Ethique Info

Accueil > Politique > Unions et décloisonnements ?

Une table bien garnie : celle de la verrière du Grand Palais

Unions et décloisonnements ?

Union pour la Méditerranée : une réussite ?

lundi 14 juillet 2008, par Picospin

La modernisation de l’armée a fait grincer quelques dents parmi lesquelles celles du maire de Mourmelon, village ou ville autrefois bien connue parce que des milliers de conscrits y ont fait leurs classes avant d’être affectés à leur corps qui se trouvait selon la chance ou la malchance pour les uns et les autres en Algérie au moment des « évènements » appelés maintenant guerre. Ce maire UMP n’a pas craint d’exprimer sa déception devant la réduction programmée des forces armées selon les décisions de Sarkozy ce qui risque évidemment d’amputer sa ville d’une bonne partie de ses habitants qu’ils fussent logés à titre provisoire ou définitif.

Un quatorze juillet

Je profite de cet horaire particulier – il est près de 14 heures ce lundi 14 juillet – pour laisser la parole et plutôt l’écriture au New York Times qui, malgré son empêtrement dans les affaires des banques américaines, a laissé une partie de ses textes aux évènements ordonnés par l’Elysée et en particulier le création de « l’Union pour la Méditerranée » qui vient de recevoir un succès d’estime mais dont on ne pressent pas encore exactement l’avenir financier en raison de l’absence de toute budgétisation de ses programmes. Il n’est pas sans intérêt de retranscrire les pensées du journal américain qui a titré son article par « Sarkozy aide la Syrie à sortir de son isolement ». Je vais donc continuer dans cette voie par l’adaptation en français de la suite de l’article. Les 43 pays invités représentent 800 millions d’habitants pour se rassembler autour de projets communs qui ont trait à l’environnement, le climat, les transports, l’immigration et la politique. Sarkozy a profité de cette occasion pour exercer son activité diplomatique en faveur du retour à la paix au Moyen Orient en faisant sortir le Président syrien Bashar el Assad de son isolement pour lui faire rencontrer Ehud Olmert premier Ministre d’Israël et le Président palestinien Mahmoud Abbas. L’UPM est sorti du cerveau de Sarkozy mais son concept original avait été construit pour y inclure tous les membres de l’Union Européenne et pas seulement ceux qui étaient riverains de la Méditerranée. Cet élargissement du groupe vers le nord a facilité l’inclusion d’autres pays du sud comme la Syrie et Israël qui restent depuis des années en état de guerre les uns avec les autres. Pour l’instant on ne sait où seront situés les quartiers généraux de cette organisation.

Union pour la Méditerranée

Nul doute que ce large rassemblement représente un franc succès pour la diplomatie française puisque seuls la Libye de Khadafi et le Maroc représenté par le frère du roi sont absents de cette fête. L’invitation du Président syrien a suscité quelques remous en France, en particulier dans les rangs de l’armée dont certains éléments servent actuellement comme soldats du maintien de la paix au Liban, comme avait été critiquée l’invitation en grande pompe et à dos de girafes du maître de la Libye qui, loin de remercier pour l’accueil réservé par la France s’est permis plus tard de refuser sèchement l’invitation de participer à la rencontre de l’UPM. La tentative de rapprochement entre Syrie et Israël n’est pas la première du genre puisque auparavant Israël et la Syrie avaient commencé des entretiens à la suite du sommet du Moyen Orient tenu à Annapolis en Novembre dernier sous l’égide des Etats-Unis. M. Assad a déclaré que cette visite en France est pour lui historique et représente une ouverture vers la France et l’Europe. Le succès de son entreprise diplomatique n’a pas échappé à M. Sarkozy qui a déclaré que pour la première fois les chefs d’état syrien et libanais ont accepté d’ouvrir une représentation diplomatique ce qui ne signifie pas pour autant que le Président syrien soit prêt à reconnaître l’existence du Liban, un pays que la Syrie a dominé depuis des décennies et qu’elle considère comme une province. Cette situation ne permet pas de formuler un langage optimiste sur un éventuel accord entre les deux pays sur une définition juste des frontières.

