Ethique Info

Accueil > Politique > Où va l’Europe ?

Nouvelles de Bruxelles

Où va l’Europe ?

Questionnement sur l’Europe ?

mardi 9 février 2010, par Georges Messin

Le mot hebdomadaire de la Fondation Robert Schumann

Fondation :

Séminaire/CERI
La Fondation Robert Schuman et le CERI organisent le 9 février un séminaire intitulé "Le problème de la dénomination de l’Union : comment caractériser l’Union européenne en tant qu’entité politique et juridique ?" autour d’Olivier Beaud, professeur de droit public à l’Université Paris II-Panthéon Assas et de Nicolas Jabko, chercheur au CERI.
Lire

Election/Grèce
Carolos Papoulias a été réélu Président de la République hellénique le 3 février à la quasi unanimité des membres de la Vouli, chambre unique du Parlement. Seul candidat en lice, il a obtenu le soutien des 2/3 des députés dès le 1er tour de scrutin comme l’exige la Constitution. Il a recueilli 266 voix (160 du PASOK, 91 de Nouvelle Démocratie et 15 de l’Alarme orthodoxe populaire-LAOS). Carolos Papoulias est ainsi devenu le Président le mieux élu de Grèce depuis la fin de la monarchie en 1975.
Lire

Référendum/Islande
Le 6 mars, les Islandais sont appelés à se prononcer par référendum sur la loi votée le 31 décembre par l’Althing (Parlement) par laquelle l’Etat islandais s’engage à apporter sa caution à un emprunt représentant 3,8 milliards €, remboursable en 15 ans au taux de 5,55% et à indemniser les 320 000 clients, notamment britanniques et néerlandais, d’Icesave. Le Président de la République Olafur Ragnar Grimsson a en effet décidé de ne pas ratifier cette loi en vertu de l’article 26 de la Constitution islandaise. Le peuple est donc amené à trancher et à répondre à la question "Approuvez-vous la loi sur l’accord d’’Icesave ?".
Lire

60 ans/Déclaration Schuman :

Concours/Ecoles
A l’occasion du 60ème anniversaire de la déclaration par laquelle Robert Schuman posa le 9 mai 1950 les jalons de la construction européenne, le Centre virtuel de la Connaissance sur l’Europe (CVCE) organise un concours ouvert à toutes les classes de l’enseignement secondaire général et technique, public et privé, du Luxembourg, de Pologne et de France. La participation est gratuite. Pour pouvoir concourir, un des enseignants de la classe doit remplir un bulletin d’inscription en ligne du 8 février au 23 avril.
Lire | Autre lien

Crise financière :

BCE
Le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a décidé le 4 février de laisser inchangé son taux directeur, au taux de 1%. Lors de la conférence de presse qui a suivi, Jean-Claude Trichet, président de la BCE, a souligné que les déficits croissants de plusieurs pays membres de la zone euro pourraient avoir des conséquences néfastes sur la politique monétaire de la zone euro. Il a rappelé qu’il est crucial que le programme de stabilité de chaque pays membre définisse clairement les stratégies de consolidation pour la période à venir et que celle-ci devrait commencer au plus tard en 2011. Il a indiqué que les gouverneurs ont approuvé le plan de redressement des finances publiques présenté par la Grèce et a considéré les nouvelles mesures annoncées le 2 février par Athènes comme "des pas dans la bonne direction".
Lire | Autre lien | Autre lien

Belgique
La banque franco-belge Dexia a accepté le 5 février de réduire son bilan d’un gros tiers d’ici 2014, en vendant des actifs notamment en Espagne et en Italie, afin d’obtenir le feu vert de Bruxelles aux aides publiques qui lui ont permis de faire face à la crise. Le président du conseil d’administration du groupe, Jean-Luc Dehaene, a fait cette annonce au cours d’une conférence de presse à Bruxelles, près de 16 mois après le sauvetage par les gouvernements belge, français et luxembourgeois du groupe spécialisé dans les prêts aux collectivités locales.
Lire

