Ethique Info

Accueil > éthique > Tendances doctrinaires pseudo scientifiques en France

Tendances doctrinaires pseudo scientifiques en France

dimanche 21 octobre 2007, par Picospin

Tel est le titre de l’article publié par le New York Times en date du 21 octobre 2007. Et de poursuivre avec les problèmes générées par l’immigration qui font éclore chez les politiciens les pires instincts alors qui devraient se consacrer à répondre à d’autres interrogations. Comme ce fut le cas récemment pour le Congrès américaine, c’est maintenant au tour du Parlement Français à être confronté à cette problématique.

Encore de l’ADN !!!

Il est en effet sur le point d’approuver définitivement une vilaine nouvelle loi dont le but est d’introduire des tests concernant l’ADN comme base potentielle de la permission d’exclure des immigrants potentiels d’une volonté de réunifier des familles composées de membres vivant déjà en France. L’ADN peut certes constituer un outil des plus utiles pour établir la culpabilité ou l’innocence d’un criminel. Ce n’est pas une raison suffisante pour lui conférer une place de choix dans la législation sur l’immigration. Les familles françaises comme les familles américaines sont maintenant construites sur de nombreuses bases autres que celles qui font appel à la lignée du sang ou à celle de la génétique. Ce sont des notions que la plupart des politiciens et des électeurs français devraient connaitre. Tous deux devraient aussi être au courant des récentes leçons que la France moderne a reçues de l’histoire.

Histoire

Sous la tutelle des occupants nazis et de leurs collaborateurs de Vichy, les notions pseudo scientifiques de race pure ont été introduites dans la législation en France avec les conséquences tragiques que l’on connaît. Les dispositions concernant l’ADN qui ont été proposées par un député proche du Président Sarkozy ont été dénoncées avec une certaine irritation par l’opposition de centre gauche, de membres de la majorité appartenant au centre droit et un membre du cabinet de M. Sarkosy. Le résultat de cette situation est que si la législation a été entourée d’un langage précautionneux, elle l’a été qu’insuffisamment. Pendant ce temps, le Président qui aurait très bien pu intervenir pour mettre fin à cette proposition de loi, à n’importe quel moment, et qui peut très bien le faire encore, ne l’a pas fait et ne le fera probablement pas.

Immigré ?

JPEG - 159.5 ko
Immigration

Bien que lui-même soit le fils d’un immigré hongrois, il a bâti sa réputation sur une critique très dure contre les immigrés les plus récents, surtout les Arabes maghrébins. Son soutien à cette cause l’a puissamment aidé à gagner les élections et lui a permis de gagner un nombre considérable de voix en les prenant à l’extrême droite en particulier à son représentant le plus constant l’éternel candidat Président Jean Marie Le Pen. Le dénigrement systématique de l’immigration est un excellent point d’appel pour les électeurs. Malheureusement, il conduit à l’élaboration de mauvaises lois, d’une mauvaise politique et à des souffrances inutiles pour les individus et les familles qu’il vise et exploite. M. Sarkozy veut être considéré comme un homme politique. Il doit pour ce faire agir en conséquence.

Questionnement éthique :

1. Quelles sont les raisons officielles ou cachées qui incitent un descendant d’immigré à agir de façon hostile contre d’autres êtres humains confrontés aux mêmes problèmes que les siens ?

2. Peut-on admettre qu’une certaine tension résulte de l’opposition entre le fait d’appartenir à la catégorie des émigrés et en même temps d’être contraint pour des raisons démographiques et socioéconomiques de freiner l’immigration ?

3. Quelle peut être la signification d’un débat sur l’immigration instruit par le journal principal d’un pays construit à partir de cette donnée et qui a lui-même des difficultés à réguler le flux de ses immigrés ?

4. Quelles leçons peut-on tirer d’une discussion sur ce sujet épineux qui touche actuellement la plupart des pays riches et dont on a de la peine à trouver une solution juste, généreuse, humaine et fraternelle ?


Sources : The New York Times : Editorial. 21.10.2007

Messages

  • Yang, alors que bottes ugg diriez-vous soit rechercher bondé, nous dormons ugg soldes ensemble, comment avez-vous fait la dernière nuit de uggs 2009 classic repos." Jeunes états ri et a dit : « Ha ha, mon corps est si large, si le lit, je ne bottes ugg 3 mets immédiatement en place un vous bottes ugg 90 noir faire sortir du lit, je ne compte pas, vous reposer maintenant." Zhu Tao Ling a dit : « Soit je vais vivre dans la même ugg Color plush pièce et uggs 2012 homme Chen Feng." Yang Zhou a dit : "Non, il était un jeune tempérament de maître, je sais que vous ne voulez ugg 5.0 pas vivre avec lui, alors j’ai quelques minutes devant la maison quand vous vivez dans une proposition pour le uggs 2009 petit frère, tant de gens, nous devrions est le plus haut copain. " bottes ugg a dit : bottes ugg 2012 "Oui."