Ethique Info

Accueil > Politique > Que se passe-t-il réellement en Europe à la veille d’élections (...)

On vote bientôt. Mais pour qui et pour quoi ?

Que se passe-t-il réellement en Europe à la veille d’élections ?

Un scrutin qui ne suscite guère les passions

lundi 18 mai 2009, par Picospin

Les plus âgés d’entre eux n’ont eu que trop à souffrir des conflits incessants, des guerres meurtrières et des dissensions politiques qui n’ont cessé de perturber le fonctionnement d’un continent qui avait tout pour réussir et vivre en paix au sein d’un ensemble soudé par une histoire commune, une civilisation et une culture plongeant dans les racines de l’histoire et prenant ses sources, à l’instar des fleuves qui traversent le continent au sein même des massifs montagneux qui tantôt constituaient des frontières agressives, tantôt protégeaient des cités et des demeures historiques, tantôt fusionnaient pour de courts moments de bonheur pour apporte une paix précaire à ses habitants déchirés, ses politiques partisanes sinon ses champs de bataille érigés en son sein.

Des extraits

Voici quelques extraits de ces informations telles que diffusées par l’institut cité en tête de cet article. La Roumanie étant débarrassée et libérée des fantasmes et dictatoriaux de Ceaucescu, est prête maintenant à participer aux travaux et rencontres programmés en Europe. L’Institut européen de Roumanie et l’Ambassade de France en Roumanie organisent le 13 mai à Bucarest une conférence sur le thème "Les institutions européennes à la croisée des chemins", autour du président de la Fondation Robert Schuman, Jean-Dominique Giuliani. Cet évènement est la 14e conférence du cycle "Roumanie-France : ensemble en Europe" depuis 2007 afin de donner une perspective franco-roumaine sur l’intégration européenne de la Roumanie. L’Institut européen de Roumanie et l’Ambassade de France en Roumanie organisent le 13 mai à Bucarest une conférence sur le thème "Les institutions européennes à la croisée des chemins", autour du président de la Fondation Robert Schuman, Jean-Dominique Giuliani. Cet évènement est la 14e conférence du cycle "Roumanie-France : ensemble en Europe" depuis 2007 afin de donner une perspective franco-roumaine sur l’intégration européenne de la Roumanie. Le 14 mai, dans le cadre du projet "Les femmes en Europe : atteindre la parité" piloté par la Fondation Robert Schuman et financé par la Commission européenne, la Fondation Ithaka organise à Bucarest un débat sur la présence des femmes en politique en Roumanie.

Lituanie

Le 1er tour de l’élection présidentielle se déroulera le 17 mai prochain en Lituanie. Un peu plus de 2,5 millions d’électeurs devront désigner le successeur du Chef de l’Etat sortant, Valdas Adamkus, qui ne se représente pas. 7 personnes sont officiellement en lice : Dalia Grybauskaite, Algirdas Butkevicius, Valentinas Mazuronis, Kazimiera Danute Prunskiene, Loreta Grauziniene, Ceslovas Jezerkas et Waldemar Tomaszewki. Dalia Grybauskaite est la grande favorite de toutes les enquêtes d’opinion dans lesquelles elle domine largement ses adversaires. Selon les sondages, elle devrait être élue lors du 1er tour le 17 mai. La dernière enquête d’opinion réalisée par l’institut RAIT crédite Dalia Grybauskaite de 65,5% des suffrages, Kazimiera Danute Prunskiene 4,2%, Algirdas Butkevicius 3,1%, Waldemar Tomaszewki et Ceslovas Jezerkas 3% chacun, Loreta Grauziniene 2,5% et Valentinas Mazuronis 1,8%. Les 60 membres de la Chambre des députés, Parlement monocaméral, au Luxembourg seront renouvelés le 7 juin prochain, en même temps que les 6 députés européens. Les députés sont élus pour 5 ans au scrutin de liste et à la proportionnelle selon le principe du plus petit quotient électoral. Le Luxembourg est divisé en 4 circonscriptions : Sud (23 députés), Centre (21), Nord (9) et Est (7). Le vote est obligatoire. 5 partis politiques sont représentés à la Chambre des Députés sortante : le Parti chrétien-social (PCS/CVS) du Premier ministre Jean-Claude Juncker, le Parti socialiste ouvrier (POSL/LSAP), membre de la coalition gouvernementale sortante, le Parti démocratique (PD/DP), Dei Greng-Les Verts et l’Action pour la démocratie et la justice en matière de rentes (ADR). 452 candidats se présentent. En plus des 5 partis représentés, ils viennent de 3 autres partis (Dei Lenk-La Gauche, Parti communiste (KPL/PCL) et de la Liste des citoyens). La campagne a été lancée le 4 mai. Etat membre à un mois du scrutin.