Espagne
L’économie espagnole a continué de se contracter au 4e trimestre 2009, maintenant le pays en récession, avec un recul trimestriel du PIB de 0,1%, a estimé le 5 février la Banque d’Espagne. Dans son bulletin mensuel de janvier, elle a estimé "la baisse trimestrielle du PIB a 0,1% (contre 0,3% au trimestre précédent)". "A la fin de l’année, le PIB aurait baissé de 3,6% sur l’ensemble de 2009, la plus forte chute d’activité des dernières décennies, en adéquation avec la sévérité des tendances à la contraction qu’a affronté l’économie mondiale".
Lire

Finlande
Le ministère finlandais des Finances a annoncé le 2 février que la Finlande devait relever ses impôts et diminuer ses dépenses publiques pour sortir ses finances de "l’impasse" dans laquelle l’a conduite la grave crise économique qu’elle traverse. Si rien n’est fait, le pays pourrait enregistrer un déficit public de 1,5% du PIB en 2015, selon le ministère, qui plaide en faveur d’une productivité accrue du service public et d’un allongement de la durée du travail pour améliorer les finances publiques. Le 4 février, il a publié une actualisation de son programme de stabilité, que tous les Etats membres de la zone euro doivent présenter chaque année à la Commission ; il présente les objectifs et propositions de politique économique, notamment en matière budgétaire, et leur mise en oeuvre d’ici 2013. Fin 2008, la crise économique avait touché de plein fouet la Finlande, qui avait alors connu en 2009 une contraction de sa croissance de 7,6%.
Lire | Autre lien

France
Dans les prévisions transmises à Bruxelles le 2 février, le gouvernement français confirme qu’il s’engage à réduire le déficit public français (Etat, comptes sociaux, collectivités locales) de 8,2% du PIB cette année, à 3% en 2013. A cette date, la dette publique commencerait à refluer à 86,6% du PIB. Ces objectifs reposent sur le retour d’une croissance soutenue : après 1,4% cette année, l’économie progresserait de 2,5% par an dès 2011. En 2009, le déficit de l’État français s’est établi à 138 milliards € contre 56,3 l’année précédente, explosant sous le poids de la crise qui a fortement rogné les recettes fiscales, surtout l’impôt sur les sociétés, a confirmé le 5 février le ministère du Budget.
Lire | Autre lien | Autre lien

Grèce
Lors d’une allocution à la nation le 2 février, le Premier ministre grec, George Papandreou, a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre la crise. Soulignant que son pays est au centre d’un jeu spéculatif dont la cible réelle est l’euro, il a considéré comme un devoir national de lutter contre une telle situation, appelant à une action immédiate et déterminée. Il a annoncé de nouvelles mesures de rigueur, notamment un relèvement de la taxation sur les dividendes et sur les carburants et une limitation des salaires de l’ensemble des fonctionnaires. Le 3 février, la Commission européenne a approuvé le plan de redressement des finances publiques envoyé mi-janvier par Athènes qui prévoit de ramener son déficit public de 12,7% fin 2009 à moins de 3% en 2012.
Lire | Autre lien | Autre lien

Portugal
Alors que le gouverneur de la Banque du Portugal déclarait le 2 février que la réduction des déficits publics portugais était une nécessité et qu’elle devrait passer à la fois par une contraction de la dépense publique et une augmentation des impôts, le Premier ministre portugais José Socrates a affirmé dans une interview accordée au journal Libération que la situation du Portugal n’est pas plus préoccupante que celle des autres économies européennes. Il a regretté que les marchés ne fondent leurs analyses que sur des "impressions" et a rappelé que c’est grâce au creusement des déficits que son pays est sorti en premier, avec la France, de la récession en 2009. Le 4 février, le ministre portugais des Finances Fernando Teixeira dos Santos a indiqué que le Portugal est devenu la nouvelle "proie" des marchés et a dénoncé le comportement "irrationnel" des investisseurs.
Lire | Autre lien | Autre lien

