Ethique Info

Accueil > Société > Sauver les jeunes en Amérique

Sauver les jeunes en Amérique

jeudi 5 novembre 2009, par Picospin

Ce thème ne laisse pas indifférent de l’autre côté de l’océan, aux Etats-Unis où le nouveau responsable de la sécurité dans les écoles publiques de Chicago avait appris par sa longue expérience que la violence dans les cités des jeunes ne saurait être résolue ou contenue uniquement par l’emprisonnement d’un nombre de plus en plus grand d’enfants dans les prisons.

Remèdes à la violence ?

Grâce à l’appui de son supérieur, il est en train de tester un nouveau remède à la violence qui a déjà mutilé des centaines de jeunes et a transformé les quartiers les plus pauvres de Chicago en une enceinte de terreur et de désespoir. Le projet ambitieux déjà en route aura pour objectif de surveiller, de conseiller et de trouver du travail pour les étudiants les plus fragiles et les plus en difficulté. Pour mieux les connaître, notre homme s’est mis à analyser les cas de plus de 500 jeunes gens qui ont été assassinés ou blessés dans des actes de violence au cours de ces deux dernières années. Les résultats montrent que près de 10.000 sur l’ensemble des 113.000 collégiens sont menacés de devenir des victimes de violences par armes à feu et de ce fait ont besoin d’être aidés. Leurs vies suivent une trajectoire nettement déterminée qui consiste en absentéisme chronique à 40% du temps total dévolu à l’école. Leur destin les conduirait davantage vers des instituts d’éducation spéciale et ont été éduqués dans les 38 écoles publiques sur 140 disponibles dans cette ville.

Dedans est plus dangereux que dehors

Aucun des incidents par armes à feu n’est survenu à l’intérieur des établissements mais la plupart ont eu lieu après les heures de classe. Ces écoles du chaos, comme les appelle le journaliste qui a enquêté sur ce problème, et qui sont fréquentés par les élèves à haut risque montrent des caractéristiques qui les différencient nettement des établissements les mieux fréquentés. Ils ont droit à un plus petit nombre de conseillers, de travailleurs sociaux, comptent un nombre plus grand d’expulsions et de suspensions, ont plus souvent affaire à la police pour des escarmouches ou des bousculades. Le concepteur de ces projets voudrait modifier l’aspect de ces écoles en renforçant le travail social, et l’équipe qui sert de conseillers, en portant l’accent sur l’entrainement des gardes de sécurité et en insistant sur les processus disciplinaires susceptibles de mettre dehors le plus grand nombre d’enfants dans les délais les plus courts, enfin d’impliquer davantage l’activité et les intentions des gardiens et des parents.

Chicago comme avant

La ville de Chicago a des problèmes majeurs de gang qu’on espère pouvoir résoudre en construisant des sentiers spécialement sécurisés qui permettraient aux élèves de se rendre dans les établissements scolaires et d’en revenir en toute sécurité. Les étudiants à haut risque pourront bénéficier d’emplois rémunérés et d’être associés à des avocats locaux qui seraient disponibles toute la journée. Le point essentiel de ce plan sera de pourvoir fournir à ces jeunes une relation suivie et constructive avec des adultes, élément dont ils semblent manquer le plus. Bien que considéré comme fort onéreux, ce plan ne aurait qu’être profitable s’il parvient à réduire le nombre des assassinats et à remettre en route les jeunes gens vers une vie productive au lieu de leur ouvrir largement les portes des prisons. Ce projet mérite assurément d’être soutenu par la population, les associations et les commerçants dans la mesure où il permettrait de fourni des emplois à une jeunesse en difficulté.

Questionnement :

1. Est-ce que la situation des écoles aux Etats-Unis peut être comparée à celle rencontrée en France ?

2. Est-ce que les mesures proposées par l’administration américaine pour limiter le nombre des actes de malveillance paraissent suffisantes à éradiquer à terme les agressions sur les jeunes élèves ?

3. Est-ce que la sécurisation des trajets menant du domicile à l’école et retour constitue un moyen suffisant pour éviter l’extension des incidents, conflits et accidents survenant dans le rayon situé autour des écoles et des institutions d’enseignement ?

4. Les mesures proposées vous paraissent elles appropriées à la gravité de la situation et suffisamment travaillées en profondeur pour en attendre des succès probants ?

New York Times
November 5, 2009
Editorial
A Powerful Idea on Youth Violence