Frontières justes et bien définies

Que M. Sarkozy se soit permis d’inviter une personnalité aussi sulfureuse que le Président syrien laisse un goût d’amertume dans la bouche de nombreuses personnalités politiques civiles et militaires en France puisque le premier n’a cessé de déclarer au cours de sa campagne électorale qu’il militerait pour les droits de l’homme. L’armée est quelque peu en froid avec son Président en raison de l’annonce de coupes sombres dans les effectifs et l’accusation d’amateurisme après les évènements de Carcassonne. Les officiels israéliens n’ont pas nié l’existence de possibles accords avec la Syrie à condition que M. Assad en prenne l’initiative. La situation est susceptible d’évoluer brutalement par l’arrivée d’un nouveau Président des Etats-Unis et celle d’un changement au sommet de l’état israélien puisque les jours de M. Olmert sont comptés en raison de son implication dans des fraudes financières. Le marathon tenu sous les vitres du Grand Palais tenait plus du marathon que d’une conférence politique et pour cette raison a été appelée « Parlathon » par le journaliste du NYT. Certains signes n’inclinent pas à l’optimisme béat.

La diplomatie derrière la table

Quand M. Olmert fit un tour de table et qu’il se trouvait derrière M. Assad, ce dernier se retourna brusquement pour parler à son interprète et au moment où il s’apprêtait à prendre la parole, le Président syrien quitta la salle. Les paroles de M. Mubarak furent plue lénifiantes qui insistèrent sur les liens unissant le nord et le sud par un destin commun de même que celles de leur hôte commun qui les rêves européens et méditerranéens sont inséparables et que dans cette perspective chacun doit faire un effort pour mettre fin à la guerre et à la violence. Pendant que Angela Merkel vou lait insister sur le fait que le projet Sarkozy devait inclure tous les membres de l’UE et que ce début inaugurait très bien la coopération entre Europe du nord et du sud. La conclusion revient à un vieux diplomate du sud déclarant que ce sommet est un très bon évènement à conditions que cette union soit capable de trouver une vie indépendante. L’idée est bonne mais qu’en restera-t-il ? Pendant toute cette longue journée, on a cherché en vain où était passé le Premier Ministre, M. François Fillon. Où ?

Questionnement éthique :

1. Est-ce que les réceptions gigantesques et somptueuses suffisent à enclencher des processus diplomatiques entre des chefs d’état qui se sont déjà vus à plusieurs reprises sans pouvoir conclure le moindre traité de non belligérance ou de paix ?

2. Que doit-on penser de l’idée originale concernant la création d’une Union pour la Méditerranée qui, à la longue pourrait être capable de casser la vieille fracture entre l’Europe du sud et l’Afrique du nord ?

3. Pour le moment, ce projet ne correspond à aucune budgétisation spécifique. Est-ce que cette situation peut porter un coup à la crédibilité de cette entreprise ?

4. Est-ce que le fait que Liban et Syrie avaient été désignés pour devenir des protectorats français peut modifier leurs relations actuelles avec la France et ses alliés au cours de la recherche commune d’accords commerciaux, politiques, stratégiques ou techniques ?

5. Pensez-vous que l’Union pour la Méditerranée est susceptible de faire disparaître les antagonismes culturels, traditionnels, sinon religieux entre les pays arabes et le Maghreb d’une part et la civilisation européenne occidentale de l’autre ?


The New York Times
July 14, 2008
Sarkozy Helps to Bring Syria Out of Isolation
By STEVEN ERLANGER and KATRIN BENNHOLD

Messages

  • visage constamment ruisselant ugg pas cher tn pas cher de sueur, les cheveux un peu bottes ugg de temps presque été mouillé de sueur. Les gens osent prix uggs classic bw respirer, le nom d’un petit insecte appelé clous de cercueil, mais il peut rendre les humains uggs 2009 classic extrêmement uggs nerveux. Chen Feng a uggs 24 7 wale déclaré : « clous de cercueil de grimper aux branches, tant il a grimpé dans l’arbre sera en sécurité." La tête de uggs 2012 homme clou de cercueil a le dessus sur les branches, mais c’est seulement avec les bottes ugg tentacules ont uggs 2009 leather enduré, ils ont changé l’itinéraire de crawl.