Slovénie
Le gouvernement slovène a adopté le 4 février un plan de sortie de crise visant à assurer un développement durable de l’économie et à consolider les finances publiques d’ici 2013. La Commission européenne a demandé à la Slovénie de ramener d’ici cette date son déficit public sous la barre des 3% du PIB d’ici 2013. Les budgets adoptés prévoient un déficit de 5,8% en 2010 et de 4,8% en 2011. "Le plan de sortie de crise se concentrera sur la compétitivité de l’économie et la cohésion sociale", a déclaré le ministre du développement Mitja Gaspari.
Lire

Commission :

Emploi
Selon un rapport publié le 4 février par la Commission européenne, l’Europe doit entreprendre une action immédiate pour combler ses déficits de compétences et offrir à ses citoyens de meilleures chances de réussite sur le marché du travail. Le document est intitulé "Des compétences nouvelles pour des emplois nouveaux : agir immédiatement". Le rapport suggère quatre axes d’action : mieux inciter les employeurs et les citoyens à relever les niveaux de compétences ; ouvrir les univers de l’enseignement et de la formation ; proposer un meilleur éventail de compétences mieux adapté aux besoins du marché du travail ; mieux anticiper les besoins futurs en matière de compétences.
Lire | Autre lien

Déchets
Le commissaire européen en charge de l’environnement, Stavros Dimas, a déclaré le 1er février que la Commission soutenait la création d’une agence européenne des déchets afin d’améliorer le respect de la législation en la matière. Le but serait de protéger à la fois l’environnement et la santé des citoyens européens et lutter contre les exportations illégales de déchets vers l’Afrique et l’Asie, qui représentent, avec le déversement illégal de déchets, l’infraction la plus commune. Cette agence serait chargée d’examiner les systèmes de contrôle mis en place par les Etats membres et de coordonner les inspections.
Lire

Données personnelles
La Commission européenne a adopté le 5 février une décision mettant à jour les clauses contractuelles types pour le transfert de données à caractère personnel vers des sous-traitants de données établis dans des pays non membres de l’UE. Le même jour, la Commission européenne a lancé une consultation publique à propos d’un futur accord entre l’UE et les États-Unis sur la protection des données et l’échange d’informations.
Lire | Autre lien

Jacques Barrot
Dans un entretien à l’Agence Europe, Jacques Barrot, vice-président de la Commission européenne chargé de la Justice, de la Liberté et de la Sécurité, tire le bilan de ses cinq ans passés à la Commission européenne. Revenant sur ses succès et ses déceptions, il dresse les contours de la nouvelle architecture institutionnelle issue du traité de Lisbonne, et évoque les futurs enjeux de l’immigration et de la coopération policière et judiciaire.
Lire

Parlement :

Jerzy Buzek/France
Jerzy Buzek, président du Parlement européen, a effectué une visite officielle à Paris les 2 et 3 février. Il a été reçu par le président français Nicolas Sarkozy le 3 février. Lors de leur entretien, Nicolas Sarkozy a demandé à Jerzy Buzek de "jouer un rôle important dans le système européen, notamment en n’hésitant pas à s’emparer de grands sujets, de grands débats politiques, qui aideraient l’Union européenne à avoir une plus grande visibilité". Jerzy Buzek s’est entretenu également avec le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères, les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale. A l’issue de ces entretiens, le président du Parlement européen Jerzy Buzek a affirmé que l’Union européenne n’était que "dans les premières semaines" de fonctionnement du traité de Lisbonne, en réponse à une question sur "l’absence" des institutions européennes sur la scène internationale.
Lire | Autre lien | Autre lien

Audition/Georgieva
Le 2 février, la Bulgare Kristalina Georgieva, commissaire désigné pour l’Aide humanitaire, a promis qu’Haïti serait sa priorité, au cours de son audition, réussie, devant le Parlement européen. Elle s’est engagée à être "la voix de ceux qui n’ont pas droit à la parole". "Haïti repart de zéro, mais pas tout seul. Si je suis confirmée en tant que commissaire européenne, il sera de mon devoir de m’assurer que nous apportions à ce pays le mieux de ce que l’Union européenne peut offrir". "Une aide qui ne doit pas se limiter au court terme mais servir à la reconstruction du pays et de l’Etat", a-t-elle précisé. Le vote du Parlement euroépen sur l’ensemble du collège des Commissaires se déroulera le 9 février.
Lire