En France

Le président français Nicolas Sarkozy a donné le coup d’envoi de la campagne électorale européenne en France, avec un discours prononcé le 5 mai à Nîmes. Il appelle à une politique volontariste pour faire face à la crise économique et aux autres défis. Il prône une plus grande coopération entre les Etats de l’Union ; selon ses propos, "l’Europe a été faible parce qu’elle n’a pas été assez unie". Le président a redit son hostilité à un "élargissement sans fin" et à l’adhésion de la Turquie, tout en insistant sur la nécessité d’une Europe qui protège et qui rassure. Le diffuseur en ligne YouTube et la chaîne de télévision Euronews ont lancé le 5 mai un nouveau service de diffusion pour mettre en relation les électeurs et les candidats avant les élections européennes des 4-7 juin prochains. Le projet "Questions for Europe" cherche à encourager les candidats, les électeurs et les experts à s’engager à un dialogue par le biais de la vidéo en ligne. La BCE a décidé le 7 mai d’abaisser son principal taux au niveau inédit de 1% et a annoncé un programme d’achat d’obligations afin de stimuler l’économie. Le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne a décidé de réduire pour la septième fois depuis octobre le principal taux directeur, qui sert de baromètre du crédit dans la zone euro. Comme attendu, l’ampleur de la baisse est d’un quart de point et, depuis le début du cycle, de 3,25 points de pourcentage. La nouvelle baisse de taux n’a pas surpris les experts, au contraire de l’annonce d’un programme d’achat d’obligations sécurisées en euro pour un volume de 60 milliards €.

BCE et BERD

Les modalités techniques de ces achats seront dévoilées après la prochaine réunion du 4 juin, a précisé le président de la BCE. La Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) a prédit le 7 mai une contraction de 5,2% en moyenne du Produit intérieur brut des pays de sa région d’activité (principalement l’ancien bloc soviétique) cette année, après une croissance de 4,2% en 2008. En janvier, la banque prédisait encore une croissance de 0,1% de ces économies. En 2007, le PIB de celles-ci avait crû de 6,9%.
Nouvelles plus optimistes : Selon les prévisions de la Commission, le PIB de l’Union européenne devrait reculer de 4% en 2009 avant de se stabiliser en 2010. Cette récession résulte de l’aggravation de la crise financière mondiale, de la contraction du commerce mondial et de l’ajustement en cours sur le marché de l’immobilier résidentiel dans certains pays. Toutefois, grâce aux effets des mesures de relance budgétaire et monétaire, le retour à la croissance pourrait s’accélérer en 2010. Les marchés de l’emploi seront durement touchés, et le taux de chômage devrait augmenter pour atteindre 11% dans l’UE en 2010. Le déficit public devrait atteindre 7,5% du PIB en 2010, reflétant à la fois le ralentissement de l’activité et les mesures discrétionnaires prises pour soutenir l’économie, conformément au plan européen pour la relance économique proposé par la Commission. Les mesures ambitieuses déployées par les gouvernements et les banques centrales devraient limiter le déclin de l’activité cette année et permettre une relance l’an prochain.

Islande

La pauvre Islande se sort-elle sans trop de dommages de l’arrivée soudaine d’une crise dont personne ne prévoyait la gravité ? Le 7 mai, la banque centrale d’Islande a annoncé qu’elle baissait son principal taux directeur de 2,5 points de pourcentage à 13%, la troisième baisse en l’espace de deux mois, au moment où l’inflation ralentit fortement dans l’île. L’inflation, qui avait atteint un pic de 18,6% en rythme annuel en janvier, a ralenti à 11,9% en avril et devrait continuer à freiner fortement pour revenir sous l’objectif des 2,5% début 2010. La baisse des taux annoncée est un peu supérieure aux attentes des économistes des banques islandaises, qui tablaient sur une baisse de 2 points. Le 10 mai, le gouvernement islandais a annoncé un retour à l’équilibre budgétaire du pays en 2013 et une série de mesures pour restructurer le secteur bancaire, dans une déclaration de politique générale. Et Présidence : Présidence :Les hauts représentants des pays de la Troïka sociale actuelle, de la Commission européenne et des partenaires sociaux européens se sont réunis le 7 mai pour discuter des moyens de gérer l’impact de la crise actuelle sur l’emploi. Le sommet a permis de définir dix actions visant à lutter contre le chômage et à créer de nouveaux emplois. Parmi les principes et recommandations convenus figurent : une meilleure coordination des politiques économique, sociale et de l’emploi ; la prise en compte de la future reprise de l’économie ; l’amélioration de l’environnement pour l’entrepreneuriat et l’investissement pour créer de nouveaux emplois ; l’assistance aux groupes défavorisés sur le marché du travail. Des démarches concrètes devraient être entreprises au niveau européen pour la mise en oeuvre de l’initiative "Des compétences nouvelles pour des emplois nouveaux", dont l’objectif est d’anticiper les futurs besoins du marché du travail.

Un essai

Cet essai est le premier d’une série que nous sommes en mesure de soumettre à nos lecteurs et fidèles participants, à condition qu’il leur serve de guide informatif, intellectuel ou réflexif. Si tel n’était pas le cas, nous serions en mesure de faire rapidement machine arrière pour ne pas remplir nos espaces par des données qui n’intéressent personne. A vous de nous le faire savoir et de nous renseigner. Merci. Le nouveau site de la Fondation Robert Schuman dédié aux élections européennes (www.elections-europeennes.org) met à disposition de ses internautes une carte interactive, en français et en anglais, qui permet de connaître toutes les listes des partis nationaux qui se présentent, ainsi qu’une analyse de la campagne électorale dans chaque pays de l’UE.

Messages