Ethique Info

Accueil > éthique > Quand la nuit devient le jour

Silence, bruit et fureur

Quand la nuit devient le jour

Inquiétudes et angoisse

samedi 2 juillet 2016, par Picospin

Elle pourrait l’être après les surprises de l’inattendu Brexit. Qui pouvait s’attendre à un collapsus aussi subit de la part d’un pays qui a résisté seul contre l’invasion, encouragé le monde libre à se battre pour conserver liberté et indépendance.

Écroulement

Soudain, tout s’écroule comme château de cartes devant un monde médusé, une Europe éberluée, une société désemparée. Il est possible, il est à espérer qu’elle se remette de cette indisposition. La Reine est là, debout, silencieuse, face au vent qui souffle en rafales.

Quelle chambre ?

Le Parlement est agité de soubresauts dont les échos se font entendre jusqu’à l’autre rive de la Tamise. Des politiciens sans scrupules ont joué avec la popularité, le populisme, les caricatures de politiques dont les échos se font entendre de l’autre côté de l’Atlantique sous une forme gargantuesque.

Météo instable

On ne sait si ce choc politique, ce séisme aura des conséquences lointaines ou si cette tornade se calmera, finira par se poser sur le sol après moult volutes sous les photographies des spécialistes, chasseurs d’ouragans si fréquents au centre des États-Unis et heureusement plus rares dans notre Europe encore malmenée par la météorologie instable. Il est des personnes particulièrement sensibles à ses excès, vulnérables et couvertes d’un épiderme qui capte plus qu’il n’isole du monde extérieur. Raison de plus pour craindre les tendances à l’isolement et politiquement à l’isolationnisme. C’est aussi la difficulté de se lier aux territoires quand ils sont immergés dans une nappe d’eau isolante qui relie autant qu’elle inonde, agite les navires ou les envoie au fond des océans.

Un vieux débarquement

Qu’on se souvienne du débarquement du 6 juin 1944 qui avait envoyé par le fond troupes, hommes, embarcations et cisaillé les corps des soldats montés à l’assaut des falaises. On appelle ces évocations des souvenirs. Ils se sont incrustés dans les hippocampes des témoins de cette vieille histoire, si vieille que personne n’en a osé rappeler les faits, détails et signifiants, à des peuples qui ont autre chose à faire que se souvenir.

Les nouveaux naufragés

Ne serait-ce que s’occuper de rattraper par la racine des cheveux les candidats à un autre débarquement sur les plages européennes, au bord du naufrage, pour peu que personne n’ait eu le temps de leur apprendre à nager. Ont-ils raison de vouloir quitter l’Afrique, ces postulants à la magie européenne alors que celle-ci a vu le jour auprès des magiciens, sorciers et médiateurs de rêves ? Il est question de leur apporter la lumière avant qu’elle ne s’éteigne définitivement dans leurs espoirs.

De nouveaux soleils

Des panneaux solaires sont prêts à être montés par des populations capables et impatientes de s’emparer des technologies venues d’Asie, sinon d’Europe pour capter les rayons d’un soleil désormais apte à changer la nuit en jour et l’obscurité en clarté.