Données personnelles
La commission des libertés civiles et de la justice du Parlement européen s’est prononcée, le 4 février, contre l’accord dit "Swift", du nom d’une société qui organise les flux financiers entre des milliers de banques dans le monde. Cet accord autorise les autorités américaines à obtenir, si elles nourrissent des soupçons d’activités terroristes, des renseignements sur les citoyens européens. Elle recommande au Parlement européen de rejeter cet accord, qui a été prolongé récemment et doit être renégocié pour prendre, dans quelques mois, une forme définitive. La commission estime que les garanties obtenues par Bruxelles quant à la protection des données individuelles sont insuffisantes. Les eurodéputés voteront en séance plénière le 11 février.
Lire

Conseil :

Parité
La vice-présidente du gouvernement espagnol, María Teresa Fernández de la Vega, la ministre de l’Égalité, Bibiana Aído, et la ministre britannique des Femmes et présidente de la Chambre des Communes, Harriet Harman, ont inauguré le 3 février le deuxième sommet européen des femmes au pouvoir. Les intervenantes ont rappelé le rôle joué par l’Europe dans la promotion de la parité, tout en soulignant les limites de la représentation féminine en politique et encore plus dans la sphère économique. Les ministres ont affirmé leur soutien à la lutte contre la violence faite aux femmes, une des priorités de la présidence espagnole, et à la création par l’ONU d’une Agence pour les femmes. Les participantes ont signé une déclaration dans laquelle elles s’engagent à inscrire l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’agenda de leurs États respectifs.
Lire | Autre lien

Allemagne :

Sécurité
La 46ème conférence sur la sécurité de Munich s’est déroulée du 5 au 7 février. Les discussions ont notamment porté sur la sécurité des ressources et sur l’évolution du pouvoir à l’échelle globale, la nouvelle architecture de sécurité en Europe proposée par la Russie ou encore l’actuelle crise économique et financière.
Lire

Energie
À l’occasion d’une visite à l’Institut Max-Planck le 1er février, la chancelière allemande Angela Merkel a appelé à développer la recherche sur les nouvelles sources d’énergie et, en particulier, sur la fusion nucléaire. Contrôlée et développée de manière industrielle, la fusion nucléaire "nous donnerait accès à des quantités d’énergie infinies" sans déchets radioactifs, ni émissions de CO2, a-t-elle souligné. "Cela vaut donc la peine d’investir dans cette technologie d’avenir", même si les perspectives de résultats sont encore éloignées et aléatoires. Le développement de technologies innovantes sera plus que jamais une priorité gouvernementale en 2010, notamment dans le domaine de l’énergie. L’Année de la science 2010 sera consacrée à "l’avenir de l’énergie". La recherche sur les technologies énergétiques bénéficiera, par ailleurs, de l’augmentation du budget public consacré à la recherche.
Lire | Autre lien

Secret bancaire
Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a estimé que le secret bancaire "a vécu" et "n’a plus d’avenir", y compris en Suisse, dans un entretien paru le 5 février dans le quotidien Süddeutsche Zeitung. Même si les négociations sur l’échange d’informations bancaires entre la Suisse et l’Allemagne avancent "pas à pas", il dit espérer qu’elles aboutiront à ce que les Suisses livrent eux-mêmes des informations sur les fraudeurs.
Lire

Espagne :

Chômage
Selon les chiffres publiés le 2 février par le service public de l’emploi, l’Espagne a enregistré en janvier 2010 une augmentation de 124 890 chômeurs de plus qu’en janvier 2009 (+3,1%). Le nombre de chômeurs a atteint le chiffre de 4 048 493. La secrétaire générale de l’emploi espagnole a ajouté que les chiffres sont moins élevés qu’en janvier dernier. Dans cette crise, on constate que le chômage touche plus les femmes que les hommes (4% contre 2,3%).
Lire

