besoin d’un nouveau grand projet). Selon Marcel Viëtor et Oldag Caspar, l’Allemagne ne joue plus le rôle moteur qui lui était attribué en matière de politique climatique à l’échelle mondiale. Cette politique pourrait toutefois devenir le nouveau grand projet de politique étrangère.
Lire



Sénat
Le Sénat a publié le 13 octobre un rapport d’Hubert Haenel, président de la Commission des Affaires européennes du Sénat sur l"évolution du rôle européen du Sénat". Dans le contexte de l’entrée en vigueur prochaine du traité de Lisbonne, ce rapport fait le point sur le renforcement progressif du contrôle du Sénat sur les affaires européennes. Après avoir rappelé les étapes de ce renforcement et notamment la dernière d’entre elles, résultant de la révision constitutionnelle de 2008 et de la réforme du Règlement du Sénat, il rappelle les nouvelles responsabilités confiées aux parlements nationaux par le traité de Lisbonne et fait des propositions sur la manière dont le Sénat devrait les exercer.
Lire



Publications :
Wilfried Martens
Wilfried Martens, président du Parti populaire européen (PPE), vient de publier son autobiographie "Europe : I Struggle, I Overcome". Dans cet ouvrage, il retrace l’histoire de son engagement politique et de son combat pour l’Europe. L’ouvrage est préfacé par la chancelière allemande, Angela Merkel.
Lire



Culture :
Musée/Berlin
Détruit par les bombardements alliés, le Neues Museum de Berlin a rouvert le 16 octobre après 70 ans, entièrement rénové et avec son chef d’oeuvre en vedette, un buste de la reine égyptienne Néfertiti. Situé dans "l’Ile aux Musées" classée au patrimoine de l’humanité, ce musée expose près de 9.000 pièces de collections issues en grande partie de la Préhistoire et de l’Antiquité. Inauguré en 1859, bombardé puis laissé en jachère sous le régime communiste de la RDA, le Neues Museum (Nouveau Musée) a été rénové par l’architecte britannique David Chipperfield.
Lire



FIAC/Paris
Du 22 au 25 octobre se tiendra au Grand Palais et dans la Cour Carrée du Louvre à Paris, la 36e édition de la foire internationale d’art moderne et contemporain (FIAC). La FIAC rassemblera 196 galeries d’art moderne et d’art contemporain venues de 21 pays. Elle accueillera pour la première fois la Finlande, la République tchèque et la Hongrie. Lors de la Foire, le 104, nouvel établissement artistique de la Ville de Paris, hébergera la 4e édition de SLIK, la foire de découvertes en art contemporain.
Lire



Film/Vienne
L’édition 2009 de la Viennale, le festival cinématographique de Vienne, ouvre ses portes le 22 octobre avec la projection du film autrichien "La Pivellina", de Tizza Covi et Rainer Frimmel, qui avait déjà été accueilli très favorablement à Cannes. Le festival se clôturera le 4 novembre avec le film "A serious man" des frères Coen.
Lire



Film/Londres
Le 14 octobre, a été inauguré le 53e London Film Festival (LFF). C’est l’occasion de découvrir les nouveautés du cinéma mondial, tous genres confondus : fictions, documentaires, films d’auteur et expérimentaux, films d’animation, longs métrages et courts métrages, dont 14 premières.
Lire



Jazz/Cork
La 30e version du Guinness Cork Jazz Festival de Cork, un des plus importants festivals de jazz en Europe et de réputation internationale, aura lieu du 23 au 26 octobre.
Lire



Théâtre/Cádiz
Du 20 au 31 octobre aura lieu le 24e Festival Iberoamericano de Teatro de Cádiz. 29 représentations théâtrales sont prévues avec la participation de 12 pays. Argentine et Pérou seront les invités d’honneur. A part le théâtre, ce festival accueillera la première du spectacle ’Kol Nindre’ représenté par la Compagnie Nationale de danse et dirigé par Nacho Duato.
Lire