Ethique Info

Accueil > Editorial : les riches moissons > Vacances ?

Une bonne ou une mauvaise période ?

Vacances ?

Comment les utiliser ?

samedi 27 juin 2009, par Picospin

Ici, pas de recettes mais une analyse d’une situation qui se reproduit au moins une fois par an et qui inspire, selon le caractère de chacun enthousiasme, excitation, impatience ou des sentiments plus contrastés que d’aucune appellent mitigés selon l’expression en vogue.

Du sacré

Les vacances restent en France un espace temporel sacré ou sacralisé pour des raisons qui ne sont pas toutes faciles à comprendre. Peut-être estime-t-on que le travail ou ce qui parfois en tient lieu, par son caractère répétitif, engendre un certain degré de fatigue physique sinon morale ce qui justifie d’en interrompre le déroulement par des périodes pendant lesquelles on est autorisé à introduire dans ses activités une certaine proportion de fantaisie, de changement, de sortie des préoccupation quotidiennes. Est-ce que ce rythme mérite d’être l’objet de ruptures permettant de mettre d’autant plus en valeur la fantaisie, la liberté d’imaginer, de voyager, de changer de décor, de remplacer celui de quotidienneté par une évasion dans des espaces réels ou imaginaires et de modifier l’organisation du temps par l’appel à des activités différentes de celles de la vie professionnelle, des préoccupations pesantes, itératives, routinières qui sont malheureusement le lot de ceux qui sont interdits d’invention, de créativité, de fantaisie, d’inspiration ?

Souhaits de prompt rétablissement

A tous ceux-là, nous ne pouvons que souhaiter un prompt rétablissement auquel doivent participer toutes les institutions qui sont en charge de la vie bonne, de la création de bonheur plus que de richesses, d’introduction à la joie de vivre plutôt que de tristesse et dépression. C’est le moment de faire appel aux cures, pas obligatoirement aux cures thermales dont la métaphore guérit et purifie mais à celles qui animent, réveillent , activent le corps et l’esprit. Quant à nous, comme nos lecteurs et fidèles internautes ont pu s’en apercevoir depuis le début de la rédaction du contenu de se site consacré à la présentation, à l’interprétation et la discussion sur les problèmes d’éthique, aucun temps d’interruption de nos activités n’a été consacré aux vacances, quelle que soit leur durée ou leur emplacement dans le calendrier. De cette activité ininterrompue, nous sommes fiers avec l’impression du devoir accompli, du service rendu, des éclaircissements apportés. Aucune équipe de journalistes, de blogueurs, de commentateurs des évènements n’a accompli une performance de cette qualité.

Vous pouvez vous reposer sur elle comme nous nous reposons sur votre fidélité.