Retraites
Le 3 février, le gouvernement espagnol a remis à la Commission européenne une correction à son programme de stabilité 2009-2013. Le programme s’intéresse à la durabilité dans les finances publiques, dans lequel il inclut des protections supplémentaires pour les retraités : un recul de l’âge de la retraite et une augmentation de la période des pensions. Sur ce thème, la Fondation Robert Schuman a publié une note d’Alain Roulleau sur les systèmes de retraite en Europe.
Lire | Autre lien

France :

Franco-allemand
Le 4 février, s’est tenu à Paris le 12ème conseil des ministres franco-allemand qui réunissait l’ensemble des ministres français et allemands, autour du président français Nicolas Sarkozy et de la chancelière allemande Angela Merkel. Au cours de cette réunion a été adopté l’agenda franco-allemand à l’horizon 2020 qui définit le cadre et les objectifs de la coopération entre les deux pays pour la décennie à venir. Celui-ci comporte 80 propositions relevant principalement de six domaines : économie, finances et emploi ; énergie, climat et biodiversité ; croissance, innovation, recherche, éducation et enseignement supérieur ; politique étrangère, défense, sécurité ; rapprochement des citoyens français et allemands ; et cadre institutionnel.
Lire

Turkménistan
Lors de sa visite officielle en France les 1er et 2 février, le Président turkmène Gurbanguly Berdymouhamedov a rencontré son homologue français Nicolas Sarkozy. Le 2 février,il a rencontré le Premier ministre français François Fillon. La France et le Turkménistan ont signé six accords, notamment économiques. Une commission mixte franco-turkmène dans le domaine économique a été créée parallèlement à un accord de coopération entre le Medef et la chambre de commerce et d’industrie du Turkménistan. M. Fillon et M. Berdymoukhamedov sont "convenus de la nécessité de renforcer significativement" leurs relations bilatérales. Ils ont évoqué l’actualité internationale et notamment la situation en Afghanistan et en Iran, deux pays limitrophes du Turkménistan.
Lire | Autre lien

Grèce :

Président
Le 3 février, le Parlement grec a reconduit Carolos Papoulias à la présidence de la République hellénique. Seul candidat à sa propre succession, il a été élu au 1er tour de scrutin, par une majorité de 266 députés sur 298 votants, soit plus des 2/3 des députés. Il prêtera serment le 12 mars, date à laquelle il débutera officiellement son nouveau mandat de 5 ans.
Lire | Autre lien

Italie :

Gaz
La Commission européenne a exprimé le 4 février sa satisfaction pour la réponse donnée par l’entreprise italienne de gaz naturel ENI à ses préoccupations concernant le non respect des règles de concurrence sur le marché de transport de gaz naturel. La Commission accusait ENI d’abuser de sa position dominante en refusant ou en limitant aux entreprises concurrentes l’accès à ses gazoducs. ENI a proposé de renoncer à sa participation dans trois infrastructures internationales de transport de gaz, ce qui pour la Commission mettrait un terme au conflit d’intérêt à l’origine du problème.
Lire

Kosovo
Le vice-ministre aux Affaires étrangères italien, Alfredo Mantica, s’est rendu à Pristina le 1er février. Il a rencontré le Premier ministre du Kosovo, Hashim Thaci. Le but de cette visite était de réaffirmer le soutien de l’Italie à l’indépendance et à la souveraineté du Kosovo. M. Mantica a encouragé les responsables kosovars à éviter de "fixer des échéances" et à privilégier le dialogue avec la Serbie. Les deux hommes ont également abordé la question des visas.
Lire | Autre lien

Pologne :

Billet/Chopin
La banque centrale de Pologne NBP a annoncé le 4 février la vente sur internet du 9 au 12 février d’un billet à l’effigie de Frédéric Chopin, à l’occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur. Les collectionneurs se verront ainsi proposer 100.000 billets d’une valeur nominale de 20 zlotys (5 €), à un prix allant de 25 à 50 zlotys, selon le communiqué.
Lire

République tchèque :

Elections législatives
Le Président tchèque Vaclav Klaus a annoncé le 5 février que les prochaines élections législatives auraient lieu les 28 et 29 mai . Les 200 sièges àde la chambre des députés seront en jeu pour un mandat de quatre ans. Le mandat de l’actuelle chambre basse expire le 3 juin. La République tchèque est gérée depuis le printemps 2009 par un gouvernement transitoire, composé d’experts sans étiquette politique et dirigé par Jan Fischer, ancien chef de l’office national des statistiques.
Lire

Royaume-Uni :

Réformes
Lors d’un discours prononcé le 2 février, le Premier ministre britannique Gordon Brown a énoncé les prochaines étapes du programme gouvernemental et évoqué les réformes constitutionnelle et parlementaire. Selon lui, les nouvelles politiques doivent reposer sur deux débats fondamentaux liés au changement. Le premier porte sur la manière dont le gouvernement répartit le pouvoir entre les individus, les voisinages, les régions et le centre. Le deuxième porte sur la manière dont le gouvernement restaure la légitimité, la crédibilité et l’efficacité du parlement par le biais d’une réforme de la Chambre des Lords, qui n’est pas élue, par l’introduction d’un nouveau système électoral pour la Chambre des Communes et enfin par l’apparition d’une nouvelle "vie publique" qui commence à réfléchir au dynamisme et à la diversité du Royaume-Uni.
Lire

Défense
Le 3 février, le ministère britannique de la Défense a présenté devant la Chambre des Communes son "Livre vert sur l’avenir de la défense britannique". Plusieurs questions stratégiques devront être étudiées, notamment sur l’équilibre entre la sécurité intérieure et les engagements à l’étranger, l’approche à adopter concernant les engagements à l’étranger, les modalités liées à la sécurité au Royaume-uni et à l’étranger, l’amélioration du recours aux forces armées pour prévenir les conflits et renforcer la stabilité internationale, la réflexion sur les relations sécuritaires et de défense internationales et enfin sur l’intégration des forces britanniques à celles des alliés. Le document analyse un certain nombre de menaces potentielles pour le Royaume-Uni et réfléchit aux leçons à tirer de l’expérience britannique dans certains conflits (Irak, Afghanistan). Il faut noter par ailleurs le désir du Royaume-Uni d’une plus grande coopération militaire avec la France.
Lire | Autre lien | Autre lien

Ulster
Le 5 février, au château de Hillsborough, un accord a été trouvé par les Premiers ministres britannique et irlandais Gordon Brown et Brian Cowen sur un transfert des pouvoirs de police et de justice dans le cadre du processus de paix. Gordow Brown a annoncé que le transfert effectif de Londres vers Belfast des pouvoirs en matière de police et de justice, les deux derniers obstacles à l’application complète des accords de paix de 1998, commencerait à partir du 12 avril. "Nous fermons le dernier chapitre d’une histoire longue et troublée et nous ouvrons un nouveau chapitre pour l’Irlande du nord", a déclaré le Premier ministre britannique.
Lire

Slovaquie :

Elections législatives
Le Président du Parlement slovaque, Pavol Paska, a annoncé le 1er février que les prochianes élections législatives en Slovaquie se tiendront le 12 juin.
Lire | Autre lien

Suède :

Gouvernement
Le 2 février, le gouvernement suédois a annoncé la nomination de Birgitta Ohlsson au poste de ministre des Affaires européennes laissé vacant par le départ de Cecilia Malmström pour la Commission européenne. Agée de 34 ans, elle est élue au Parlement suédois depuis 2002. Elle est membre du comité des Affaires étrangères du Parlement.
Lire

Croatie :

Allemagne
La Premier ministre croate Jadranka Kosor s’est rendue à Berlin le 3 février et a rencontré la chancelière allemande Angela Merkel. Elles ont appelé à l’intensification des relations économiques entre leurs deux pays. Angela Merkel s’est par ailleurs félicitée que le différend entre la Slovénie et la Croatie soit réglé et a estimé que la Croatie devrait désormais rapidement intégrer l’Union européenne.
Lire | Autre lien

Ukraine :

Election présidentielle
Selon les résultats partiels annoncés par la Commission électorale centrale après le dépouillement de bulletins dans 97% des bureaux de vote, Viktor Ianoukovitch aurait remporté l’élection présidentielle en Ukraine dont le 2e tour se tenait le 7 février. Il aurait obtenu 48,40% des suffrages et devancerait la Premier ministre Ioulia Timochenko qui en obtiendrait 45.99%.
Lire

ONU :

Chypre
Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a estimé le 1er février que les dirigeants chypriote et turc auraient besoin de plus de "courage et de détermination" pour parvenir à une solution à Chypre, une île divisée depuis bientôt 36 ans. "Nous aurons besoin d’encore plus de courage et de détermination à l’avenir pour parvenir à une conclusion des discussions" entre les parties en vue d’une réunification de Chypre, qui n’ont connu aucune avancée notable depuis leur relance en septembre 2008.
Lire | Autre lien

Eurostat :

Commerce
Selon les chiffres publiés par Eurostat le 3 février, en décembre 2009, par rapport à novembre 2009, le volume des ventes du commerce de détail est resté stable dans la zone euro et a diminué de 0,1% dans l’Union européenne. En novembre, le commerce de détail avait baissé de 0,5% dans les deux zones. En décembre 2009, par rapport à décembre 2008, l’indice des ventes a reculé de 1,6% dans la zone euro et de 1% dans l’Union européenne. Par rapport à 2008, l’indice moyen du volume des ventes de détail a reculé en 2009 de 2,3% dans la zone euro et de 1,7% dans l’Union européenne.
Lire

Industrie
En décembre 2009, l’indice des prix à la production industrielle a augmenté de 0,1% dans la zone euro et est resté stable dans l’Union par rapport au mois précédent, d’après les données diffusées par Eurostat le 2 février. Les plus fortes hausses ont été enregistrées en Bulgarie (+0,9%) et en Suède (+0,8%), les plus fortes baisses à Malte (-0,7%) et au Danemark (-0,6%). Sur une base annuelle, les prix ont reculé de 2,9% dans la zone euro et de 1,7% dans l’Union et notamment en Lettonie (-10,1%) et à Malte (-8,8%), alors que de fortes hausses ont été observées en Grèce (+4,5%), en Roumanie (+3,6%) et au Royaume-Uni (+3,2%).
Lire

Eurobaromètre :

Situation sociale
Eurobaromètre a publié le 2 février une étude sur la situation sociale. Selon cette étude, les Européens sont plutôt satisfaits de leur situation personnelle, mais pas de l’économie, des services publics et des politiques sociales dans leur pays. L’étude met en évidence de grandes disparités entre les Etats membres, les ressortissants de la Suède, de la Finlande, du Danemark et des Pays-Bas étant en règle générale les plus satisfaits de leur situation personnelle. En revanche, les Bulgares, les Hongrois, les Grecs et le Roumains expriment les plus fortes inquiétudes. Cette enquête a été réalisée dans le contexte du rapport de la Commission européenne sur la situation sociale, publié le même jour, qui analyse les tendances sociales à long terme dans l’Union. Cette année, le rapport s’est concentré sur la question du logement et sur les conséquences probables de la récession.
Lire | Autre lien

Etudes/Rapports :

France/Allemagne
La Fondation Genshagen publie le premier numéro de sa collection "Genshagener Papiere" sur le thème "Un nouvel agenda pour les relations franco-allemandes". Il reprend les recommandations politiques faites lors d’un séminaire de travail en octobre 2009 pour axer davantage la relation franco-allemande sur la résolution de problèmes concrets. Les principaux thèmes sont : la politique économique et financière, la politique sociale, la politique énergétique et climatique et la politique d’élargissement et de voisinage. Cette publication est rédigée en français et en allemand.
Lire

Compétitivité
Le 2 février, une cinquantaine de grands patrons réunis au sein de l’ERT (European Round Table of Industrialists) ont appelé l’Union européenne à agir pour sauvegarder ses emplois et sa compétitivité. Alors que l’Union européenne élabore sa "stratégie UE-2020" pour devenir plus compétitive, l’ERT lui a adressé une liste de recommandations. L’organisation appelle "à ce que les activités en Europe restent à un coût compétitif comparé à ailleurs dans le monde" et à "mettre en place une politique industrielle qui soutienne l’innovation et l’investissement privé".
Lire

Services
Alors que le délai de transposition a expiré le 28 décembre 2009, seul un tiers des 27 Etats membres aurait à l’heure actuelle pleinement mis en place les dispositions de la directive "Services" du 12 décembre 2006. C’est ce que montre Eurochambres, l’association des chambres de commerces européennes, dans un rapport publié le 2 février. Selon l’association, des problèmes d’ordre légal ou opérationnel ont retardé dans plusieurs Etats la mise en place des mesures prévues par la directive, notamment les "points de Contact Unique" administratifs pour les entreprises prestataires de services. Lire | Autre lien

Biélorussie/UE
La Société allemande de politique étrangère (DGAP) publie une étude de Maria Davydchyk et Marie-Lena May intitulée "Die Gunst der Stunde nutzen : Chancen für eine Annäherung zwischen Belarus und der EU" (Profiter du temps présent : les possibilités de rapprochement entre la Biélorussie et l’UE). La Biélorussie est en phase de changement : en raison de la crise économique, l’Etat se trouve face à d’immenses difficultés ; par ailleurs, les relations du régime d’Alexandre Lukachenko avec la Russie se sont refroidies. La Biélorussie est contrainte d’ouvrir des domaines économiques et sociétaux importants. Avant l’élection présidentielle de 2011, l’UE a la possibilité de soutenir une évolution des structures et un rapprochement avec la Biélorussie. Outre sa coopération économique, l’UE devrait se fixer trois principes politiques : agir de façon décentralisée, forcer des échanges réciproques directs et intégrer la Biélorussie dans les projets européens multilatéraux au lieu de continuer à isoler ce pays.

Géorgie/Russie
L’Institut danois d’études internationales publie une étude de Pertti Joenniemii intitulée "The Georgian-Russian Conflict : a Turning Point ?" (Le conflit russo-géorgien : un tournant ?). L’auteur estime que le conflit n’a pas été réellement un tournant mais qu’il a plutôt conduit à l’émergence d’un accord tacite Etats-Unis/Russie tandis que l’Union européenne doit faire face à d’immenses difficultés pour essayer de rester en phase avec la perspective d’un rapprochement. Si ce conflit a ébranlé le monde entier, il l’a fait de manière assez inattendue et les répercussions continuent à se faire sentir.

Culture :

Greco/Bruxelles
Le palais des Beaux-Arts de Bruxelles présente jusqu’au 9 mai prochain une exposition consacrée au Greco qui offre une occasion unique de voir une grande concentration de ses oeuvres, de mettre en couleur sa palette chromatique et l’innovation incroyable de son style.
Lire

Film/ Berlin
Du 11 au 21 février se tient la 60ème édition de la Berlinale, le Festival du film de Berlin . Environ 400 films ont été sélectionnés, une vingtaine sont en lice pour l’Ours d’Or. En vedette cette année : "Shutter Island" de Martin Scorcese et "The Ghost Writer" de Roman Polanski.

Carnaval/Italie
Le 6 février, le Carnaval de Venise et celui de Rome ont ouvert leurs portes jusqu’au 16 février. A Venise, parée de masques obscurs et de costumes virevoltants, une population mystérieuse et baroque hante les rues de la Cité des Doges.

Messages

  • oeil à cette photo un peu jaunies en noir ugg pas cher et blanc, l’acide nez, ugg pas cher 2 femme des larmes et de grandes dents bottes ugg 2012 prix grandes dents bottes ugg dégoulinant. Mémoires vives. Soudain, happé, semble être quelque chose de la terre. Est plongé bottes ugg tn dans les souvenirs de Shen Xia confus par ce bruit ugg chaussures comme une contraction nerveuse tendue sur ugg pas cher plus 2 pas cher ensemble.